Ils n'ont rien compris

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

2009 invalidation.

2014 chamailleries de collégiens.

2020 ?????

Elections municipales 2020, où en est-on !

 

Ils n'ont rien compris

Mr GRYZKA.

Préventif, un peu trop même, il brigue un mandat de maire pour la seconde fois, ma foi pourquoi pas mais on s'interroge. 

En effet, la mollesse de l'opposition au sein du conseil municipal n'échappe à personne, il y a des sujets sur lesquels elle pourrait avoir du poids sauf que rien ne vient étayer une quelconque mise en lumière du fonctionnement de cette opposition, dans la logique les briançonnais affirment donc, pour la plupart, qu'il n'y a pas d'opposition municipale même si le fonctionnement dit démocratique ne permet pas à l'opposition d'avoir un réel poids dans la balance, les membres de la majorité iront toujours avaliser les décisions du Maire même si certains, intérieurement, ne sont pas d'accord à une exception près, Mr Peythieu, mis sur la touche par le Maire pour avoir osé, une fois, manifester son désaccord, ce qui prouve que le Maire impose sa toute puissance et gare à celui qui sort du rang, c'est la démocratie socialiste qui se vérifie un peu partout.

On ne s'étonnera pas que la ville soit sens dessus-dessous par la seule volonté d'un homme déphasé de la réalité et qui n'entend plus chanter que les sirènes que sont les investisseurs qui se moquent bien de Briançon, leur seul soucis c'est d'investir même au prix de détruire une ville, surtout économiquement.

Sur le site "Croire en Briançon" rien ne bouge, mieux même il n'y a absolument plus rien depuis 2014, c'est à dire au lendemain des élections de cette année qui aurait pu faire basculer la tendance politique de la ville si deux coqs arrogants ne s'étaient étrillés publiquement en pleine campagne. 

 

Ils n'ont rien compris
Ils n'ont rien compris

J'y suis retourné, pour voir.

La seule page disponible est de 2012 !!!!!

Le 12 septembre 2018, aujourd'hui donc, c'est "circulez il n'y a rien à voir".

Qui plus est c'est en anglais, quand on prétend vouloir s'adresser à des citoyens d'une ville modeste, pour la presque totalité ignorants de la langue anglaise plus réservée aux échanges commerciaux internationaux, on a au moins la politesse de se rendre accessible à tout le monde, même aux plus modestes, surtout aux plus modestes qui sont la majorité des électeurs.

Cette façon de les ignorer à travers des expédients informatiques dénote un mépris dissimulé qui n'échappe à personne.

Je me demande alors s'il est vraiment bon de mettre à la tête de la ville quelqu'un qui semble ignorer une partie des électeurs, peut-être ne sont-ils pas assez évolués pour le potentiel candidat, ce qui là aussi dévoile une personnalité anachronique qui laisse entrevoir une future gestion très particulière.

Et puis quand on reprend les thèmes de campagne de l'époque de Mr Gryzka on ne trouve rien qui irait améliorer le quotidien des briançonnais si ce n'est un "plan Marshall" pour les rues de la ville, ce qui ne veut strictement rien dire d'autre que d'avoir recours à des aides extérieures  - pour ceux qui connaissent la définition "Plan Marshall" - alors que l'imposition est justement basée sur l'amélioration et l'entretien du quotidien des habitants d'une ville, ce que le Maire actuel ignore aussi superbement. 

Parce que ses projets de 2014 sont nettement plus couteux que les travaux démentiels de Mr Fromm et n'apportent strictement rien au quotidien des briançonnais, qu'ils soient de la ville ou des vallées.

Téléphérique démentiel pour aller à Montgenèvre, pelouse synthétique qui cadre bien mal avec écologie, plage estivale à la Shappe, téléphérique pour se rendre en vieille ville, front de neige alors que la place est inexistante et de toute façon une utopie très couteuse pour un résultat nul, voire déficitaire comme l'est déjà l'actuel voulu par Mr De-Caumont, à l'époque, mais dont le financement mortel pour l'économie de la ville a été accepté et signé par l'actuel maire de Briançon responsable des finances de ce mandat passé.

