2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Bien entendu mes lignes ne sont que le reflet de mes déductions personnelles, pas une vérité qui serait meilleure que celle des autres.

 

2019 10 26 Ma revue de presse personnelle2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

Conséquences.

Je n'y était pas bien sûr, donc je n'analyse une situation que fonction des infos recueillies dans le journal.

Pourtant je suppose que des deux véhicules l'un roulait certainement sans éclairage, du moins pas suffisant dans des conditions dégradées comme la pluie, le brouillard ou la nuit parce qu'il n'est pas rare, à Briançon, de croiser quelques véhicules sans éclairage du tout même en pleine nuit.

C'est peut-être la raison de cet accrochage comme c'est aussi ce qui a couté la vie - entre autres - aux quatre jeunes le 15 Février à Chantemerle.

Ce qui me surprend, ce n'est pas le fait qu'il y ait des inconscients, des inattentifs, des cinglés du volant, c'est que contrairement à ce que je voyais souvent en ville et dans les vallées il y a quelques années, les contrôles de police se font très rares, pourtant si ces derniers étaient plus fréquents la vitesse de ceux qui arrivent au cisaillement de l'avenue de Provence avec l'avenue du Gal Barbot serait moindre et permettrait de s'engager sans le stress de se faire surprendre par ceux qui arrivent de l'avenue de Provence à des vitesses nettement excessives pour les lieux, c'est limité à 30 km/h mais il doit n'y avoir qu'un automobiliste sur quinze qui respecte cette vitesse de sécurité, y compris les poids lourds, surtout en ce moment avec les innombrables chantiers.

De cette façon les contrôles permettraient de rappeler à certains que d'allumer ses feux de véhicules permet d'être vu, donc de sécuriser le trafic.

Suis-je débile de souligner cette évidence ?

Sur la photo il y a deux véhicules qui arrivent sans éclairage, le champ est déformé par l'angle fait pas la prise de vue, il n'y a que cinquante mètres de distance, c'est très peu en ces conditions de brouillard d'autant que là aussi la caméra est plus performante que la vue pour le rendre moindre.

 

2019 10 26 Ma revue de presse personnelle2019 10 26 Ma revue de presse personnelle
2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

PUB négative.

Établissements BOULANGER en zone d'activité.

Depuis pas mal d'années je prends mon matériel informatique et électroménager chez GITEM qui a été absorbé par BOULANGER, depuis rien ne va, j'achète un micro-ondes à 150 euros qui tombe en panne quatre mois après, on me le prend sous garantie, on bidouille pour que ça marche de nouveau et ça retombe en panne trois jours après, entre temps on m'a prêté un micro-onde à 15,50 euros qui est le bas de gamme de chez bas de gamme et impossible à régler. (J'abomine le matériel de merde)

J'ai donc acheté un autre micro-ondes en remplacement de celui qui ne veut pas fonctionner et dont ça fait maintenant cinq semaines qu'il est en réparation alors que j'en ai demandé le remboursement, sauf que ce n'est pas la politique de BOULANGER, on vend des pannes mais on n'assume pas. 

Après avoir demandé des nouvelles du remboursement sollicité on m'a fait réponse qu'il était reparti chez SAMSUNG pour réparation, sauf que je ne veux pas d'un appareil neuf qui est déjà deux fois réparé et immobilisé depuis plus d'un mois.

Si tout va bien à Noël j'aurai peut-être une réponse.

De la même façon j'achète un disque dur externe sous emballage plastique - appelé aussi blister pour les anglophones - à ouvrir au chalumeau tellement c'est compact et tellement l'épaisseur du plastique d'emballage est important, c'est très écologique tout ça. 

Bref, après avoir désossé au couteau cet emballage qui serait digne d'un blindage de cuirassé, je constate que le cordon de branchement ne fait que 15 cm, un peu léger pour ajouter à mes nombreux appareils informatiques qui me sont nécessaires pour mes diverses activités d'écriture et autres, dont ce blog.

