Des chantiers ???

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Encore une chance que le journal nous informe.

 

Des chantiers ???

Ils n'y sont pas tous.

On peut comprendre, il faudrait plusieurs pages.

Toutefois on est bien content d'être informé de l'emplacement des travaux afin de les éviter, ce qui de toutes façons est incontournable.

C'est vrai quoi, heureusement qu'on est avisé, des fois qu'on n'ait pas réalisé qu'il y a quelques travaux en ville !

A dire vrai il aurait été mieux de pondre un article sur les voies sans travaux, on aurait gagné du temps et, si possible, ce qui est peu probable, la liste des rues en bon état, je veux dire carrossables sans casser amortisseurs et bousiller les pneus trop rapidement.

Il n'y en a pas ???

Si, au moins une avant qu'on ne commence à y faire des tranchées, le boulevard du Lautaret mais y rouler en ce moment c'est un peu bordélique, avec le chantier en cours y circuler est acrobatique, y respirer aussi d'ailleurs, en ce moment en ville la pollution est à son maximum, c'est vrai qu'avec tous ces chantiers il faut des camions, et des camions, il y en a. 

 

Des chantiers ???

Un petit nouveau.

Un Molock supplémentaire en vieille ville, histoire de pallier un peu les dégueulements habituels.

Je ne suis pas sûr que ça change les mentalités mais au moins l'effort est fait.

Il n'y a plus qu'à habiller le socle, savoir si ce sera fait pour cet hiver ou dans le cadre de la réfection de cette place, si c'est fait un jour. 

Difficile, dans une ville, d'éviter ces désordres visuel, la vie impose des obligations pas facile à gérer.

Par contre, les habitués de l'emprunt de cette place handicapé sont baisés, ce qui n'est pas bien grave, des véhicules qui y garent seul le macaron est handicapé. 

 

 

Des chantiers ???

Là, pas de travaux.

Une simple mise en sécurité très symbolique.

Du moins théorique, l'honneur est sauf, et puis avec un peu de chance, quand ça va tomber, tout restera dans le périmètre installé.

Juste que ça fait des années que c'est comme ça, que chaque mois une pierre se desselle, que ce mur gonflé d'eau pousse de plus en plus.

Une intervention dès le début aurait été salvatrice, mais voilà, c'est classé, donc on ne touche pas, on attend que ça tombe, le prix des réparations en conséquence bien entendu.

L'accès aux toilettes est possible, juste ne pas se trouver dessous quand ça va descendre, puisque ça va descendre, juste savoir quand.

 

Des chantiers ???

Ruine de mobilier urbain.

C'est, en principe, un panneau d'information d'arrêt de bus, c'est au Champ de Mars.

Le ruban adhésif n'étant pas très résistant aux intempéries il y a été ajouté quelques punaises qui rouillent. 

Le cadre n'est plus qu'un souvenir et le plexiglas qu'il y avait à l'origine a du se dissoudre, un peu comme la toiture de l'Abribus qui est à côté.

Ma foi ça fait le pendant avec la vieille ville qui est derrière, quelques pré-ruines qu'on tente de rafistoler mais il est vrai que le cout total des réfections est pharaonique, plus cher que le téléphérique du Prorel qui a plombé la ville pour plus d'un demi-siècle. 

Ajouté aux coûts du coeur de ville bien plus urgent pour attirer les touristes, dans deux cent ans les briançonnais paieront encore des travaux qui seront déjà des ruines. 

Je me pose juste la question de savoir si les responsables, quels qu'ils soient, réalisent le résultat du laxisme municipal, parce que laisser du mobilier urbain dans cet état en se contentant de rafistoler au scotch et aux punaises laisse deviner un gros malaise de fonctionnement dans cette ville classée UNESCO. 

Sauf si ce panneau est aussi classé, il est possible que les Bâtiments de France s'opposent à ce qu'on intervienne, c'est vrai quoi, derrière il y a la collégiale.

Ce qui dénote avec l'installation de Moloks à l'entrée de la porte d'Embrun, on ne voit que ça, il est vrai que rien n'est facile dans cette vieille ville et puis avec une petite enveloppe on fait ce qu'on veut. 

 

Des chantiers ???

Conséquences du déneigement.

On ne va pas revenir sur les jours douloureux qui ont fortement pénalisé les briançonnais cet hiver. 

