Y'a bon le racket

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Budget prévisionnel.

Ça veut tout dire. 

 

Y'a bon le racket

Chef de famille.

Ou chef d'entreprise.

Ou responsable d'un établissement bancaire. 

Où économiste.

Où tout autre fonctionnement qui viendrait à établir un budget, d'aucun ne se risquerait à établir des prévisions sur de l'improbable.

Pourtant il existe un organisme qui ose le faire, un organisme qui a la possibilité de prévoir un budget sur de l'aléatoire, sur ce qui n'a aucune assurance d'être réellement positif, sauf si......

Ce qu'il est toutefois possible de faire c'est d'aller chercher ce qui est déficient pour les finances, quand on n'a pas ce qu'on attend on va le chercher ailleurs, c'est ce que font tous les voleurs et truants quelconques ne s'embarrassant pas de scrupule.

L'Etat français a cette particularité de pouvoir établir un budget sur ce qui n'existe pas et surtout ce qui reste incertain, sauf si on provoque un résultat en utilisant un motif pour servir une cause qui en dessert une autre.

Donc l'Etat français fabrique des contrevenants en changeant les règles, en s'abstenant de la moindre mansuétude, du moins sur ce sujet, la meilleure est certainement cet abaissement des vitesses alors que la totalité des conducteurs de véhicules, tous confondus, ont l'expérience multidécennal du fonctionnement de ce qu'ils utilisent.

Et c'est justement là-dessus que les truants d'Etat, qu'on appelle aussi Ministres, Députés, Sénateurs, sans oublier leur chef, le Président de la République, interviennent, racketter la population sur ce qui rapporte le plus au trésor public qu'on devine plus privé pour différentes raisons qu'on nous cache d'ailleurs.

Et bien vous ne savez pas ? 

Ça passe comme une lettre à la poste, même mieux connaissant la cruelle dégradation de cette institution. 

Alors citoyens, on paye !

Et ce n'est pas fini, ils l'ont voulu leur banquier requin à la tête de l'Etat, ils l'ont et quand il aura passé toutes ses mesures il sera en position de force pour rester au pouvoir, parce qu'avant de finir son mandat il va changer la constitution de façon à ce que sa légitimité illusoire devienne définitive.

Quand on confie les clefs de sa maison à un voleur il ne faut pas s'étonner de la retrouver vide, si on la retrouve.

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Politique française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article