Qui paye ???

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Les divers chantiers laissent toujours apparaitre des aberrations.

On recherche un vrai gestionnaire pour la ville.

 

Qui paye ???Qui paye ???

Nettoyage municipal.

Cette machine, qu'on appelle balayeuse, semble avoir quelques problèmes, il n'est pas rare que je la vois plus souvent soulever de la poussière que d'avaler cette même poussière.

Quand je marque poussière c'est pour rester correct, les rues ayant cette particularité d'accumuler tout ce qu'on y dépose ou jette.

Je pense que la balayeuse de la ville à besoin d'un entretien et d'une révision poussée, elle ne semble plus aspirer grand chose et seule la brosse fonctionne correctement  - Oh combien.

En fin de compte ce n'est ni fait ni à faire, de toutes façons les trottoirs ne sont pas balayés ce matin, les détritus divers qui les jonchent ne sont pas du jour, je passe assez souvent en ces endroits pour remarquer la "durabilité" des diverses ordures qui y séjournent.

Il est vrai que les dépenses de fonctionnement ont été drastiquement réduites pour faire des économies.

 

Qui paye ???
Qui paye ???
Qui paye ???

Les économies elles sont là.

La municipalité est plus pressée de finir un cinéma inutile que de s'occuper de l'état de la ville, le maire actuel veut laisser son empreinte, quand on voit l'état de Briançon par rapport à 2008, quand il est arrivé pour la seconde fois, - puisqu'il a été conseiller de De-Caumont en signant la dette de la ville - on la voit bien l'empreinte, mais pas celle qu'il veut valoriser.

Ce chantier interminable, à cause de problèmes que la municipalité prend bien soin de ne pas dévoiler, génère des nuisances que les riverains ont du mal à supporter.

Qui plus est les bordures de trottoirs, neuves, sont à l'abandon et abimées de manutention par tractopelle, quand c'est l'argent des contribuables on se fout de savoir que ça a un coût.

Ça, ce sont les économies de fonctionnement qui vont finir à la décharge, l'entrepreneur qui a déposé le bilan les ayant fait venir, payé donc par la ville même si cette dernière se targue ne pas faire de folies de nos sous.

On aimerait avoir, à Briançon, un gestionnaire intelligent et qui réfléchi, - on dit aussi Maire de la ville - pas un prétentieux qui veut imposer sa loi et ses désirs. 

Nos rues sont défoncées, nos trottoirs délabrés, pour ceux qui existent bien sûr, inexistant là où il y en a le plus besoin - Route de Savoie, rue du Professeur Forgues, et autres - l'aspect de la ville est repoussant pour les touristes (ce sont eux qui le disent) bien que les "péages" divers rapportent de l'argent censé entretenir la voirie.

Il se fout de la gueule du monde Mr le Maire de briançon.

Des dépenses inconsidérées et inutiles il y en à la pelle dans cette ville en ruine, entre autres et pour exemple ce garage à vélos de la gare, qui a couté 50 000 euros alors qu'il n'y a pas dix vélos qui l'ont utilisé depuis maintenant cinq ans, c'est aussi l'argent du contribuable utilisé pour la frime et la gloire d'un "incapable".

Par contre les alentours de la gare c'est un vrai terrain vague, c'est sale, dégradé, mal conçu, rarement nettoyé, c'est beau un gestionnaire irresponsable.

2020 on vote, les briançonnais vont-il remettre en place ceux qui ont détruit leur ville ?

À bientôt pour autre chose.

Bonne journée à tous, dans la saleté et la mauvaise humeur.

 

 Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article