Tout va bien à Briançon

Publié le par François Ihuel

 

Je me demande comment on peut encore critiquer une aussi belle vieille ville.

Peut-être que !!!!

 

Tout va bien à Briançon
Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon
Tout va bien à Briançon

Avenue Vauban.

Une réunion explicative a eut lieu récemment avec les gargouillards et commerçants de la vieille ville.

Pour expliquer pourquoi les remparts s'effondrent.

Pas besoin de discours, juste contempler ce qui en est la cause.

Les infiltrations d'eau depuis des décennies saturent les sols, ça pousse les remparts, comme sur ces remparts circulent des camions de fort tonnage je doute que ça s'améliore.

Juste que depuis des années et des années que les alertes diverses mettent en garde sur les conséquences prévisibles, on en est là aujourd'hui.

D'ici que la vieille ville devienne interdite pour des raisons de sécurité il n'y a pas loin.

D'ailleurs les commerces sont désertés.

 

Tout va bien à Briançon

Ça ne s'invente pas.

Par contre je ne suis pas sûr que ce soit efficace.

Je ne vais plus bien souvent en vieille ville c'est tellement navrant que c'est plus rebutant qu'attirant.

Il est certain que ce que je mets dans mes pages ne plait pas à tout le monde mais comme on m'a déjà dit que mon blog est détracteur je souligne le fait qu'il est le seul à démontrer que dans cette ville il y a beaucoup de choses qui ne vont pas.

Sauf faire l'autruche ces navrances démontrées n'ont de finalité qu'à les résoudre, je ne suis pas certain que la politique suicidaire de la ville aille en ce sens. 

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon
Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon

Une ville sale.

Comme déjà écrit une ville sale ce n'est pas une ville qui est salie puisque la particularité d'une partie de l'humain ne peut fonctionner que dans la merde, celle que cette partie met. 

Une ville sale c'est une ville qui n'est pas entretenue.

Dont ces navrances résurgentes.

L'écoulement c'est du domaine du privé mais il y a, sauf erreur, un cahier des charges à respecter, cet immeuble semble "abandonné", donc on laisse en l'état, pour un patrimoine classé et potentiellement accueillant des visiteurs ça la fout mal.

Les graffitis "anarchie" sont décennaux, ça fait maintenant dix ans que j'en publie la même navrance.

Le banc c'est l'intelligence excessive de certains, le "canapé" abandonné c'est considérer les employés communaux pour des larbins.

 

Tout va bien à Briançon

Qui se souvient du "LM"

C'était un bar de nuit dans lequel il y avait souvent un orchestre, fréquenté par tout le monde ça faisait fonctionner cette vieille ville de la même façon que les "Arcades" restait ouvert jusqu'à 2h00 du matin en complément des petites caves sympas de la rue de Temple dans lesquelles, à l'instar de Saint Germain des Prés à Paris, les jeunes pouvaient se détendre et passer une soirée sympa en musique.

Il y avait le "schuss" place du Temple, complémentaire du café du commerce juste à côté, la grande rue était animée même hors saison parce que les briançonnais d'en bas montaient facilement se détendre en vieille ville.

Tout ça c'est mort.

Il ne reste que la Grande Gargouille et ses restaurants si atypiques et de bonne tenue, ça sauve les meubles.

À cette époque je bossais au Gavroche, l'été les rues étaient bondées, on pouvait à peine circuler tellement il y avait de monde, il y avait encore des commerces de proximité et une ambiance que s'appliquaient de préserver les gargouillards et commerçants de la gargouille.

Hors saison il y avait encore du monde, maintenant il n'y a plus que quelques chiens et chats passé 21h00.

Il est vrai que le parking du Champ de Mars n'avait pas de barrières rébarbatives et qu'on pouvait garer facilement alentour sans à chaque fois sortir le porte-monnaie.

Et puis la vieille ville n'était pas encore transformé en camp de réfugiés de "cassoss" parqués en ces lieux par la municipalité - c'est du moins ce qui se dit - avec des chiens en nombre qui posent leur merde un peu partout, la drogue n'y circulait pas comme neige en hiver.

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon
Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon

Résultat les commerces ferment.

Certains à cause de maladie, d'autres faute de repreneur.

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon
Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon

Anciens comme nouveaux.

La vieille ville n'attire plus.

Déjà rien que de voir l'état de délabrement de l'avenue Vauban n'engage pas à continuer, les touristes habitués qui venaient régulièrement ont abandonné, chaque année ils constatent l'état d'abandon de cette vieille ville malgré les énormes efforts des commerçants.

Ils peuvent constater que depuis plus de dix ans les lanternes du Grand Colombier sont toujours dans le même état de délabrement, une de mes récentes pages. 

Ça interroge, à se demander ce que fait le service du patrimoine et comment une ville classée UNESCO peut en être arrivée dans un tel état.

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à BriançonTout va bien à Briançon
Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon

Treize commerces désertés.

Pour une rue qui fait à peine deux cent mètres c'est un exploit.

Je n'ai pas fait la rue du Temple, je ne sais même pas s'il reste encore un commerce ouvert.

Il est vrai que cette rue c'est une misère, dégradée, sale, puante en été, sans soleil, étriquée, seules des échoppes permettraient de la faire revivre.

