Le tri c'est fini

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

La société n'ira bien que quand tous ses membres fonctionneront en symbiose dans l'intérêt de tous.

Ce n'est pas dans la poche ni pour demain.

 

Le tri c'est fini

J'ARRÊTE LE TRI

Depuis que c'est en vigueur je m'efforce à trier le maximum de tout ce qu'on peut recycler, je lave les emballages contenant des consommables périssables afin d'éviter la pourriture, les mauvaises odeurs, d'attirer la vermine et par respect pour ceux qui sont chargés de tripoter ces emballages.

Le seul conteneur jaune de mon quartier est plein à la gueule, rarement ramassé il est aussi encombré de détritus divers, certaines personnes y déposent des ordures ménagères, ce qui, par ces chaleurs, rend ce réceptacles inapprochable.

Le secteur d'ailleurs est aussi très douteux, sale, puant, les chats arrosent à tout va en faisant les poubelles dans les conteneurs à ordures ménagères qui dégueulent aussi parfois bien que vidés tous les jours mais pas suffisant en nombre.

Pour les Moloks ce n'est guère mieux, rarement nettoyés ils sont aussi utilisé anarchiquement par les salopards qui se foutent de tout et de tout le monde.

Le conteneur jaune en question est rue Pasteur à Briançon dans la cour derrière le traiteur.

Je ne vais pas me faire chier à respecter des gens qui ne me respectent pas, donc maintenant je vaquerais tout aux ordures ménagères, au moins je justifierais le montant exorbitant de la taxe de ramassage.

Je trie mes verres, je trie mes papiers, je trie mes cartons que je rends assimilables pour être introduits dans les réceptacles, plusieurs sacs à la maison pour différencier les différents éléments à recycler.

Et bien à partir de maintenant c'est fini, je vais me rendre aussi con que la moyenne.

Qui plus est j'ai vu sur Facebook le relevé vidéo d'un gars qui bosse pour une société de recyclage, tout va à la décharge avec les ordures ménagères.

Mais pourquoi on se fait chier à vouloir bien faire dans ce pays en ruine !

Peut-être aussi ce qui justifierait la disparition de certains réceptacles, surtout en vieille ville.

D'ailleurs un des commerçants m'a autorisé à publier sa lettre à la Communauté de Communes.

 

Le tri c'est fini

Lettre de Mr Libaud, restaurateur en vieille ville.

On peut comprendre l'exaspération de ceux qui sont impactés par des décisions parfois arbitraires, demander aux riverains divers de se plier à des obligations en leur ôtant le moyen de le faire c'est paradoxal. 

La mise en place des divers éléments permettant de faciliter le ramassage des ordures ménagères a généré de vrais problèmes sous couverts d'en éliminer des faux. 

Déjà les personnels de ramassage on été drastiquement réduits, on oblige les riverains à effectuer des trajets parfois longs (relativiser) pour se rendre aux "poubelles", bien entendu je cible les personnes âgées, celles qui sont malades, certes on ne va pas revenir au réceptacle individuel comme dans les années 1950/70 mais beaucoup de personnes aimeraient comprendre pourquoi on a drastiquement augmenté les taxes de ramassages alors que les prestations se dégradent, c'est un non-sens.

De trop vouloir en faire amène à ne plus rien faire du tout de positif dans l'intérêt des administrés qui ne sont plus devenus que des porte-monnaies à épuiser par toutes les combines possibles. 

Nous sommes dans une société qui survit et à laquelle on ne laisse que le minimum pour faire illusion.

Bonne soirée à tous et à bientôt.

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Riri 10/08/2018 15:17

Bonjour
Et vous ne parlez pas des couvercles de ces poubelles.
Vraiment on se fou de notre gueule
http://riri-linventeur.wixsite.com/les-debrouillards/coups-de-gueule
Troisième article après les vis et les caillebotis

francois.ihuel15.over-blog.fr 10/08/2018 16:23

En effet, j'ai zappé mais le sujet est tellement vaste qu'une page de blog ne suffirait pas même si elle était interminable. Vous avez parfaitement raison, on se fout de notre gueule mais il faut tout de même reconnaitre qu'une bonne partie des riverains aiment ça puisque très peu en font état. Il est vrai aussi que la crasse vient de ceux qui la mettent et non des carences de ceux qui la ramassent, ce qui explique que beaucoup aiment la merde et s'y complaisent. Merci de votre commentaire complémentaire.