Fier

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Je ne sais ce que veut dire "valeurs" aujourd'hui dans l'opinion publique.

 

Fier

La principale pour moi.

C'est servir le pays et se porter volontaire pour le défendre.

Peu importe l'époque, de tous les militaires, ceux d'aujourd'hui comme ceux d'hier ou d'avant hier, ils ont tous en commun le patriotisme qui manque maintenant à la France, ce n'est pas une généralité bien entendu mais la notion de patrie semble s'être liquéfiée à mesure qu'on avance dans le chaos, parce qu'aujourd'hui la France est dans le chaos, pas forcément par les mouvements sociaux divers mais par son incapacité à avoir sa vraie place dans le concert des nations.

Depuis la disparition du Général De Gaulle nous sombrons inexorablement dans le gouffre du déclin.

 

 

Fier

Très loin du torchon puant "Charlie Hebdo".

Servir sur un navire, dans un char, dans un avion ou sautant d'un avion, sur le terrain, puis dans toutes les situations militaires qui font qu'on est fier d'être français c'est ce qui permet de pouvoir dresser la tête sans honte comme le voudraient certaines castes qui détruisent le pays.

Le patriotisme ce n'est pas du fascisme, c'est le devoir de servir et la conscience de faire partie d'un peuple qui a lutté des siècles pour faire la grandeur de la France que quelques irresponsables, pourtant hélas élus, détruisent au nom du particularisme et de la lâcheté du lucre. 

 

Fier

Atlantique Nord Avril 1969.

Si c'était à refaire.

Je signe tout de suite, s'il le faut pour sauver la patrie je prends les armes, s'il faut tuer pour préserver notre honneur, nos valeurs et notre pays alors je tuerai.

Aujourd'hui les honnêtes gens longent les murs et baissent la tête devant la racaille et la merde qui nous enlisent, il est grand temps d'inverser la situation.

Je suis fier de dire vive la France et vive les valeurs de la France.

Ceux qui veulent la défendre aujourd'hui sont trainés devant les tribunaux comme des malfrats alors que les malfrats paradent en toute impunité en provoquant les institutions, on est tombé bien bas.

Mais c'est c'est quoi cette lâcheté des dirigeants aux ordres des communautés !

À très bientôt pour autre chose.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article