Si je veux un cordon plus long je dois l'acheter, c'est à dire que cet appareil à 80 euros n'est utilisable fonctionnellement que si j'investi dans un complément à environ 10 euros, ça c'est du commercial.

Et puis d'autres bricoles comme le bidouillage et le complément de matériel acquis en plus pour la caméra que j'ai également achetée chez BOULANGER, une ventouse pour le pare-brise puisque celle achetée, à 200 euros, n'en est pas équipée mais bricolée par du personnel par un système d'autocollant qui transforme le tout en "centrale nucléaire"  du meilleurs effet derrière un pare-brise, puis acheter un adaptateur pour pouvoir brancher la prise allume cigare sur un port USB ; c'est le pied chez BOULANGER.

Alors si vous avez des achats en ce sens à faire, regardez ailleurs s'il n'y a pas mieux et surtout si le personnel ne vous prend pas pour un con de votre insistance sur ces déboires, ce qui m'est arrivé puisque quand quelque chose ne va pas je m'exprime de façon à me faire bien comprendre, comme la délicatesse ne fait pas partie de mon éducation quand on me prend pour un débile c'est forcément mouvementé. D'ailleurs plus personne n'ose m'accompagner quand je fais des courses, je ne me laisse pas marcher sur les pieds ni me laisse emmerder à cause de l'incompétence d'une certaine catégorie de personnel.

Bien sûr ça ne plait pas mais j'ai promis à BOULANGER Briançon de faire un article sur une page de mon blog, j'espère qua ça arrivera à la direction générale. 

 

2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

Autre sujet.

Vu dans la presse, la chasse aux derniers SS de la seconde guerre mondiale, il ne doit pas en rester lourd et puis les vrais responsables ont été jugés et condamnés.

Déjà je relève une erreur dans l'article, le camp du Strutthof est sur la commune de Natzwiller en Alsace, près de Rothau où j'ai participé à un camp scout en 1965 avec visite de ce camp de concentration et avant qu'il ne soit partiellement détruit par un incendie.

Il n'est donc pas près de Gdansk en Pologne comme c'est écrit dans l'article.

Qui plus est il n'y a pas eu 65 000  morts dans ce camp mais 22 000, d'autres sont morts en déportation dans d'autres camps mais pas de ce nombre.

Je reste interrogateur sur le principe de la chasse  intensive de tout ce qui a été acté pendant la seconde guerre mondiale, c'est à dire la systématicité de vengeance sur des vieillards dont la plupart n'ont fait, à l'époque, qu'obéir aux ordres de leur hiérarchie comme l'exigent tous les règlements militaires.

Savoir qu'en cette époque si les ennemis de l'Allemagne nazi étaient exécutés sommairement il en allait aussi pour les opposants de ce pays, tout comme le moindre refus d'obéir à une tyrannie se finissait par une balle dans la tête.

Difficile de demander à des jeunes hommes tétanisés par leurs supérieurs de faire autrement que ce que ces derniers attendaient d'eux, je pense que dans n'importe quel pays au monde c'est la même chose. 

Je constate aujourd'hui que certains régimes sont à l'identique sans que ça ne soulève les médias de cette façon, savoir aussi que des victimes d'hier certains de leurs descendants sont aujourd'hui des bourreaux pour d'autres de la même façon que les premiers ont souffert, le ménage n'a pas été fait correctement dans les archives de l'Histoire.

Non qu'il faille excuser des actes d'atrocité à grande échelle, juste que si il y a encore quelques vieillards cacochymes qui ont été sous l'influence des obligations de l'époque, il faut savoir tourner la page et penser à l'avenir dont les conséquences prévisibles ne seront pas plus roses que le passé, l'Histoire est un éternel recommencement.

 

2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

Autre sujet.

