Ils sont au courant !

Publié le par François Ihuel

 

Les services techniques de Briançon bien entendu.

 

Ils sont au courant !

De bon matin.

Revenant du laboratoire j'ai vu, de loin, comme une incongruité.

J'ignore ce que les travaux interminables de cet endroit vont nous pondre mais je me suis approché, curieux et inquiet à la fois pensant détecter de l'insolite.

 

Ils sont au courant !

Pire que l'insolite.

Une batterie de voiture déposée là comme si c'était normal de se débarrasser de ce genre de produit hautement polluant en plein centre ville.

C'est là que la vidéosurveillance serait aussi utile pour déterminer quel genre d'individu ignare et abruti peut bien se comporter de la sorte.

J'avais déjà remarqué ce bizarre objet mais n'y avais pas prêté très attention puisque du monde travaillait à cet endroit.

Donc ça fait plusieurs jours que cette navrance est là à la vue de tout le monde et accessible à un gosse ignorant de la dangerosité de l'objet.

Je préconise donc, ayant vu hier des employés des ST ramasser quelques papiers dans le secteur, à la municipalité de leur fournir des lunettes afin que ces mêmes agents puissent voir autre chose que quelques papiers à ramasser, ceux qui sont visibles au premier coup d'œil bien entendu.

 

Ils sont au courant !
Ils sont au courant !
Ils sont au courant !
Ils sont au courant !
Ils sont au courant !

Ma page d'hier.

J'ai eu un retour concernant les photos de la rambarde du bas de la chaussée, il est vrai qu'on ne voit pas bien les dégradations.

Alors j'ai refais les mêmes mais plus près, ce afin de bien constater à quel point on néglige la ville.

Sur quatre longueurs d'environ trois mètres il n'y a plus rien qui solidarise cette rambarde au sol, la remuer est facile, la remuer avec vigueur va la détruire rapidement puisque plus rien ne la retient sur une quinzaine de mètres.

Donc je confirme ce que j'ai écrit hier sachant que nombre de jeunes des cinq écoles de cette avenue passent par cet endroit, chahuteurs et remuants ils sont en danger si l'un d'eux venait à se voir bousculer sur cette rambarde.

Et ce sont les enfants de Briançon, ceux des autres mais aussi les nôtres.

On attend quoi, qu'un se blesse, voir pire !

Alors le temps d'assimiler mes deux pages, d'envoyer quelqu'un dans la semaine, où la semaine prochaine, pour constater, puis faire un rapport, puis envoyer ce rapport au responsable municipal des ST, puis ce dernier de demander son avis au maire, puis de planifier des éventuels rafistolages provisoires qui durent des mois à condition que le maire donne son accord, voire des années comme c'est coutume à Briançon, on peut envisager une intervention vers début Septembre à condition que les absences pour vacances ou autres ne viennent pas prolonger ce délai.

Mieux vaut tard que jamais en priant je ne sais qui qu'en attendant rien de fâcheux ne se passe.

Lamentable.

C'est le fonctionnement normal de Briançon ; moi je dis c'est le dysfonctionnement logique de la municipalité, depuis le temps que ça dure on est habitué et c'est rentré dans le paysage local à tel point que plus personne n'y fait attention, c'est l'image de la ville.

Quand on est habitué à vivre dans la merde on ne voit plus la merde, alors je la photographie.

C'est marrant, on ne voit jamais ce genre de navrance dans Place Publique, sur le Dauphiné Libéré, à DiciTv, on n'en parle pas sur les chaines radio locales diverses.

Il est vrai que si près des élections !!!!

Bonne journée à tous en attendant ma prochaine page. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article