Étrange République

Publié le par François Ihuel

 

Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements

de cour vous rendront blanc ou noir.

Jean de la Fontaine - 1678

 

Étrange République

La Justice.

C'est une institution de la plus haute importance et indissociable de la démocratie.

Suivant les affaires jugées et la place qu'occupent les justiciables, puis suivant la place qu'occupe un citoyen dans la société, on pourrait presque croire que, comme pour la noblesse d'antan, il y aurait une Justice de robe et une Justice d'épée.

La Justice est indépendante du pouvoir, elle est impartiale et en principe ne fait aucune différence quel que soit le personnage inculpé - maintenant on dit mis en examen par déformation de complaisance - ce qui rassure.

Pourtant il y a des zones d'ombre dans différentes affaires qui pourraient laisser entendre que cette indépendance ne l'est pas tant que ça.

J'ai eu connaissance directe de dossiers dans lesquels la Justice rendue a probablement été influencée.

Toutefois il est remarquable que de ceux qui se pensent intouchables certains tombent aussi, juste que la sanction n'est pas la même pour tout le monde.

 

Étrange RépubliqueÉtrange République

Ces jours-ci il est difficile d'éviter le sujet.

Balkany je ne connais pas personnellement ni administrativement, comme tous citoyens il n'y a que les médias pour en faire la promotion ou la démolition.

Toutefois, chaque sujet médiatique montre un couple "sulfureux" ne s'en laissant pas compter, ne serait-ce que la suffisance provocatrice de Monsieur qui se sent intouchable fort de son travail à la mairie de Levallois-Perret, une commune très riche de l'Ouest de Paris limitrophe de Neuilly-sur-Seine également très riche, et de son passé politique dans les hautes sphères.

Comme tous ces gens qui manipulent les masses et savent s'imposer par des artifices, dont certains financiers, ça crée des jalousies, donc que ces gens soient la cible de quelques flèches politico-médiatiques n'étonne personne. 

Toutefois l'accumulation des motifs qui mettraient ces gens sur la sellette laisse à penser que quand il y a de la fumée il y a certainement un feu qui la crée, c'est ce qui vient d'arriver à ce couple hors du commun sous toutes les formes. 

Les médias tartinent suffisamment sur le sujet pour que je n'aie pas à le disserter, juste constater. 

Si la Justice rend une décision aussi formelle en finalité d'un "roman-fleuve" qui dure depuis des années, c'est qu'elle a matière à le faire, il y a fort à parier que quelques politiques hauts placés aient tenté d'influer sur cette institution, moi ce qui m'intéresse surtout c'est de savoir une partie non négligeable de magistrats issus de la gauche pour ne pas aller plus loin dans mon développement.

Donc ce personnage d'une suffisance presque insultante vient de tomber, finalement il ne tombe pas de très haut parce que préparé à cette éventualité, ce qui laisse entendre également qu'il réalise bien la finalité de ce dont il est coupable, fraude fiscale c'est justement ce qui passe le moins dans un pays démocratique, le fric c'est ce qui tient tout.

 

Étrange République

Levallois-Perret.

Comme déjà écrit c'est une ville très riche habitée par des gens riches - j'en aie connu en 1968/71 - mais pas tous, on peut comprendre la fébrilité d'une partie de cette population.

Ce qui est remarquable quand un "notable" est tout puissant c'est la particularité de continuer cette "puissance", le résultat d'élections c'est rarement le reflet réel de ce qui est attendu, surtout aux municipales et encore plus quand la ville concernée est importante. 

Juste que la plupart de ceux qui fustigent sont de ceux qui ne votent pas parce que supposément ça ne change rien, ce refrain on l'entend à chaque élection. 

Moi ce qui m'épate et m'indispose c'est le fonctionnement de la démocratie républicaine française.

 

Étrange République

Truands en place.

