Attention danger

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Quelques hommes pour gouverner le monde.

 

Attention danger

La servitude involontaire.

Il y a 500 ans La Boétie a écrit "la servitude volontaire".

Les banques veulent avoir main-mise sur tout ce qui concerne la finance, y compris chez les plus petits qui sont également les plus vulnérables.

Juste savoir que plus personne ne pourra effectuer quelqu'emplette discrète que ce soit sans avoir de compte à rendre aux banquiers, tout ce qui concerne la vie des gens ne sera soumis qu'à autorisation des banques.

Les peuples soumis et contraints de se plier au bon vouloir de la finance, la totale servitude imposée, plus personne ne sera libre de ses actes sans avoir de compte à rendre aux gouvernants qui sont soumis à la haute finance, ne pas oublier qu'un chef d'État n'est qu'une marionnette manipulée par la finance et les grands groupes commerciaux.

La fin de la monnaie c'est la fin des peuples libres, c'est le commerce imposé pour que tous les citoyens dépensent jusqu'au dernier centime dans le gigantesque Maelström commercial inutile.

Les diverses façons de payer, ou plutôt d'être suivi à la trace où que l'on se trouve, en application dans d'autres pays ! 

Moi je suis dubitatif quand à la finalité de ces mesures allant jusqu'à "pucer" les gens sous la peau pour effectuer des transactions, ces puces ne sont pas anodines et imposent une servitude totale à ceux qui sont "infectés", puisque c'est une forme d'infection électronique.

C'est aussi pourquoi je suis farouchement opposé aux vaccinations intensives obligatoires qui permettent d'implanter des nano-puces à l'insu de ceux qui en sont aussi infectés, cette vaccination obligatoire c'est la méthode la plus directe et efficace pour soumettre en totalité les individus "contaminés", involontairement mais de force, dès leur naissance.

Je reste persuadé que la technologie actuelle permet d'implanter des nano-puces pouvant prendre le contrôle des individus afin de les robotiser et les faire obéir sans pouvoir réagir et sans limite à ceux qui s'en servent, les dirigeants et les hauts financiers.

Je suis cinglé d'avancer ça ?

Pas si sûr, l'avenir me donnera hélas raison. 

À très bientôt pour une autre page sur le gaspillage.

Bonne journée à tous tant qu'on en a encore le contrôle.

 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article