Services techniques Briançon

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Pas facile de faire la part des choses.

 

Services techniques Briançon

Ville de Briançon.

La gestion de cette dernière est compliquée, je reconnais qu'il y a eut des avancées mais aussi, hélas, une très nette dégradation due à l'impossible dialogue et au mépris certains de quelques élus envers une partie de la population, celle qui est en opposition.

Le gros problème de nos élus c'est l'étanchéité, peu sont accessibles et quand ils le sont ils sont démunis de réponse, c'est le problème de la "monarchie" locale qui impose sans entendre. 

Et puis c'est une ville surendettées chronique, le maire actuel sait d'où vient la dette principale et qui l'a autorisé.

Bien que par les divers médias locaux et le petit journal de propagande on nous fait croire que cette dernière se résorbe, sauf que ça fait 27 ans que ça dure et que les seuls chiffres disponibles sont ceux que la municipalité veut bien nous communiquer.

Depuis le temps qu'on rembourse les intérêts je me dis que le capital est amorti, juste que les banques n'ont aucun intérêt à ce qu'une dette s'éteigne, c'est trop lucratif et tant pis si les populations en souffrent par les impôts levés en ce sens.

On ne va pas en faire une page et puis je manque d'éléments. 

 

Services techniques Briançon

3h30 du matin.

C'est l'heure à laquelle les employés de la ville affectés au déneigement interviennent. 

On constate hélas des moyens réduits, des camions trop petits mais les gars font le maximum.

Ce parce que j'ai du retour de mes dernières pages, souvent positifs il y a aussi du négatif, ce qui est instructif et permet de faire avancer les choses.

En aucun cas les personnels sont visés dans les divers articles que je "ponds", travailler avec du matériel dépassé, ancien, c'est un exploit de réussir à palier les intempéries.

Il n'y a pas assez de personnel, il n'y a pas assez de matériel et de toutes façons ce derniers est peu adapté, on est en montagne, même si les dernières années ont été clémentes ça reste une ville d'altitude qui a besoin de matériels et de personnels adaptés.

Si la ville est en ruine c'est aussi à cause de ce manque cruel de moyens, été comme hiver, on ne peut demander à un employé de faire le travail de deux, voire trois dans un temps réduit, le budget de fonctionnement a été gravement amputé à l'avantage d'autres enveloppes, comme la communication et la culture, ce ne sont pas ces deux critères qui enlèvent la neige l'hiver ni nettoient en profondeur l'été.

Il y a des recettes supplémentaires dues au stationnement payant - oh combien - et à l'augmentation des impôts, ces recettes sont détournées au profit de l'aléatoire, ce qui pénalise l'indispensable.

D'autre part, les personnels sont au travail là où leur hiérarchie les envoie, ce n'est pas à un employé de décider d'effectuer des tâches là où ce serait attendu, c'est aussi une des causes qui engendre un mal être des briançonnais qui ne comprennent pas toujours que des secteurs soient délaissés alors qu'on voit du personnel semblant être inactif dans des secteurs ne nécessitant pas forcément leur présence, ce été comme hiver.

Cette page parce que les messages que je reçois sont parfois dans l'erreur, il y a aussi des commentaires, ma page "Ah ! Il a neigé" en contient un, je le partage en bas de page pour que mes lecteurs puissent en prendre connaissance, c'est anonyme ce qui évite des conflits, pourtant ça représente une partie non négligeable des briançonnais qui commencent à saturer de l'incompétences de certains élus.

De la même façon je désigne ces derniers fonction des circonstances, ça ne m'empêche pas de les considérer à leur juste valeur, ce ne sont pas des ennemis jurés, ce ne sont que des adversaires "politiques" et considérés comme tel, ça n'enlève rien à leur valeur ni à leur notoriété, même s'il m'arrive de les rendre ponctuellement incapables de certaines responsabilités.

Juste qu'on espère que les prochaines élections mettront en place des gens compétents dans des postes clefs, peu importe l'obédience politique, ce qu'on demande à un élu c'est de travailler pour les briançonnais, pas pour un parti politique, et pas seulement des potentiels candidats faisant du cinéma médiatique en se baladant de bon matin, au chaud, dans un engin de déneigement. 

Moi, je ne me présente plus, pas le temps et puis il faut une équipe homogène, pas seulement des gens biens placés avides de notoriété et de lucre.

Bonne journée à tous.

 

 Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article