Quoi de neuf à Briançon

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Mais si ça existe.

Quoi donc ?

Ce qui suit.

 

 

Quoi de neuf à Briançon

D'abord.

Juste un détail, ce sont ces caddies qu'on retrouve un peu partout, si pratiques pour transporter ses courses mais plus difficile à ramener.

Personne n'y peut rien sauf ceux qui les laissent.

Il y a des décennies les caddies voyaient le jour, les grandes surfaces constatant la disparition de beaucoup d'entre eux ont mis en place un système permettant de les utiliser à condition d'y introduire une pièce de un franc, maintenant c'est un euro.

Bien que symbolique ça a marché, il est vrai que perdre un euro en gardant un caddie c'est perturbant et puis dans le porte-monnaie ça prend plus de place. 

Sauf bien entendu ceux qui ont un besoin évident d'un caddie, sachant que ça vaut environ 250 € pièce, en "acheter" un pour seulement un euro c'est une sacré affaire, certaines populations le savent bien.

Maintenant les mêmes grandes surfaces donnent des jetons pour remplacer les pièces, je me demande alors pourquoi investir dans des appareil de neutralisation si avec une simple rondelle de plastique on peut en emmener un chez soi, même plus le prix d'une baguette, c'est gratuit et les grandes surfaces vous fournissent les accessoires. Bref, j'ai appelé Leclerc pour qu'ils viennent récupérer leur bien puisqu'il semblerait que personne ne s'en soit rendu compte, pourtant les personnels communaux bossant dans le secteur auraient pu au moins le signaler à leur chef, savoir si ce dernier aurait fait suivre.

Et puis en descendant je me suis apperçu que c'est un caddie Géant, ils ne viendront pas le chercher.

Bref, comme d'habitude, tout le monde ignore tout le monde et puis tant que c'est chez les autres !

 

Quoi de neuf à Briançon
Quoi de neuf à Briançon

Vous connaissez ?

J'en ai égayé quelques pages sur Briançon.

C'est l'écroulement de l'escalier du Grand Colombier en vieille ville, ces endroits que les guides ne mentionnent pas.

Pas besoin d'ailleurs il n'y a qu'à tourner la tête en ces lieux pour découvrir plus de misères que de beautés. 

Donc, comme je l'ai écrit plusieurs fois, on attend la chute finale pour intervenir, il est vrai que c'est classé donc on n'y touche pas, c'est plus sacré qu'une vache aux Indes.

Une mise en sécurité symbolique là où on aurait aimé voir quelques maçons faire du rafistolage, pourtant une institution locale.

C'est pour créer des écroulées vertes.

Pourquoi vertes ?

 

Quoi de neuf à Briançon
Quoi de neuf à Briançon

Ecroulée verte.

Qui amène d'ailleurs quelques élues à créer une coulée verte en pleine nature, on ne va pas y revenir, du moins pas tout de suite.

Pour qui a un minimum d'instruction sait que les racines des plantes sont destructrices, tous les lieus abandonnés en témoignent.

Ah mais oui, c'est ça, c'est abandonné.

Je me disais aussi !

 

Quoi de neuf à Briançon

Désherbage.

Du moins je le suppose, cet ouvrier sur ce rempart semble en effet ôter les mauvaises herbes qui y poussent.

Peut-être parce que j'ai écrit, il y a peu de temps, que de mettre en valeur cet endroit serait attractif pour les touristes ?

Qui sait, je ne suis peut-être pas complètement abruti, j'ai parfois quelques lueurs de lucidité.

 

Quoi de neuf à Briançon

Fontaine tarie.

Du moins plus alimentée.

Pendant la fête médiévale, puis les animations de ce dernier samedimanche, beaucoup de gens auraient aimé trouver de l'eau à cet endroit.

Seulement voilà, la municipalité a verrouillé le robinet à l'aide d'une clef à triangle.

Une clef comme ça j'en ai une, souvenir de ma période conducteur de train, je pourrais éventuellement l'ouvrir mais ce ne serait pas correct vis à vis des services qui gèrent ces fontaines, du moins censé gérer.

C'est aussi peut-être pour ça que les toilettes publiques restent verrouillées, à moins que ce ne soit dans la prévision de l'écroulement plus avant décrit.

Il m'a été dit, mais je reste prudent sur cette information, que le café voisin perdrait des clients à cause de cette fontaine, l'eau gratuite, parce qu'indispensable à l'humain, doit donc passer par des consommations rémunératrices ?

La même, parc Chanoine Motte, est opérationnelle.

Ah merde, je ne devrais pas le dire, ils vont peut-être la fermer aussi, c'est vrai quoi, il n'y a pas de petits profits.

 

Quoi de neuf à Briançon

Verdure incontrôlée.

Savoir si la végétation sauvage va l'emporter sur les belles plantations couteuses.

Parce que si c'est pour en arriver là il n'y avait pas besoin d'investir des fortunes dans des arbustes.

Pourtant on a entendu ronronner les machines polluantes pour couper des herbes alentours, un oubli sans doute.

Pendant quelques années il y avait des moutons et des chèvres, il semblerait que des différents aient amené à supprimer ces tondeuses écologiques, ça faisait pourtant la joie des touristes qui ont trouvé cette initiative très originale.