Le déneigement à forcément des conséquences sur le mobilier urbain puisque ce dernier n'est pas conçu en ce sens.

Le clergé est pauvre, du moins localement, rien à voir avec les colossales richesses du Vatican puisque ce sont les pauvres curés qui enrichissent les riches cardinaux, comme en politique, mais la religion, n'est-ce pas aussi de la politique ?

C'est surtout de la haute finance et une grande banque, la plus grande du monde, plus d'un milliard de clients. Tous pauvres.

Là il faut réparer, la seule chose qui me perturbe ce n'est pas que ce soit cassé, c'est que ça reste en l'état alors qu'en cet endroit de nombreux enfants passent pour se rendre à l'école, ces boiseries éclatées sont un risque de blessures.

Il est vrai que si ce n'est pas ça ce sera peut-être un plongeon dans la Durance sur la passerelle rouillée un peu plus loin.

On n'est pas à une connerie près dans cette ville abandonnée.

On va me dire "c'est privé". D'accord, mais c'est la ville qui a cassé.

Putain de politique à la con.

 

Des chantiers ???Des chantiers ???

Parking Carrefour Market.

Là ou a eut lieu l'accident du véhicule qui a percuté des gens à l'arrêt de bus "Sainte Catherine".

Ce n'est pas la première fois que je constate ces coulées d'hydrocarbure à cet endroit, c'est bien plus visible quand il pleut mais comme c'est permanent je me demande s'il n'y a pas une cuve quelconque, plus haut, qui aurait une fuite.

Là aussi c'est privé, le même privé que le panneau qui a tué une passante à ce même arrêt de bus il y a quelques années, ma page "Public ? Privé ?" du 9 juin.

Je me demande s'il n'y a pas comme un air de négligences chroniques en cet établissement, je me demande aussi pourquoi il n'existe pas un service qui serait chargé de surveiller un peu la ville au niveau sécuritaire, juste pour détecter des problèmes avant qu'ils ne deviennent des faits divers, parfois dramatiques.

En fait c'est ce que fait mon blog mais moi je ne suis pas officiel, ni même officieux, je serais même quelqu'un à éviter, - je l'ai entendu - parce que je dénonce ce qui ne va pas, ça ne plait forcément pas aux responsables irresponsables qui laissent la ville se dégrader sournoisement.

Putain de politique à la con.

 

Des chantiers ???

Je ne suis pas le seul.

Qu'il faut éviter.

Quand un débat est organisé par des gens de gauche qu'avec des gens de gauche il est préférable de ne pas inviter ceux qui ne sont pas du même bord.

Mais je me suis inscrit, j'irai donc.

Il est vrai que la migration, pardon, l'immigration, c'est un grand chantier.

Mais qui c'est qui l'a mis ce chantier ?

Putain de politique à la con.

Des chantiers ???

Quel chantier ce merdier.

C'est le cas de le dire, il est connu que les gens du voyage se passent de scrupule comme ils se passent d'autorisation, mais c'est tous les ans la même chose.

Je salue donc la réaction positive de Mr le Maire de vouloir enfin faire quelque chose, les nuisances grandissantes dans une ville déjà difficile n'est pas pour rassurer les populations.

Moi j'ai une solution, déjà appliquée dans d'autres villes de région parisienne.

Les gens du voyage qui viennent pour bosser ça me fait marrer deux minutes, ce serait bien la première fois.

Sur le problème de l'accueil de ces gens aussi il a raison, la COM-COM qui traine les pieds et se défausse ce n'est pas nouveau non plus. 

La police impuissante c'est la responsabilité du gouvernement qui n'a pas voté de texte cohérent concernant ces gens, on fait passer "l'humanitaire" avant la salubrité, ce qui rejoint d'autres problèmes similaires. 

C'est donc ces accumulations de défaillances qui profitent aux gens du voyage et ils le savent, ce n'est pas demain que ça va changer avec les couilles molles qui nous dirigent depuis 1981.

Putain de politique à la con.

Je remercie donc le Dauphiné de cet article révélateur sur une page habituellement creuse.

Oh merde, je suis vachement mal poli en ce moment, moi si délicat, si mesuré.

Demain autre chose.

Bonne soirée à tous.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

Publié dans Briançon et société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article