Donc, un candidat qui veut être Maire uniquement pour la place et la notoriété (douteuse d'ailleurs) juste pour satisfaire sa vanité à vouloir être calife à la place du calife.

Je l'ai vu une fois en tête à tête en 2013, rapidement comme beaucoup de ceux qui font semblant d'écouter mais ne veulent rien entendre, par politesse on accepte un RDV de cinq minutes dans un café puis on oublie. Ce n'est pas de cette façon que j'entrevois être en contact avec la population.

 

Ils n'ont rien compris

Peut-être mais !

À droite c'est déjà un candidat nettement plus sérieux, toutefois là aussi une rencontre est difficile, non que je me prétende utile, j'espère juste donner quelques avis, à considérer ou pas, puisque je vois beaucoup de monde dans cette ville, certainement plus que ces deux candidats réunis.

Il est donc facile d'avoir un aperçu de ce que la population demande, cette population en attente d'un candidat qui s'occupera enfin réellement de la ville, de toute la ville, c'est à dire autant des promoteurs - dont il faut freiner la mégalomanie constructive -  que des commerçants, des artisans, et de la population dite "inerte", celle qui vote, qui consomme mais ne produit pas autre que les impôts, ce qui n'est déjà pas mal. 

Hors c'est justement cette partie de la population qui ne "produit" pas qui est déconsidérée par les candidats, quels qu'ils soient, parce qu'elle ne produit pas d'intérêts lucratifs qui viendrait "enrichir" un peu plus les élus, puisqu'en finalité la presque totalité des candidats aux diverses élections, dans tout le pays, n'y va que pour ça, la notoriété et le lucre.

C'est donc aussi la raison pour laquelle les candidats approchés sont soumis à des pressions qui leur font parfois déclarer tout et n'importe quoi, quand je me suis présenté en 2009 j'ai été approché par une personne qui a un intérêt certain à être favorisée par la municipalité pour ses raisons personnelles, s'implanter durablement à Briançon pour faire fonctionner son commerce aux détriment de la population "inerte" qui, à ses yeux, ne représentait rien, je ne le citerais pas puisqu'il est toujours actif mais il m'a nettement laissé entendre que si je veux des voix je dois me plier à certaines de ses exigences, c'est ce qui se passe pour toutes les élections pour tous les mandats à acquérir à travers tout le pays, ce n'est pas spécifique à la ville et c'est aussi ce qui démontre que les élus ne le sont que sur des promesses occultes faites auprès de gens influents au détriment d'un fonctionnement municipal logique et d'une population de base en attente.

On ne s'étonnera donc pas que les finances des villes soient sacrifiées pour complaire à une infirme minorité qui possède des atouts influents mais néfastes à une vraie société.

Je doute que Mr Murgiat échappe à ces pressions comme je doute qu'il en fasse l'impasse, c'est le danger des campagnes électorales où tout le monde promet beaucoup mais ne tient que peu, on en a un exemple flagrant à grande échelle avec le fonctionnement de Mr Fromm, Maire de Briançon, qui fait ce qu'il a envie de faire en s'exonérant de s'occuper de sa ville alors qu'il a été élu pour ça, 

La ville il s'en occupe, pour satisfaire les promoteurs, pour amener des finances d'impositions foncières qui ne pallieront pas le déficit énorme de l'économie de la ville, c'est même tout le contraire, on n'a aucun élément officiel en ce sens et on n'a que les chiffres tronqués qu'on trouve sur la sucrerie municipale "Place Publique" qui fait l'éloge des travaux en cours en évitant les sujets sensibles, le délabrement de la ville.

Ce n'est pas en construisant de beaux HLM déguisés en résidences qu'on s'occupe d'une ville, le reste est à l'état de ruine, même pas un semblant d'entretien des voiries histoire de cacher la merde au chat, sans parler du reste mais ce reste est titanesque. 

 

Ils n'ont rien compris

Propagande pré-électorale.