On m'a dit aussi que c'est à cause des chiens errants, c'est fort probable mais je me demande à quoi sert la fourrière municipale qui laisse vagabonder les chiens lâchés dans la nature par leurs "maitres", comme ça pas de PV à distribuer pour les contrevenants malgré la bonne volonté municipale en ce sens, une page plus avant dans ce blog.  

 

Quoi de neuf à Briançon

Cette boite sans lettre.

Aurait subi un choc, c'est une évidence quand on y regarde de plus près, ce que j'aurai dû faire dans une page antérieure, c'est ballot de ma part d'avoir douté un moment de l'ouverture forcée de cette dernière.

Mais bon, il m'arrive d'écrire des conneries.

Sauf que, pas d'information, pas d'explication, ne serait-ce que par un petit mot sur cette boite, rédigé par la poste bien entendu.

Pour poster le courrier il faut attendre l'ouverture de la poste à 9h30, il n'y a pas d'autres boite dans le secteur.

Si, une place d'Arme, mais il faut le savoir.

Le slogan "Bougez avec la Poste" prend tout son sens, pour trouver une boite il faut effectivement bouger pas mal en cette ville.

 

Quoi de neuf à Briançon

Dixième anniversaire.

De ce tag.

Il égaye pas mal de mes pages des années passées, maintenant c'est classé et intégré dans le paysage local, c'est même une curiosité qui est peut-être incluse dans la visite de la ville. (On peut aussi écrire "inclue" mais moi j'aime bien comme ça)

Bien entendu la ville n'y est pour rien, c'est privé, vous savez ce motif heureux qui permet de se désengager de beaucoup de choses.

Sauf que c'est classé justement, la municipalité devrait imposer au propriétaire des murs de faire disparaitre ces inscriptions, il y a un cahier des charges.

Ah mais non, c'est certainement un client de la ville.

Votez pour lui. 

 

Quoi de neuf à Briançon

Utilitaire.

Parking Jean Freud, sauf erreur les utilitaires de cette taille n'y ont pas droit, c'est comme ça qu'on fabrique des ventouses.

Il est vrai que c'est un de ces petits camions qui remplacent les transporteurs, vous savez ceux qui sont immatriculés en Pologne avec des chauffeurs italiens.

Affrétés d'ailleurs par la SNCF, entre autres, c'est bon pour l'économie du pays et les rentrées fiscales.

Ah mais non, plus besoin, maintenant on éponge les vieux, au moins là le pognon rentre.

Faut-il donc installer des portiques autour de la vieille ville ?

J'ai tenté d'appeler la mairie, je tombe sur la messagerie qui m'informe que la messagerie de l'accueil est saturé et ne prend plus de message.

A 15h30 ???

J'ai rappelé trois fois, on me répond enfin, s'adresser à la régie du stationnement.

J'ai appelé, personne, tant pis, je ne saurais pas ce qu'il en est des utilitaires.

Et les rares touristes qui restent, ils se mettent où ?

 

Quoi de neuf à Briançon
Quoi de neuf à Briançon

Stationnement interdit.

A plusieurs titres, d'une part les deux panneaux de part et d'autre de ce pont, puis c'est un pont, le code de la route est précis sur ce point.

Maintenant, le code de la route c'est comme la réglementation, on en rit plus qu'on en pleure et puis si le dessous de ce pont est aussi rouillé que le dessus, comme la passerelle plus loin, ça craint 15 tonnes en stationnement.

Il ne livre pas, il est au bistro.

Ah merde, encore de la délation, décidément, on ne peut plus se poser devant un poste de police en double infraction sans voir un appareil photo.

Pas de risque, les agents locaux ne l'ont pas vu et puis ce n'est pas leur boulot.

Bon, d'accord, le chauffeur a le droit, heureusement, de boire un café, sauf qu'il y a de la place ailleurs.

 

Quoi de neuf à Briançon

Je me paye une toile.

Expression peut-être inusité maintenant et qui veut dire "aller au cinéma", ou au ciné, ou au kinos, l'origine c'est cinématographe.

Putain je suis con ce soir.

Comment ? Les autres jours aussi ! T'es sûr !

C'est probable mais j'aime ça.

 

Quoi de neuf à Briançon

Il est beau, non !

Franchement j'ai conduit beaucoup de véhicules dans ma vie, celui-là je l'adore.

Silencieux, souple, boite automatique, écologique, économique, c'est l'avenir et les clients apprécient.

Une avancée certaines dans l'amélioration des transports en commun.

Allez, quelques belles images de notre magnifique environnement.

 

Quoi de neuf à Briançon

Le Prorel.

Vu du corps de garde de la demi-lune de la porte de Pignerol.

 

Quoi de neuf à Briançon

Porte intérieure de Pignerol.

Sous le Grand Colombier, là où il y a la herse.

 

Quoi de neuf à Briançon

Le Mélézin.

Haute vallée de la Durance et Briançon Sud.

 

Quoi de neuf à Briançon

Corps de garde.

Porte d'Embrun sur fond de Mélézin.

 

 

Bonne soirée à tous et à très bientôt.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article