Pouvoir d'achat

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Ce qui passe de façon insidieuse est le plus efficace. 

 

Pouvoir d'achat

TICPE.

Anciennement appelée TIPP, elle sert à financer....... ?

On se sait pas trop d'ailleurs tellement les divers impôts sont détournés de leur destination primaire. 

Toujours est-il que cette taxe est la plus importante pour Bercy puisqu'elle est assujettie à un des produits les plus utilisés et devenus incontournables, c'est la tirelire facile de l'État. 

Dans une société aussi disparate que la notre, où les inégalités sont encore plus prononcées que dans les pays dit émergeant même si ce n'est pas palpable, c'est favoriser les nantis au détriment des plus défavorisés qui pourtant sont les garants du niveau de vie des précédents. 

En une année les carburants ont augmentés de plus de 40 %.

Dans le même temps les retraites ont été revalorisées de 0,3 %, le SMIC de 1,5 %, et encore pas pour tout le monde puisqu'il est fluctuant suivant els corporations, encore une inégalité légale.

Le mouvement des gilets jaunes a fait reculer le gouvernement mais de façon à peine perceptible, juste histoire de calmer le jeu, ce gouvernement qui a rétabli les prix d'avant gilets jaunes, qui a même dépassé ce prix sans que personne ne semble bouger, centime par centime on nous l'a mis bien profond mais en douceur, ça passe mieux, pour se faire enculer il faut que ça se fasse avec délicatesse, nos élus s'y connaissent bien. 

 

Pouvoir d'achat

De 1980 à 1990.

Les salaires des français ont augmenté, en moyenne, de 230 % sur dix ans.

Nous avions, à la tête de l'État, des gestionnaires encore acceptables, ces gestionnaires qu'on appelle Président et Ministres. 

 

Pouvoir d'achat

De 2005 à 2015.

Les salaires des français ont augmenté, en moyenne, de 20 % sur dix ans.

Le pouvoir d'achat, dans la même période, à diminué de 150 %.

Ce ne sont là que des chiffres approchants mais justifiés puisque pour calculer les chiffres au plus juste il faut inclure des critères très compliqués que seul Bercy est en mesure de faire. 

La consommation des français s'est complètement détourné des nécessités indispensables pour s'orienter vers des dépenses superflues et aléatoires, la société de consommation actuelle n'a plus rien à voir avec celle d'avant, la malbouffe à bas prix vient compenser les frais dispendieux au profit des loisirs et des mirages comme les jeux et les émissions télévisuelles comme la télé-réalité, entre autres. 

 

Pouvoir d'achatPouvoir d'achatPouvoir d'achat

Depuis le 16 Mai 2007.

Trois présidents se sont succédés en qualité de gestionnaire de la France.

En matière de gestion ils ont surtout géré des finances privées au détriment du peuple, surtout le dernier toujours en place.

Depuis quinze ans l'État ne fonctionne plus, il ne prend que des mesures d'urgence et reste en permanence sur la défensive, ce qui est inquiétant puisque c'est un signe de faiblesse.

Ce qui est intéressant dans le pouvoir c'est la place qu'on y occupe du fait qu'elle n'est plus la représentation de ce qu'à l'origine elle devait être, avoir un élu capable de gérer le produit du travail d'un peuple au bénéfice de ce peuple. 

Ces gestionnaires une fois en place se sentent investis d'un faux pouvoir, celui de soumettre ceux qui les ont élu. 

L'inversion du respect est aussi très marquant de la platitude qu'à le peuple à se soumettre, alors que les Présidents successifs devraient respecter ceux qui les ont élu, ce qui est loin d'être le cas, aduler des gestionnaires qui ne gèrent rien du tout parce qu'ils sont élus c'est un paradoxe, cette fausse puissance à se sentir supérieur de façon à mépriser ceux qui pourtant les entretiennent. 

Le peuple il faut le servir et non l'asservir, ce que semblent ne pas réaliser ceux qui sont élus, on préfère entretenir la haine des autres afin de museler ceux qui seraient capables de redresser le pays, toujours ce clientélisme d'État et la soumission de nos élus devant ceux qui les dirigent dans l'ombre à grands coups de fric, les lobbies et les dirigeants de communautés dépendants des pays d'origine de ces communautés, mais il ne faut pas le dire. 

 

Le peuple français sombre dans l'indolence qu'on a mis des années à mettre en place, les médias sont achetés pour ça et ne fonctionnent plus que pour l'appareil d'État, mettre en avant des infos secondaires, amplifier une information pour la rendre capitale alors qu'elle n'est que secondaire, ça permet d'étouffer ce qui est capital et qu'on tente de camoufler. 

 

Le pays est morose, l'économie est dans un état critique mais on nous assomme d'infos contraires, la France est en faillite mais on nous fait miroiter qu'elle est dans la lumière financière alors que ce n'est que celle de la dette qui augmente de jour en jour sans que rien ne puisse plus maintenant l'arrêter, cette fuite en avant est suicidaire, quand on va vider instantanément tous les comptes bancaires des salariés pour éponger partiellement cette dette, en les mettant au pied du mur sans aucun moyen de survivre, ça va faire très mal. 

 

L'Europe c'est le suicide des peuples, l'Europe c'est la soumission des pays qui la composent à la haute finance qui ne lèvera pas le petit doigt pour sauver ce qui ne peut plus l'être, il va falloir que les électeurs réalisent que sous couvert de petites fleurs à sauver, d'animaux à chérir, puisque la corde sensible ça marche toujours, on va se faire bouffer par ceux qui s'exonèrent de ces sensibleries passagères, puisque ceux qui seront élus auront vite oublié ce dont pourquoi ils se sont présentés, comme d'habitude mais ça marche toujours.

 

L'unification des peuples en un seul c'est le formatage qui va les détruire. 

 

Moi, demain, je vote Rassemblement National.

 

A bientôt pour autre chose.

 

Bonne journée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article