Coronavirus 1

Publié le par François Ihuel

 

Comme déjà écrit dans une page précédente, "Pandémie, un mal nécessaire" du 9 Février, le virus se répand et semble ne plus s'arrêter. 

 

Coronavirus 1

Régions touchées.

Du moins les régions de la planète qui ne font pas censure d'informations.

Ce n'est qu'un début, on médiatise les problèmes en Italie en s'imaginant être à l'abri. 

Les épidémies ne connaissent pas de frontière, il est fort probable qu'en France nous ayons déjà des tas de gens infectés, peut-être sans le savoir encore, qui distribuent généreusement ce virus à qui s'en approche.

Les vagues touristiques à travers le pays contribuent à augmenter les risques, ce que les autorités taisent afin de ne pas faire s'écrouler l'économie touristique en ces moments de grands déplacements de populations. 

Alors évidemment on ne va pas créer un espace sanitaire entre chaque citoyen, ce qui est absolument impossible surtout dans les concentrations urbaines, toutefois il y a des gestes simples à faire et des précautions à prendre.

Les autorités françaises font la langue de bois, comme d'habitude, afin de ne pas créer de psychose, la psychose n'est induite que quand il est trop tard et que les autorités, souvent dépassées, n'ont d'autres choix.

Depuis très longtemps déjà je lave systématiquement tout ce que j'achète, fruits et légumes mais aussi conserves et sachets d'emballage, bouteilles diverses et autres flacons en les brossant sous un filet d'eau courante.

Pas plus tard que samedi j'ai interpellé un monsieur qui toussait sans retenue au-dessus des rayons fruits et légumes chez Leclerc, l'invitant à mettre sa main devant sa bouche ce qui serait déjà une forme d'éducation, puis pour le respect des autres. 

Bien entendu ça ne lui a pas plu mais j'espère qu'il sera plus attentif après que je lui ait décrit sommairement ce que cette page explique.

Sauf que de ces gens un peu incultes, d'une intelligence moyenne, voire médiocre, et peut-être légèrement primaires, il y en a à foison, surtout chez certains fumeurs qui toussent abondamment à longueur de journée sans même s'en rendre compte tellement c'est devenu chez eux une habitude.

Donc, n'étant ni savant, ni responsable, ni délégué à la santé, ni doué d'une intelligence supérieure aux autres, n'étant qu'un simple citoyen tout ce qu'il y a d'ordinaire, je recommande pourtant à ceux qui me lisent de laver tout ce qu'ils achètent, se laver les mains très régulièrement, avec du savon bien entendu, et surtout après avoir touché diverses parties communes comme les poignées de porte, boutons d'ascenseur, serré la main à quelqu'un, etc., ces gestes sanitaires normalement automatiques doivent être dans l'esprit de chacun en ces moments de contagions, comme veiller à ce que les enfants soient aussi attentifs à ces gestes basiques.

Il existe des gels alcooliques dans le commerce, ce qui est une très bonne solution d'urgence quand on ne dispose dans l'immédiat ni d'eau ni de savon, au besoin avoir sur soi quelques lingettes désinfectantes vendues également en grande surface.

Ce n'est pas une alarme de danger immédiat que j'exprime mais un moyen de faire en sorte que le virus ait le moins de terrain possible pour se propager. 

Savoir que les gens en bonne santé ont peu de risque d'être gravement impactés, des symptômes de grippe et une fièvre incapacitante, par contre les personnes de santé fragile, les vieux comme moi, les enfants en bas âge, sont plus vulnérables, la presque totalité des décès dus à ce virus devenant de plus en plus incontrôlable sont des gens de santé fragile.

Mais ça ne veut pas dire que c'est une parade, un virus évolue et mute à très grande vitesse, il s'adapte à un nouvel environnement et se transforme de façon à devenir bien plus virulent dans des organismes sains.

Donc un minimum de précautions comme je le décris plus avant.

Et puis en cas de doute il ne faut pas hésiter à consulter son médecin traitant avant d'envahir les urgences des hôpitaux, une fièvre ce n'est pas automatiquement lié à ce virus. 

Et pourquoi pas se munir de masque dans les lieux très fréquentés, métro, trains, grands magasins et autres.

Bien entendu ces lignes n'engagent que moi, personne ne m'a demandé mon avis ni ne m'a influé quoi que ce soit, c'est juste un sentiment humanitaire partagé afin de prévenir plutôt que de guérir.

Savoir que les gens qui rentrent clandestinement dans un lieu, quel qu'il soit, sont totalement ignorants de leur état de santé et sont plus propagateurs que les autres de maladies diverses.

Pour bien cadrer les choses, et afin de ne pas faire d'amalgame avec les sujets sensibles de la migration mondiale, ça n'a strictement rien à voir avec la politique actuelle ni avec les élections proches, les circonstances font que l'un et l'autre sont d'actualité sur la même période.

Juste que je me tiens informé en permanence, à travers diverses sources mondiales, de l'évolution de propagation du coronavirus. 

Je préfère qu'on considère que je serais un des lanceurs d'alertes que les autorités rechignent à faire.

Demain le réchauffement climatique. 

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article