Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

En rire ou en pleurer ?

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Que c'est si facile.

De taper sur les faibles, puisque les français sont devenus faibles - sur les soumis, puisque les français sont soumis - sur les droïdes, puisque les français sont formatés pour obéir et subir - sur les ignares, puisque les français deviennent ignares à oublier le reste du monde, et puis bien d'autres encore, un peuple formaté ne peut que s'abaisser à subir sans broncher.

Le dérèglement climatique mondial ne serait donc que de la seule mauvaise volonté française, pour certains des boeufs qui se laissent mener en laisse par le bout du nez.

Pourtant, sauf erreur, en Allemagne on a une pollution catastrophique à cause de l'abandon de l'énergie nucléaire, c'est vrai que des millions de tonnes de CO2 découlant de la combustion massive du charbon des centrales c'est moins dangereux que quelques centaines de kilo de résidus nucléaires neutralisés et enfouis à un kilomètre sous terre, la désinformation écologique politique fait plus de dégât que si ces cons savaient fermer leur grande gueule.  

J'inclus bien entendu les centrales thermiques des autres très très grands pollueurs, la Chine, l'Inde, les USA, et d'autres dont il ne faut surtout pas parler parce que les seuls vrais coupables ce ne sont que les français.

Putain qu'est ce qu'on devient con dans ce pays. 

Regardez bien la photo, il pleut, quand il pleut il n'y a pas de pollution en suspension, ce qu'on voit qui trouble l'air c'est de l'eau de pluie et les brumes d'évaporation de cette eau.

Encore une manipulation médiatique, et ça marche, allez les gogos, on y croit encore et encore au lavage de cerveau. 

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Le loup et les moutons.

Ce n'est pas une fable, c'est le triste résultat des complaisances gouvernementales de ces trente sept dernières années. 

D'habitude on dit que quand le renard rentre dans le poulailler il bouffe les poules, quand le loup rentre dans les foyers il bouffe ceux qui y sont, quand l'islamisme radical rentre en France et s'installe aux commandes par ruse il bouffe les français.

Franchement il faut être complètement con pour avoir cru des décennies entières que ceux qui nous envahissent sournoisement le font pour notre bonheur.

C'est trop tard Monsieur le Président, maintenant place aux combats qui vont en découler. 

On dit aussi "guerre civile", juste attendre encore un peu que ce soit bien mûr.

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Ma foi.

Quand on constate aujourd'hui le résultat par ceux qui ont fait des études de sciences politiques on se dit qu'effectivement un concours n'est plus indispensable.

A la limite je réalise qu'il est plus efficace pour un autodidacte déterminé de réussir en politique que ceux auxquels on a "appris" la politique.

Et puis comme ça les islamistes invasifs incultes peuvent entrer en politique sans bagage mais comme la politique islamique c'est la religion ça arrange tout le monde.

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019
Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Un sujet grandissant.

Se revendiquer d'un statut c'est une gageure, vouloir lui donner l'importance qu'il n'a pas c'est à coup sûr en faire un sujet qui va créer des polémiques.

Pourquoi faire étalage d'une particularité contre laquelle il n'y a rien à faire, c'est la question.

De prôner une appartenance pour se défendre de ce qu'elle soit sujet de vindictes c'est une chose, de l'utiliser ç'en est une autre.

Je serais curieux de connaitre le ou les auteurs de ces articles qui semblent manquer la cible à chaque fois qu'on aborde le sujet de l'homosexualité dans la société, "une manière acceptable de vivre", ça m'interpelle ce "programme", à bien y réfléchir dans ces 85 % de la population il y a une part non négligeable d'homosexuels, hommes comme femmes, ce qui rend un peu faux-cul cette façon d'analyser une particularité subie, parce que ce qu'on possède dès la naissance on le subit dès lors qu'on ne peut strictement rien y changer. 

En 1975 j'avais 25 ans, je baignais dans l'extase de ma jeunesse et j'exerçais des activités que la morale réprouve, mais c'est quoi la morale ?

J'ai vu et vécu des choses extraordinaires (mes livres ADHOMO) je suis assez bien placé pour connaitre des problèmes générés par la vindicte, non pas populaire, comme certains savent si bien l'écrire, mais par une forme de société différemment formatée que l'actuelle. 

Quand j'entends que l'homosexualité est un droit ça me hérisse, c'est comme si on disait que l'hétérosexualité est un droit, ou que d'être noir est un droit, comme si la législation autorisait la société à intégrer dans ses textes ce que la nature a créée et qui de toutes façons échappe complètement au fonctionnement sociétaire.

