Un pont de trop

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Le formatage des "intelligences" c'est la désinformation programmée.

 

Un pont de trop

Ça me laisse pantois.

De lire de pareils articles qui révèlent que des chauffeurs sont aussi peu soucieux de leur professionnalisme ouvre des interrogations quand à l'utilité de la FCO que passent tous les chauffeurs de plus de 3,5 tonnes tous les cinq ans, j'en sors justement il y a quelques jours.

Les rappels de réglementations sont indispensables, j'abonderais même dans le sens qui voudrait que tous les conducteurs de véhicules automobile y soient soumis, ça éviterait parfois des tragédies routières.

 

 

Un pont de trop

45 tonnes pour 19 tonnes.

C'est deux fois et demi la charge admise, ce qui ressort de l'article c'est que l'entreprise est proche, qu'il semblerait que cette pratique des raccourcis soit coutumière de cette entreprise par certains de ses chauffeurs, donc s'il y a faute de ces derniers il y a aussi faute de l'entreprise qui doit y trouver son compte, éviter des détours obligés avec des véhicules de ce tonnage ce sont des milliers de litres de carburants économisés chaque année et des centaines d'heures de travail gagnées, sans incriminer l'entreprise il devient évident qu'elle se satisfait de ce genre d'infractions permanentes.

Si elle est incriminée dans les responsabilités elle va arguer qu'elle n'oblige pas ses chauffeurs à prendre des raccourcis, pourtant elle doit bien réaliser que la consommation de ses camions est loin d'être ce que ce devrait vu la réglementation et les parcours supposés à emprunter, de là elle engage sa responsabilité et sa part de négligence quand aux infractions de ses chauffeurs. 

Donc part de responsabilité de l'entreprise.

 

Un pont de trop

Un pont suspendu de 80 ans.

Je ne suis pas expert en ingénierie des ouvrages d'art mais je me pose la question de savoir ce qu'il en est des matériaux utilisés à l'époque où les véhicules hyper lourds de maintenant n'existaient pas.

Il est évident que la limitation à 19 tonnes de charge est justifiée justement par le principe de précaution pris par les autorités, si ces dispositions sont prises c'est qu'il y a matière à le faire par la considération prise en compte de la dangerosité de la fragilisation de ce pont, donc une responsabilité évidente des autorités concernées.

Sur un itinéraire emprunté de façon régulière et intensive la question se pose de savoir pourquoi prendre des dispositions à minima au lieu d'entreprendre une réfection en profondeur, voire un remplacement, ce qui s'est fait à Briançon pour le pont sur la Durance dangereusement rouillé et après quelques alertes que j'ai diffusées à travers mon blog sur l'état de délabrement de cet ancien pont. (quelques pages antérieures de ce blog de l'époque)

Le problème français c'est que les alertes ne sont pas prises en compte et que ce qui émane d'un simple citoyen supposé ignare en la matière n'est pas considéré, ce serait même plutôt le contraire. 

Donc part de responsabilité des autorités civiles d'ingénierie et de contrôle.

 

Un pont de trop
Un pont de trop

Mes commentaires Facebook.

Chauffeur ou titulaire d'un permis ?

La différence est de taille, par définition un chauffeur routier est un professionnel de la route, donc quelqu'un de responsable qui est professionnellement consciencieux.

Pourtant je vois tous les jours des comportements totalement irresponsables de certains d'entre eux, ce quel que soit le lieu et les circonstances.

Un chauffeur qui admet enfreindre volontairement la réglementation en matière de conduite d'un véhicule n'a plus rien à faire au volant. 

Un chauffeur qui se fie à son GPS n'a plus rien de professionnel, c'est le chauffeur qui passe un permis de conduire, pas le constructeur des GPS. 

La conduite d'un véhicule c'est une remise en question incessante et tous les jours dès qu'on prend la route, même si l'automatisme de la profession de chauffeur routier est de nature à dérégler la vigilance il est impératif de s'en rendre compte et de se remettre en question. 

Aucune excuse n'est valable pour une infraction volontaire puisqu'il y en a qui sont incontournables, panneaux invisibles ou illisibles, cachés par de la végétation, etc. Etc.. 

Donc part majoritaire de responsabilité du chauffeur.

Dans le cas présent il y a laissé la vie, je dirait cyniquement que c'est la punition mais la vie de ceux qu'il a mis en jeu depuis des années par son comportement irresponsable c'est ce que les autres doivent subir de ces irresponsables.

Et ce tous les jours sur toutes les routes de France, quand la Justice se montrera plus sévère en la matière les choses s'amélioreront peut-être.

La Justice justement.

 

Un pont de trop
Un pont de trop

Ma lettre au Préfet.

Certains citoyens vont trouver que je suis un sale délateur, un collaborateur avec les autorités, je ne me comporte qu'en citoyen responsable sans incriminer qui que ce soit, juste dénoncer ce qui met la société en danger. 

Cette lettre à Madame la Préfète des Hautes Alpes n'a jamais reçu de réponse, mais je n'en attendais pas non plus habitué à être déconsidéré comme tous ceux qui font partie de la quantité négligeable de la population.

Ne semble être écoutés que ceux qui ne connaissent rien mais c'est la particularité de la politique puisqu'à ce niveau c'est de la politique. 

Le barrage du Chambon est sous surveillance constante, s'il venait à subir des dommages dus à ce que je signale ce serait le scénario le pire pour notre région de haute montagne, là pas question de construire une route de secours à cause d'un tunnel qui s'est partiellement effondré, ce serait l'interruption totale des liaisons entre Grenoble et Briançon pour des années. 

Alors, je suis cinglé de m'en inquiéter ou alors les autorités sont-elles plus à même de juger d'une situation derrière un bureau bien au chaud à prendre la place de ceux qui constatent sur place !

J'ai bien peur qu'une autre catastrophe ne vienne conforter mes craintes, trop tard bien sûr, en France la prévention ça n'existe pas.

Bonne journée à tous. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article