Bougez avec la Poste

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

On ne peut plus réel.

Bougez avec la Poste

J'attends des chèques.

De mon éditeur.

Depuis des semaines que le courrier est très aléatoire en cette ville, fort des réponses qui m'ont été données par mes différents interlocuteurs, je me suis déplacé à la poste de Sainte Catherine, ce matin, pour savoir ce qu'il en est.

Étonnamment le bureau est désert, comme le courrier distribués donc, je me suis renseigné pour savoir ce qu'il en est de la distribution, n'ayant pas la possibilité d'avoir un interlocuteur à la hauteur je n'ai eu qu'une seule réponse, c'est au Champ de Mars que ça se gère. Donc avec la poste je bouge.

J'ai donc perdu du temps pour me rendre à ce dernier, là j'ai eu réponse à ma question, "le facteur qui distribue mon secteur à démissionné il y a trois jours, donc le courrier n'est plus distribué" mais déjà il ne passait pas tous les jours, loin s'en faut.

Miracle, mon courrier est en instance, il attend là depuis quelques jours qu'un facteur puisse le distribuer, je l'ai donc récupéré.

Ne pouvant avoir de responsable, puisqu'à la poste ça fonctionne comme à la mairie, personne n'est responsable de quoi que ce soit, j'ai demandé quelques explications, notamment de savoir comment répondre à une convocation par exemple, qu'elle soit d'un tribunal, pour un examen ou un entretien d'embauche.

La désinvolture de fonctionnement de la poste met donc le fonctionnement des citoyens sur la sellette, une non-réponse à un courrier pouvant avoir des conséquences fâcheuses, voire graves dans certains cas.

C'est juste que l'augmentation excessive du prix des prestations postales est inversement proportionnelle à la qualité de ces mêmes prestations en constante dégradation.

La poste est un des organismes les plus chaotiques de l'administration française, ne pas avoir un emploi à cause d'un RDV raté, se voir condamné par défaut pour une absence à une audience, se voir gratifié d'une pénalité pour une non-réponse dans les temps, etc..

Voilà le cadeau journalier de la poste à ceux qui pourtant la financent chèrement.

C'est se foutre de la gueule du monde. 

Mais rassurez-vous, la municipalité fonctionne de la même façon, sourde et aveugle cette dernière ne sait qu'il y a des administrés que quand il faut aller voter.

Il serait temps de réagir, citoyens, la politique du fait accompli endort le peuple et le rend veule et couard.

On monte quand à la mairie pour foutre le bordel à la prochaine réunion du conseil municipal ?

Il ne faut pas beaucoup de monde, juste du monde décidé si, parmis les briançonnais, il y en a encore prêts a venir demander des explications à Mr le Maire qui nous ignore superbement.

Les salariés de la poste n'en sont pas responsables, ils sont encore plus victimes et en souffrent, d'où les arrêts de travail.

À bientôt pour autre chose.

Bonne journée à tous. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Publié dans Briançon et société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article