Balade en travaux

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Ce n'est pas courant, il y a les balades en voiture, en vélo, en bateau, en car, en train.

Les balades en travaux c'est une nouveauté et puis il faut beaucoup de travaux.

 

Balade en travaux
Balade en travaux

Début de promenade.

Partielle puisque je ne considère qu'un des chantiers de la ville.

D'évidence il faut que ça se fasse, et ça se fait, ça se défait même pour se refaire au même endroit, voire un peu plus loin. 

Bref, cette rue éventrée plusieurs fois en peu de temps interroge. 

A pieds on peut passer, à vélo aussi mais c'est quand même déconseillé, j'ai essayé, on ne peut pas. 

 

 

Balade en travauxBalade en travauxBalade en travaux

Ravis.

Du moins les promoteurs, les riverains le sont moins.

C'est juste un cliché à la volée, la chaufferie bois chasse du monde, des logements pas cher avec vue sur la cheminée. 

Il y a aussi ceux qui déménagent ou vont le faire.

Une de mes filles est déjà partie. 

 

Balade en travaux

Ras le cul.

Ou ras le bol, ou ras la casquette, etc. Les qualificatifs ne manquent pas. 

On peut comprendre, depuis trois ans maintenant ce secteur est en perpétuel travaux divers, on ouvre la route, on la referme, on la rouvre six mois après, on la referme, on la rouvre encore six mois après, on la referme.

Puis on ouvre tous les chantiers en même temps, puis d'autres chantiers dans la ville, de quoi en perdre patience. 

Les deux commerces du secteur souffrent, et ce n'est qu'un début, cette chaufferie risque même de les faire disparaitre, une cheminée d'usine comme spectacle pendant un repas il y a nettement mieux.

Il semblerait que ce soit pour le bien des briançonnais, ce chauffage urbain qui est destiné aux services publics, il est vrai disséminés un peu partout dans cette ville bordélique, et aussi au privé mais je doute que ce soit a bon prix.

 

Balade en travaux

Une emprise conséquente.

De la même surface que l'ensemble HLM Les Clapouses juste en face.

Une magnifique cheminée recouverte de bois pour faire joli, c'est qu'il pense à tout Mr le Maire, même à l'esthétique environnemental, il est vrai que sans cheminée le secteur est un peu sobre. 

Et puis amener du bois ça fait travailler du monde et surtout ça rapporte à la commune, et puis quelques dizaines de camions ce n'est pas plus gênant que la noria actuelle, en fait c'est bien tous ces chantiers, ça habitue les briançonnais à vivre dans les trépidations, ils vont avoir besoin de s'accoutumer, autant commencer à leur induire. 

Comme l'option géothermie n'a même pas été envisagée, je me dis que question concertation il y a des lacunes quelque part, je ne doute pas que la majorité des administrés de la ville y aurait été favorable sauf que ça ne fait pas l'affaire des investisseurs ni des marchands de bois, l'eau chaude permanente et gratuite ça ne rapporte rien aux requins qui exploitent la moindre occasion de faire du fric et tant pis pour les nuisances diverses, les écologistes politiques de la ville veillent.

 

Balade en travaux

Traces inquiétantes.

C'est au beau milieu des HLM Les Clapouses, prévision de travaux en vue de passer des tuyaux, encore des tuyaux.

En effet, ces riverains ne sont pas à la noce et ils n'en sont qu'au début, prévoir au minimum trois ans de chantier avant d'autres à venir.

D'ailleurs, dans toute la ville, il y a de ces tracés inquiétants qui sont les premiers signes de tranchées futures, engins d'excavation, grues, tractopelles et autres. 

Dix ans de nuisances au minimum.

Après, les vices divers feront intervenir de nouveau d'autres engins pour rouvrir encore et encore histoire de réparer ce qui a été mal fait, ce qui arrive aussi de plus en plus souvent, on ne peut pas payer à minima et avoir de la qualité pour des prix attractifs. 

 

Balade en travauxBalade en travaux

Future chaufferie.

Pour le moment c'est en démolition.

 

Balade en travaux

Colaud.

Là où je voulais mettre la mairie dans mon projet de réaménagement mais sans résidence autour, je projetais la réunion de tous les services administratifs de la ville en un même bâtiment, déjà existant et de bonne tenue.

Devant j'imaginais un grand parking gratuit arboré pour les visiteurs, avantages, proximité avec les deux villes - celle du haut et celle du bas - et accès immédiat par bus sans contrainte de feux tricolores alternatifs et de grimpettes pénibles pour les vielles jambes.

Parking des personnels derrière le bâtiment, côté avenue de Provence, à la capacité quintuplée de ce qu'il est actuellement en vielle ville, gratuit aussi bien entendu, sauf que le mot "gratuité", à Briançon, écorche certaines oreilles. 

 

Balade en travaux
Balade en travaux

Berwick.

Ces bâtiments s'entourent de magnifiques constructions en béton, modernes bien sûr.

Les bâtiments de France, si casse-couilles pour des pacotilles quand il s'agit des "privés", ne regardent pas à la destruction environnementale quand il s'agit de créations municipales, de là à penser que quelques préférences soient à l'ordre du jour il n'y a qu'un pas, et puis les petites enveloppes c'est toujours utile, les promoteurs sont généreux dans certains cas. 

Pour que la ville de Briançon reste ce qu'elle était à l'origine il aurait fallut préserver cette originalité qui fait l'attrait de cette ville de haute montagne.

Quand ça va ressembler à Sarcelle ou Bobigny je doute que la renommé de Briançon perdure comme je doute qu'elle reste attractive, ceux qui quittent du béton pour se dépayser ne vont pas visiter du béton, même à 1250 mètres d'altitude.

Qui plus est le béton attire une population autre qui n'est pas toujours recommandable, les futurs touristes risquent de n'être pas au gout de tout le monde.

 

Balade en travaux

Colaud et le Prorel.

Dépêchons-nous de nous repaitre de ces vues encore possible, bientôt ce ne sera plus que souvenirs. 

 

Balade en travaux

Berwick et la Croix de Toulouse.

Ici c'est pareil.

Sauf erreur je n'ai pas souvenir que dans les projets il était prévu des constructions entre les deux corps de l'ancienne caserne en dehors d'une médiathèque, c'est vrai que ça fait bien une "médiathèque".

Il faut voir mais je suis septique. 

Ce qui m'interpelle c'est la hauteur de la grue pour un bâtiment si "réduit".

 

Balade en travaux

Balade en pelleteuse.

Pas très rapide mais alors, pour les embouteillages c'est tentant, ça passe partout.

 

Balade en travaux
Balade en travaux

La vallée du béton.

C'est vrai que pour les nostalgiques des vieilles pierres et surtout pour les anciens vrais montagnards le changement est cruel.

Pour les futur potentiels visiteurs aussi, ça me rappelle le quartier Montparnasse à Paris dans les années 1970/1990.

Il reste la balade en bateau, c'est sur Place Publique, le petit journal de la ville sur lequel tout n'est que beauté et bonheur, un peu comme la page sucrerie du Dauphiné Libéré - dite aussi "page Briançon - du miel et du rêve tous les jours.

Il ne se passe jamais rien à briançon.

Bonne soirée à tous et à très bientôt.

 

 Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article