Briançon. RN peut-être - RN enfin

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Le rassemblement National investit une tête de liste à Briançon.

 

Briançon. RN peut-être - RN enfin

Ne pas occulter.

Ce qui est bien en politique c'est la prouesse qu'ont certains à éviter des sujets.

Ce qui est bien en politique c'est de faire en sorte que de l'ombre ne sorte pas ce qui contrarie des plans bien établis.

Ce qui est bien en politique c'est de savoir que de tous ceux qui se présentent peu abordent les vrais problèmes.

À Briançon je m'étais présenté, en 2014, sous l'étiquette FN, apprécié des uns, redouté des autres, moqué d'autres encore j'ai été mal secondé et surtout je me suis retrouvé seul à tenter de remettre un peu d'ordre dans cette ville en décomposition.

Je suis donc satisfait que le flambeau soit repris par quelqu'un d'autre, un pur briançonnais qui est décidé à enfin inverser le déclin de la ville, qui s'intéresse aux réels problèmes autres que la parade médiatique à travers des projets utopiques ou des réalisations qui ne sont que le découlement logique d'une bonne administration communale mais qu'on récupère pour créer une image fantomatique le temps d'une campagne électorale.

De ceux qui sont maintenant candidats, déclarés ou potentiels, on n'est pas vraiment enthousiaste, ce que pas mal me disent, cette liste supplémentaire va faire changer le graphique électoral de la ville.

Dans peu de temps des tracts seront distribués, pour ceux qui sont intéressés par un réel renouveau de Briançon ne négligez pas y répondre et n'hésitez pas à vous motiver, la clef de l'avenir de Briançon est certainement là.

Seule ville sur les 162 communes que compte le département - pourtant un électorat sensible aux déplorables résultats des diverses institutions qui sont actuellement aux commandes - c'est dire que les pressions diverses sont efficaces, mais pas au point d'empêcher les électeurs concernés de s'exprimer.

Bonne journée à tous. 

 

Publié dans Briançon et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article