Un petit coin de crasse

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Public ou privé ?

 

Un petit coin de crasse

Privé.

C'est le parking Carrefour de la Zone d'Activité Sud.

Emplacement véhicule toujours libre, vu l'état on peu le comprendre.

Donc c'est privé mais ouvert au public, je ne suis pas sûr qu'un jour un balais ne soit arrivé jusqu'ici, pas ceux de la ville en tout cas puisque c'est du domaine privé.

Pas ceux de Carrefour non plus parce que je me demande même si ce consortium sait que cette partie de parking existe, je suis même persuadé qu'aucun de leurs responsables n'est passé ici depuis plusieurs années.

Et puis le directeur n'est pas des plus agréable, je lui en avait déjà touché un mot, certains personnels de cette grande surface m'ont révélé qu'il n'était pas souvent à jeun, j'ignore s'il picole mais je sais qu'il n'est pas aimable, à une question posée il y a quelques semaines il m'a royalement envoyé chier, comme quoi on peut être directeur de magasin et se passer de la clientèle qu'on insulte presque. 

Il n'est pas le seul d'ailleurs, j'ai remarqué depuis quelques années que certains commerçants n'étaient pas d'un accueil chaleureux, à croire que les clients les emmerdent même si parfois c'est le cas. 

 

Un petit coin de crasse

Privé public.

Ou public privé, en fait on ne sait pas trop puisque ce mobilier urbain semble échapper à la responsabilité de la ville, comme il est probable que la gérance en soit assurée par le privé, considérant qu'au regard de certaines disposition la COM-COM serait privé-public - ou public-privé - je doute que ce privé se soucie de l'état des quelques Abribus de la ville.

Savoir si c'est la COM-COM ou Carrefour, en principe c'est l'arrêt des bus de la TUB mais il est sur un secteur qui est sous gestion de la COM-COM, donc normalement responsable de son entretien mais comme c'est pour desservir deux lignes de bus de la ville il est probable que cette première attend que la seconde effectue le nettoyage, ce qui ne rentre pas dans les prérogatives de la ville puisque c'est public-privé, soit la ville se défausse sur Carrefour soit sur la COM-COM, ces deux derniers se renvoyant certainement la balle sauf si personne ne s'est rendu compte qu'ici c'est crade en dehors des usagers. 

Bref, l'éternel duel des responsabilités des irresponsables responsables de l'incohérence, quel merdier ces délégations de responsabilités. 

 

Un petit coin de crasse

Moloks.

Là c'est public privé, une emprise communale avec du matériel privé, VEOLIA dans le cas présent sauf si ça a changé depuis quelques mois.

Ces Moloks sont peu entretenus, voire pas du tout, quand on constate l'état de certains, surtout en vieille ville de Briançon - là ou d'ailleurs on en ajoute un autre - on se demande qui est chargé du nettoyage. 

Ce n'est pas d'aujourd'hui, ça fait des années que je le souligne régulièrement dans mes pages mais je doute que ça fasse beaucoup d'effet.

Maintenant les premiers responsables sont les grands dégueulasses qui laisse leur merde aux autres, sauf que les cradouilles se foutent totalement des autres et considèrent que la ville est là pour ramasser leur merde mise délibérément.

L'entretien du secteur incombe normalement à la ville, puisque là on est sorti du secteur COM-COM qui ne vient d'ailleurs que rarement s'occuper de ses emprises. 

En fait, si on y réfléchit bien, la COM-COM c'est aussi la ville de Briançon, donc la responsabilité de cette dernière est flagrante. 

Et puis de racler ces herbes ça ferait plus propre.

Mr le Maire le sait-il ?

C'est une des anecdotes de cette ville où, comme à la Samaritaine, il se passe tous les jours quelque chose mais ne cherchez pas sur le journal régional, la page sucrerie n'en fait jamais écho, clientèle oblige.

Sur le Dauphiné, à Briançon, il ne se passe jamais rien en dehors des niaiseries de patronage, soit le correspondant local ne voit rien, soit ce journal est muselé par la municipalité pour cacher la merde permanente de cette ville en ruine.

A demain pour autre chose.

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article