Ce jour, la mairie, via un exposant inattendu, offre petits déjeuners et apéros vers midi, - aux frais de qui ??? - bien entendu force affiches rouges qui font l'éloge dissimulée du Coeur de Ville, ma foi c'est logique, chacun prêche pour sa paroisse, sauf que là on constate que la municipalité actuelle est nettement plus active et réactive à préparer une campagne électorale alors qu'en face il n'y a timidement que quelques encarts journalistiques mais aucun contact sur le terrain, pour ça les socialistes sont forts et savent exactement où cibler les électeurs même si après les élections ils les laisseront tomber comme des Kleenex sales. 

Comme toujours et partout ce sont toujours les derniers moments qui sont cruciaux, la mémoire est volatile et puis ce sont les seules occasions qu'on a de pouvoir rencontrer des élus invisibles le reste du temps.

 

Ils n'ont rien compris
Ils n'ont rien compris

Au hasard.

Des photos du genre j'en ai des milliers, plus que ne pourra jamais présenter la municipalité de photos avantageuses.

Revenant de la poste je constate ces saloperies qui ne sont pas du jour, mais pas d'inquiétude c'est un peu partout, les services techniques de la ville sont sacrifiés sur l'hôtel du Coeur de Ville, qui est d'ailleurs déjà boiteux avant même de commencer à ressembler à quelque chose (mes précédentes pages sur le sujet)

Un de mes correspondants occasionnels m'a d'ailleurs bien précisé que la ville n'a plus d'argent, même pas pour quelques pelles d'enrobé à froid, les finances sont à sec, ça laisse présager du pas racontable quand les comptes de ces dernières années seront mis au jour, les officiels et les officieux, surtout ces derniers.

Parce qu'une ville en ruine c'est aussi ça, ces innombrables désordres que la ville est totalement incapable de gérer, pas assez de personnels et personnels mal employés, incohérences de fonctionnement, ordres et contre-ordres contradictoires, incapacité d'avoir du matériel pour travailler correctement - on a vu l'hiver dernier - comme il n'y a aucun plan de circulation intelligent qui viendrait fluidifier la circulation aux heures fatidiques, pour qui est pris dans ces embouteillages journaliers sait ce que c'est que de respirer des gaz d'échappement à plein poumon alors que c'est évitable. 

À-t-on entendu un des candidats à la mairie se prononcer sur le sujet ? Non, la préoccupation de ces candidats c'est d'abord construire du clinquant, du visible, la poudre aux yeux couteuse et n'apportant rien à l'amélioration du quotidien.

Même pas le réflexe de se dire que le minimum serait de lâcher du lest en prenant en compte ce que pourtant les briançonnais attendent, un meilleurs cadre de vie et une plus facile façon de pouvoir respirer, un minimum indispensable pourtant, depuis maintenant dix ans que la vie et la ville se dégradent aucun candidat potentiel n'aborde le sujet officiellement autre que de vagues promesses sans lendemain.

Alors nos deux jeunes coqs recommencent comme en 2014 à s'étriller en public via les médias qui se régalent et transforment en les déformant certains propos ou objectifs.

Les médias, ces faiseurs d'élus ou de parias.  

Décidément, ils n'ont rien compris.

Ils ont déjà presque perdu d'avance, j'entends les gens le dire qui sont écoeurés de ces querelles de gosses.

C'est ce qui m'incite à vouloir faire une liste, s'occuper aussi des briançonnais, s'occuper d'abord des briançonnais, sans esprit de lucre ni notoriété, on est si vite oublié et si vite critiqué.

Je sais déjà exactement sur quels sujets je serais à mon tour critiqué pour m'écarter si je me présente, c'est aux briançonnais de prendre la mesure de leurs intérêts et non de juger quelqu'un sur son passé ou sa vie privée, d'ailleurs il est anormal de considérer ce dernier point pour gérer une ville, on ne s'occupe pas de la vie privé des candidats, c'est très bas et ne prouve qu'un manque d'argument des parties adverses.

Alors, qui va comprendre ?

L'actuelle municipalité qui est déjà en campagne, elle va présenter à travers la sucrerie municipale, les médias locaux divers, une vision idyllique de la poubelle qu'est la ville en ne montrant que l'emballage ponctuel pour servir une cause, cette belle image d'un semblant qui trompe tant de monde.

Bientôt une autre page.

Bonne journée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article