Grand-Boucle

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Enquête publique que je conseille de suivre et d'annoter.

 

Grand-Boucle
Grand-Boucle

J'y suis allé.

Pour une fois j'ai pris le temps d'aller consulter le dossier du projet de réaménagement de Grand-Boucle.

J'ai peu de temps entre mon boulot, mon blog, écrire mes livres, faire mon ménage, ma cuisine, m'accorder quelques heures de sommeil, etc..

Raisons pour lesquelles mon blog est un peu ralenti en ce moment.

Cette enquête publique est constituée de plusieurs dossiers, juste que quand on me l'a présenté on en a retiré un, certainement sensible, peut-être par crainte que je ne sois trop curieux, on me connait un peu, donc on fait une enquête publique mais tout ne doit pas être vu de tout le monde, ce qui laisse à supposer que ce n'est que pure forme pour suivre les procédures. Tout serait-il joué d'avance ! 

Beaucoup de termes techniques mais pour ne pas avoir de candidats à la critique la complexité risque en effet d'en rebuter plus d'un.

J'ai parcouru l'essentiel en passant sur les détails comme le financement et autres intervenants, ce qui m'importe c'est de connaitre de la praticité et de l'aménagement le plus sécuritaire possible afin de répondre aux désirs des briançonnais puisque ce sont les principaux concernés. 

Ce qui revient à dire que ceux qui se déplacent le font plus par intérêts personnels que pour raisons communautaires et sociétaires.

Peu de doléances pour le moment mais il reste 18 jours, celles que j'ai parcouru rapidement sont assez particulières, en fait elles ne font état que des nuisances potentielles que quelques aménagements vont produire sur les propriétaires de terrains et bâtis adjacents, aucun écrit pouvant aller vers une amélioration globale de ce giratoire.

Le premier projet me parait le plus intelligent et le plus sécuritaire, sauf qu'il a un coût plus élevé, j'ai donc annoté que la municipalité ne doit pas être freinée par un détail de ce genre puisqu'elle nous prouve depuis plusieurs années que les dépenses diverses ne semblent pas être un obstacle, sauf peut-être pour le basique fonctionnement municipal qui consiste à répondre aux doléances des briançonnais soumis à rudes épreuves sur nos rues défoncées et nos infrastructures calamiteuses. 

Bref, quand on veut on peut et si des dépenses doivent donner un coup de pouce à l'amélioration de la circulation en ce lieu si difficile il est envisageable de préférer le premier projet qui supprime le cisaillement de l'avenue de Provence avec la rue du Gal Barbot.

Malheureusement je crains que les dépenses somptuaires du Coeur de Ville, qui est déjà bien malade et aux finitions très tardives, ne soient un obstacle aux priorités que sont les aménagements intelligents et indispensables pour la ville.

Maintenant j'extrapole, peut-être que la municipalité fera cet effort, elle doit bien ça aux briançonnais qui souffrent depuis dix ans des bouleversements qui les contraignent.

J'ai aussi annoté, en post-scriptum, la nécessité de prendre en compte la totalité des véhicules qui circulent en ville, les plans ne sont basés que sur l'occupation des chaussées par des VL, les camions et cars n'existent pas pour les ingénieurs, on ne projette juste que des voies au gabarit légal, c'est-à dire 3 mètres réglementaires ; connaissant aussi la particularité de créer des angles droits restreints, on va encore générer des problèmes, surtout en saison hiver où les rues et routes rétrécissent de façon dangereuses, les talus de glaces venant à exploser les voitures et faire chuter les piétons.

Une piste cyclable est prévue mais on ne sait pas où elle va aboutir, une gestion intelligente de circulation passe par la continuité des infrastructures, pas des petits bouts façon puzzle comme les travaux entrepris en ville depuis des décennies. 

Bref, j'espère que les briançonnais vont se déplacer pour avancer des doléances constructives sur ces projets, je doute que de garder le cisaillement, même muni de feux tricolores, réponde à l'attente des briançonnais.

Bonne soirée à tous en attendant la finalité de cette enquête de pure forme.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article