Une fois de plus le sujet est vaste et insoluble parce qu'on fait d'un état naturel une exception. 

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Pas de frontière.

Le sexe et son utilisation, domaine sans fin et sans cesse renouvelé, amène aussi à des situations cocasses malheureusement fatale dans le cas présent.

À ce sujet aussi j'ai vu des choses inracontables, les greniers c'est génial pour aménager des pièces spécialisées.

Sans paraitre sordide j'espère qu'au moins il aura pris son pied.  

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Autre sujet.

Quand le cannabis va être dépénalisé, partant du principe que le sujet dès qu'il a été médiatisé devient ipso-facto un presque acquis, je me demande si les tribunaux vont toujours pouvoir avancer l'argument de l'interdit.

Je pense que si le texte est approuvé à l'assemblée il va y avoir des montagnes de problèmes supplémentaires. 

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Peine de complaisance.

Sur les routes on les voit certains de ces tracteurs nettement plus imposants qu'un camion, bien qu'un disque de limitation à 30km/h soit apposé à l'arrière il n'est pas rare d'en suivre à 50 passés.

Dans le contexte ce n'est pas le tracteur qui est en cause mais son conducteur, je sais quelques agriculteurs pas trop clairs en soirée, sans préciser ma pensée, juste qu'un engin de cette taille ça fait du dégât.

Ce qui est plus dangereux c'est qu'ils ont aussi d'autres véhicules qu'ils conduisent dans les mêmes conditions, ce qui nous ramène à quelques-unes de mes pages antérieures. 

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019

On a de l'humour à Briançon.

Ça fait des années qu'on vit dans le perpétuel chantier de cette ville en ruine, je ne vois pas la nécessité de faire une visite guidée, tous les briançonnais feront d'excellents guides. 

Il faudrait juste que la municipalité offre de bonnes chaussures à tous les piétons surtout là où il n'y a pas de trottoir. 

À suivre. 

 

Ma petite presse personnelle 26/06/2019

Tout de même, ça me surprend

 

Mon "jardin" j'y laisse pousser les herbes diverses, c'est aussi de ce fait que ce sont aperçus des voisins que j'avais des fraises des bois en pagaille.

 

Je ne cesse de constater la maladie de la tonte et du débroussaillage, rares sont ceux qui ne sont pas infectés par cette maladie qui consiste à supprimer le moindre brin d'herbe dès qu'il dépasse de 3cm, pour avoir une belle pelouse semble-t-il.

 

C'est beau de l'herbe tondue ?

 

Comment savoir que peut-être beau ce qu'on empêche de se développer !

 

Mon petit bout de terrain est donc envahit par la végétation que je laisse pousser, l'humidité de la nuit est retenue par cette végétation de sol, les parcelles de mes voisins, tondues, (pas les voisins, les parcelles) sont cuites, desséchées, elles jaunissent rapidement de ne pas retenir l'humilité, résultat les insectes meurent rapidement, il ne peuvent non plus se développer parce qu'on détruit leur habitat, les oiseaux ont donc moins à manger et ne trouvent plus de fraîcheur dans les herbes hautes.

 

Sans compter le ronronnement des tondeuses, les gaz d"échappement nocifs qui en résulte et qui se déposent sur ces surfaces tondues, ce qui accélère leur destruction, les carburants qui goutent et les huiles qui suintent c'est vachement écologique alors que ce sont des voisins "écologiques" qui s'adonnent à ces pratiques.

 

C'est très écologique la tonte des pelouses, qu'elles soient privées ou publiques ?

 

Quand je vois les municipalités faire les "banquettes" des routes avec des engins de grande taille, ne faisant aucune différence entre les herbes des bords de route et les plantations diverses, raclant le sol à faire éjecter des cailloux qui font le bonheur des pare-brises, je me dis que les donneurs de leçons ne sont pas là où on les pense.

 

Donc on regarde mon terrain avec étonnement et on me regarde de travers, ce terrain envahit de diverses herbes et autres baies histoire de me faire comprendre que ce serait bien si j'achetais une tondeuse, de l'essence, de l'huile, que j'enfume mes voisins avec les gaz d'échappement et que je leur casse les couilles et les oreilles le dimanche puisque c'est justement ce jour précis et interdit que ronronnent les tondeuses et débroussailleuses.

 

Elle n'est pas belle la vie !

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article