Pour une fois la banque perd. (Si peu par rapport à ce qu'elle gagne)

J'aime bien la dernière phrase de l'article, je ne suis pas sûr que les banques soient de bonne moralité, ceux qui assument des frais bancaires les mettant en difficulté apprécieront. 

 

2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

Chiens divaguants.

Le propriétaire de ces chiens qui demande à ce qu'on les lui enlève c'est rarissime mais si je prends l'article à la lettre c'est préférable.

En fait les chiens errants sont une plaie pour les promeneurs, ceux qui nous visitent chaque année en savent quelque chose, quand j'habitais à Cervières, ces chiens de bonne taille, agressifs, se sont fait les gardiens de ce village de haute montagne, les patous qui gardent les moutons sont à la limite dangereux, surtout quand ils sont seuls.

J'avais, la-bas, un voisin dont les cinq chiens à l'attache aboyaient du matin au soir et du soir au matin sans discontinuer du 1er Janvier au 31 Décembre, le moindre passage de randonneur déclenchait un concert de vocalises canines qui a de quoi faire peur à pas mal de nos visiteurs de l'été.

Si la plupart des propriétaires de chiens sont des gens responsables et respectueux il y a une fourchette d'autres qui se fichent totalement de ce que font leurs chiens en liberté et divaguants, pas spécialement ici, c'est partout.

À Briançon les chiens errants sont foison, il y a bien une camionnette de la fourrière qui passe de temps en temps mais il faut bien user de l'essence et en justifier l'existence, je n'ai jamais vu un seul de ces employés baladeurs intervenir - toutefois je ne les surveille pas - alors que les chiens en balade il y en a en pagaille, beaucoup des SDF, d'autres de ceux qui ouvrent la porte le matin pour que le chien sorte et la rouvrent quelques heures après pour qu'il rentre. 

Il y a des lois pour ça, elles ne sont jamais appliquées.

 

2019 10 26 Ma revue de presse personnelle2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

Non Monsieur, elle n'est pas la même.

Quand on est PDG d'une institution et qu'on a ordre de réduire les coûts on se doit de pondre des conneries de ce genre, la conduite des trains je connais, un agent seul ne peut tout gérer, même avec un salaire en conséquence mais les détracteurs vont encore dire que les fainéants se plaignent, comme le chef de cuisine de l'Élysée en a fait un scoop récemment. 

Si pour les citoyens ordinaires la conduite d'un train ne se résume qu'à rester assis à regarder passer les vaches dans les champs pour celui qui est aux commandes ce n'est pas la même chanson.

La SNCF tire sur les couts au maximum, sur l'entretien du matériel, sur l'entretien de l'état du réseau et sur le personnel, ce qui coute le plus cher.

La sécurité des voyageurs passe par la présence de plusieurs agents d'accompagnement train, des centaines de personnes, dont la sécurité ne dépend que d'un seul déjà très occupé par sa machine et la vigilance qu'impose son métier, sont en droit de savoir comment ils sont géré et comment la compagnie les assume. 

Ce n'est pas quand il y a eu une catastrophe ferroviaire qu'il faut se lamenter, c'est réaliser que tout dépend du nombre de personnes qui sont responsables du transport et de la sécurité.

On ne va faire voler les avions qu'avec un seul pilote ?

 

2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

Pour finir.

Ce personnage qui se fait autant connaitre pour ses déboires que pour sa suffisance insolente du temps de sa gloire, semble ne pas admettre qu'on puisse faire une enquête.

Je me dis que quand on a la conscience tranquille on ne doit pas craindre ce qui fera sortir la vérité, s'il est innocent c'est justement une enquête qui le déterminera.

S'il craint tant que ça qu'on fouille un peu c'est que quelque part il y a des choses à ne pas découvrir.

Pourquoi trois nationalités différentes ??

 

2019 10 26 Ma revue de presse personnelle

Ma photo du jour.

Bonne soirée à tous et bon samedimanche.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Revues de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article