Racket municipal

Publié le par François Ihuel

 

Une minute ou vingt trois heures trente même tarif.

 

Racket municipal

Maladie très étendue.

On peut comprendre que les touristes soient réticents à visiter Briançon, du moins ce qu'il en reste.

On réalise aussi à quel point les briançonnais sont rackettés par leurs élus ; parce que pour aller à la poste, par exemple, vous payez - fort cher comparé aux prestations - vos affranchissements, en plus vous payez du stationnement.

Pour aller chercher une baguette de pain vous payez du stationnement.

Pour récupérer les enfants à l'école vous payez du stationnement.

Pour aller à la mairie vous payez du stationnement.

Pour stationner afin de rentrer chez vous vous payez du stationnement.

En fin de compte quel que soit le motif qui impose d'utiliser sa voiture comme de ne pas l'utiliser c'est payant. 

Vu le ticket rester une minute de plus coute cher, la police municipale veille et sur ce coup elle est très performante, plus que de faire la circulation aux heures fatidiques de bordel journalier où là on ne voit pas un agent. 

En fin de compte, le moins cher c'est de dépasser vingt quatre heures et rester un mois sur le même emplacement puisqu'au-delà de ce temps le tarif est identique. 

Il n'est pas utile de s'en plaindre, à la mairie personne n'écoute personne, - peut-être un peu en ce moment préélectoral - et de toute façon le stationnement payant c'est pour faire du fric qui ne sert pas à ce dont à quoi il est "imposé". 

Depuis quelques temps je discute un peu avec des gens que je connais, le pronostique post électoral donne Mr Fromm vainqueur de ces élections à venir, que ça vienne des sympathisants de gauche comme de droite. 

Il est vrai qu'on a l'exact scénario des élections de 2014, juste qu'il va y avoir une liste surprise au dernier moment qui va mettre un peu de piment dans cette campagne. 

Ceux qui votent Gryzka ne veulent pas entendre parler de Murgiat et inversement. 

Ceux qui votent Fromm vont continuer à voter Fromm.

Monsieur Gryzka brasse du vent et Monsieur Murgiat est trop entouré de gens trop bien placés et "notables locaux" pour être crédible vis à vis de la population de base, celle qu'on caresse quelques semaines avant les élections et qu'on délaisse pendant cinq ans et huit mois.

Si de Monsieur Gryzka ses électeurs ne voteront pas Mr Murgiat ils s'abstiendront, voteront blanc "ce que moi je ferai", ou voteront Mr Fromm pour que Mr Murgiat ne soit pas élu.

 Si de Monsieur Murgiat ses électeurs ne voteront pas Mr Gryzka ils s'abstiendront, voteront blanc "ce que moi je ferai", ou voteront Mr Fromm pour que Mr Murgiat ne soit pas élu.

C'est du moins mon sondage personnel après avoir écouté pas mal de monde.

Toutefois qu'on se rassure, quel que soit l'élu aucun ne reverra à la baisse le racket municipal si lucratif et permanent. 

Socialistes locaux dormez tranquille, les trous des rues et routes ont encore de beaux jours. 

 

 

Racket municipal
Racket municipal
Racket municipal
Racket municipal

Route de Grenoble.

Dix ans de travaux façon puzzle, finances inconnues puisque commencés sous la municipalité Bayrou en 2007.

Les dernières réfections n'ont pas deux ans.

Un bon tiers de cette route est revenu dans l'état de dégradation avant travaux. 

Travail partiel, certainement exécuté à minima par une couche d'enrobé trop fine vu nos conditions climatiques.

 

Racket municipal
Racket municipal

Boulevard du Lautaret.

Trois ans de travaux de réfection, cinq ans de tranchées, résultat nul parce qu'il est maintenant impossible de se croiser à deux bus face à face.

Je ne mets que deux photos les autres sont à l'identique.

Comme sur la route de Grenoble les plaques d'égout s'enfoncent, ça na fait pas deux ans que c'est "rénové".

Les candidats feront-il du meilleurs travail ?

Projet de campagne Gryzka :

- Hôpital des Escartons ! Serpent de mer.

- Train des plages ! On croit rêver d'autant que ça ne dépend pas de la municipalité, donc du vent et du bla bla.

- Un vrai front de neige ! Utopie enfantine qui ne le lâche pas.

- Téléphérique Briançon - Montgenèvre ! Folie douce au frais des contribuables.

- Fond de soutien aux commerçants !  Il n'a rien compris, ça ne va pas changer le pouvoir d'achat ni le déséquilibre avec les multinationales mais grever un peu plus le budget par des impôts supplémentaires, prendre à ceux qui ont du mal à vivre pour faire vivre des commerces qui ne vendent pas ! Étrange calcul.

- Créer une usine à chanvre ! Juste trouver les investisseurs et désenclaver Briançon en facilitant la circulation des trains et des camions, ce qui est du ressort de la SNCF et du département qui déjà n'entretien pas les routes de la ville qui lui appartiennent.

 - Réhabilitation bâtit ancien ! Par qui ? Pour qui ? Qui paye ? La vielle ville est enclavée à double titre, à moitié en ruine elle est délaissée à cause justement de ce double enclavement. 

- Centre de formation Berwick ! Pourquoi pas mais à quelle échelle avec des bâtiments de cette taille à entretenir. Les débouchées vont profiter à qui ?

- Déneigement ! Avancer des échéances d'exécution c'est prendre de gros risques, sauf tripler le personnel et payer des milliers d'heures supplémentaire il est très imprudent de faire de telles promesses impossible à tenir, la solution n'est pas de pousser la neige et se l'échanger entre rue et trottoir mais l'évacuer rapidement avec des moyens conséquent, ce qu'on ne sait plus faire depuis plus de dix ans.

- Police municipale ! Bonne idée mais à concrétiser, les finances ne sont pas inépuisables.

- Dématérialisation des démarches administratives ! Tout le monde ne maitrise pas Internet et puis il faut d'abord que les opérateurs soient performants à Briançon, ce qui est loin d'être le cas. Et les vieux qui ne savent pas !

- Réformes rythmes scolaires ! Ça ne dépend pas de la municipalité et de toute façon tout ce qui concerne l'éducation c'est hautement explosif, qui plus est chacun veut son propre rythme. 

- Comités de quartiers ! Ça existe déjà.

- Transport urbain ! Mr Gryzka frise la folie, surtout en vieille ville. À quel coût ???

- 20 mn de stationnement gratuit ! Ça ne change strictement rien. La solution c'est la zone bleue mais ça ne rapporte pas à la ville, retour en début de page. 

- Trains des plages "bis" ! Mr Gryzka semble ne pas savoir comment fonctionne la SNCF pas plus qu'il n'a l'idée de ce que coute la circulation d'un train, je connais déjà la réponse de la SNCF, c'est NON. Le train des neiges a été un échec déficitaire pour le département et la SNCF.

La suite demain.

Bonne soirée à tous. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article