Truands parce que dès qu'on est reconnu coupable par la Justice on bascule officiellement dans cette catégorie, "l'évolution" dans le temps et le remaniement fréquent des textes officiels par d'autres "truands" élus de la République, ce qui est un paradoxe, fait que même si on est un voleur on conserve le droit de continuer à tromper et voler, c'est un peu simpliste comme définition mais c'est la plus imagée.

Madame, également condamnée à la prison n'est pas incarcérée, ce qui serait impensable d'un simple citoyen, et elle prend donc provisoirement la relève de la direction de cette ville pour continuer à mentir et dissimuler afin de s'enrichir un peu plus, puisque frauder fiscalement c'est s'enrichir personnellement.

D'ailleurs, vu l'impressionnant patrimoine de ces gens, je me demande ce qu'on peut bien foutre d'un tel paquet de pognon dont il faudrait des siècles à un simple citoyen pour parvenir à le dépenser.

Ma foi, s'ils sont satisfaits de dormir dans une résidence différente chaque fois qu'ils en ont envie, diner dans des plats en or et péter dans la soie tant mieux pour eux, ça ne m'empêche pas de dormir non plus. 

Sauf que, si la considération de certains laisse supposer qu'ils n'ont porté préjudice à personne il est à noter que le manque de recettes fiscales a un préjudice sur le fonctionnement de la société, la fraude fiscale c'est du vol au détriment du peuple même si les recettes fiscales n'ont pas les destinations pour lesquelles elles sont levées. 

Une autre forme d'arnaque mais officielle.

Il faut donc considérer qu'en France le pouvoir de voler le peuple c'est aussi le pouvoir de conserver la place qui permet de voler le peuple, ça c'est de la démocratie à l'occidentale.

Donc, le couple Balkany reste en place et conserve ses privilèges d'élus, alors que dans la logique la reconnaissance par la Justice d'une culpabilité empêchant d'être élus, puisque pour se présenter aux élections il faut ne pas avoir été condamné, devrait entraîner la nullité d'un mandat électoral.

Elle est plutôt bizarre la République qui puni les petits délits mais conserve les grands truands.

 

Étrange République

Inéligibilité.

Mais pour seulement dix ans, maintenant vu son âge on pourrait penser qu'il ne se représentera pas, on a pourtant vu pire. 

Madame reste à son poste bien que condamnée également, elle prend la direction des affaires courantes de la mairie ce qui laisse présager des réunions de conseil houleux. 

C'est donc une mesurette de principe comme en ont aussi bénéficié d'autres condamnés.

 

Étrange République

Député dépité.

Sauf manque d'information quand il a été condamné il a conservé son mandat de député, comme quoi dans la cage aux loups ils ne se bouffent pas entre eux.

Il est parvenu à obtenir une liberté assortie d'un bracelet électronique, mais ça c'est l'info officielle pour les gogos de la population, en fait Balkany c'est un agneau à côté, parce qu'un ministre garant des finances qui se targue combattre la fraude fiscale et qui jure devant l'Assemblée Nationale au complet qu'il est pur de tout soupçon, alors qu'il fraude fiscalement depuis des années, c'est insulter le peuple qui ne l'a d'ailleurs pas élu puisque nommé en son temps par le Président de la République. 

Alors on attend la suite.

 

Étrange République

Peut-être celle-ci !

Qui sait ! Maintenant un doute n'est pas une certitude, comme déjà écrit il ne suffit que d'une accusation pour fabriquer un coupable, c'est à la Justice de se prononcer. 

Mais depuis quelques décennies des haut élus de la France pas mal n'ont rien à faire aux affaires.

Maintenant, ça occupe les médias qui occupent le peuple, comme ça pendant qu'on distrait les uns les autres s'amusent, passent des lois et des décrets que l'agitations nationale médiatique étouffe.

Je doute qu'un simple citoyen justiciable s'en sorte aussi bien que ces gens haut placés par ceux qu'ils laminent et méprisent.

Les jugements de cours pénales ne rendent ni blanc ni noir, pour certains, juste gris, histoire de dire que si ce n'est pas vraiment blanc ce n'est pas vraiment noir non plus. 

Étrange République.

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Politique française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article