Difficile d'attirer des clients dans cette ruelle en piteux état.

Mais il n'y a pas que ça.

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon
Tout va bien à Briançon

Les fontaines.

Avant elles étaient en eau.

En permanence, oui mais c'était avant - petit clin d'œil à un auteur local, un des livres de Mr Alain Prorel - quand la gestion de la ville était encore considérée, le plus beau c'est qu'à cette époque les éclairages divers fonctionnaient, y compris les illuminations des remparts et des forts alentours.

Ça aussi ça attirait les touristes, la mise en valeur d'un patrimoine passe aussi par ces détails.

De nuit, quel que soit d'où l'on arrive à Briançon on ne voit plus la vieille ville que comme une ruine encore entretenue, c'est ce que m'ont dit quelques touristes, je n'invente rien.

Ça fout les boules d'entendre ça, même si je ne suis pas briançonnais d'origine je l'aime bien cette ville en destruction.

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon

Mairie de Briançon.

Imposant bâtiment, ancien hôpital militaire, il est en piteux état, quand la ville était encore une ville de garnison tout était entretenu, les forts comme le reste, l'armée avait soin de son patrimoine. 

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon
Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon

Non, vous ne rêvez pas.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

C'est la mairie d'une ville dont le maire veut faire une vitrine.

Le moins qu'on puisse dire c'est que la vitrine de la mairie est plutôt lamentable, c'est également en vieille ville, les visiteurs qui découvrent ces navrances doivent se poser pas mal de questions.

On va me dire la ville n'a pas d'argent, elle est surendettée.

Oui en effet, elle est surendettée à cause en partie du maire actuel qui continue d'ailleurs à investir de l'argent qu'il n'a pas, c'est très social.

800 000 euros de devis pour refaire une toiture mais il manque quelques euros pour refaire également les gouttières, ça fait un peu désordre.

Ça fait plutôt gestion négligée, pour un maire qui se targue de faire une ville neuve et attractive il y a comme un problème, il est vrai que les investisseurs à Sainte Catherine ont acheté des terrains à des prix défiant toutes concurrences, l'attrait n'est pas le même, on se demande aussi pourquoi l'amoureux des vielles pierres, Mr Ludovic Arnaud, ce richissime fauché sans le sous, ne propose pas de remettre en état ce patrimoine, après tout !

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon
Tout va bien à Briançon

À remettre en état.

Peut-être pas, c'est encore debout, on attend que ça tombe alors qu'une intervention provisoire dès le début aurait empêché que ce soit ainsi.

Sur la photo du milieu on constate qu'une des pierres principales s'est déplacée, la cinquième en partant du bas, ça doit peser tranquillement une demi tonne, mais comme ça pousse derrière à cause des infiltrations d'eau, ce qui n'est pas étonnant quand on voit l'état de l'escalier, et qu'on constate que déjà certaines ont disparues, on se dit que l'écroulement n'est pas loin.

Il fut un temps la municipalité avait sécurisé cet endroit en en interdisant l'accès ; ce n'est plus dangereux ?

L'accès aux toilettes publiques est juste dessous, et si ça tombe !!

 

Tout va bien à Briançon

Rue Mercerie.

On s'y tord les pieds.

 

Tout va bien à Briançon

Merde alors.

Mais une vieille merde de plusieurs jours.

 

Tout va bien à Briançon

Rue Domaine Chautard.

Écologique.

 

Tout va bien à BriançonTout va bien à Briançon

Rue du Temple.

Sans commentaire, tout est dans les images.

Il est vrai que pour les amoureux du passé ils sont servis.

 

Tout va bien à Briançon

Piège à touristes.

Mais aussi aux briançonnais, pour aller à la mairie il faut payer.

 

Tout va bien à Briançon

Pour aller visiter la vieille ville aussi.

Ma foi, il n'y a plus grand chose à voir.

C'est dommage d'ailleurs, avant c'était magnifique à découvrir cette vieille ville, s'y restaurer, admirer le panorama depuis des remparts qui s'effondrent maintenant et en se faufilant entre les véhicules stationnés aux emplacements de stationnements interdits autorisés. (Oui, d'accord, ç'est anachronique mais ça va bien avec la ville)

Mais c'est une autre histoire.

À part ça tout va bien à Briançon, on nous refait des chaussées électorales, c'est toujours ça de pris parce que le département, lui, ne dépend pas du vote des briançonnais, dommage, on aurait aimé avoir les autres routes également rénovées.

Quoi qu'il y a tout de même deux élus départementaux dans cette ville, dont le maire qui est aussi président de la CCB, comme quoi avoir plusieurs mandats n'apporte rien de bien concret en dehors de la parade et de l'image médiatique.

Trois mandats de responsabilité pour n'en prendre aucune allant dans le sens de l'amélioration de la ville, c'est un exploit.

Au moins, il est indemnisé pour ses mandats avec l'argent de ceux qu'il néglige, ce n'est déjà pas mal.

Les autres candidats seront-ils meilleurs ?

On parle beaucoup de terrain de sport, de projets divers mais peu de l'indispensable, on a deux candidats d'opposition dont un qui n'a pas opposé grand chose alors qu'il est dans l'opposition.

Va comprendre Charles.

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article