Drôle d'enterrement

Publié le par François Ihuel

 

Il semblerait que des journalistes aient des informations que les intéressés n'ont pas.

C'est le miracle médiatique, raconter du faux pour fabriquer du vrai.

 

Drôle d'enterrement

Une semaine trop tôt.

D!citv semble avoir le sens du raccourci, la science infuse et l'information hasardeuse.

Sauf erreur nous avons l'équipe au complet, juste finaliser deux hésitants sous pressions et intimidations, comme précisé sur ma page d'hier.

Je subodore que cette fausse information préventive a pour but justement de dissuader ces équipiers à persévérer, c'est tordu mais c'est une stratégie commune, prêcher le faux pour avoir des désistements. 

J'invite aussi l'auteur du "poulet" médiatique à rectifier son texte lui précisant que le verbe chercher ne se met pas à l'infinitif lorsqu'il est conjugué avec le verbe avoir, juste un détail parce que si moi je travaille seul sans correcteur, venant d'une rédaction médiatique ça fait bizarre, bref rien de méchant, juste un petit sourire. 

Alors pour précision Mr Faure n'a pas dit qu'il ne démentait pas l'information, il n'a pas précisé qu'il la confirmait, la nuance est d'importance et la faculté des journalistes c'est de dire que c'est noir quand c'est blanc et inversement. 

Il reste quatre jours avant la remise des listes en préfecture, je suis donc étonné qu'un média qui se veut sérieux ose avancer de façon si imprudente une information qui n'a pas sa place tant que le délai n'est pas arrivé à son terme.

Juridiquement c'est même attaquable pour entrave médiatique à la démocratie.

C'est donc une autre forme d'intimidation pour inciter nos deux colistiers à se désister afin qu'effectivement nous n'ayons pas la liste complète, c'est tordu, totalement antidémocratique mais nos adversaires ne sont pas à ce genre de détail prêt, ce qui confirme que de vouloir un poste de responsabilité passe par des expédients mafieux et tordus, ce qui n'est pas bon signe pour la future gestion de la ville si celui qui serait l'auteur de cette info devient maire, ça veut dire qu'il continuera ses coups tordus et vicieux pour imposer sa politique personnelle sous couvert d'une politique municipale communautaire.

Je le saurai, je ne ferai de cadeaux à personne quand j'aurai le nom de celui qui louvoie en coulisse comme un requin politique pervers et près à tout pour décrocher une place qu'il ne mérite pas.

Drôle d'enterrement médiatique préventif.

Bonne journée à tous et à très bientôt.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article