T'as pas un tuyau ?

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Pour gagner au tiercé, pour trouver de l'argent facile, pour avoir de la chance, pour pouvoir avoir plusieurs femmes à honorer, pour monter dans la hiérarchie, pour être plus beau ?

Non, juste pour circuler correctement. 

 

T'as pas un tuyau ?

Mr le Maire nous a prévenu.

Pendant quelques mois, de quoi faire au moins cinq années de cirque, on va avoir du bordel en ville.

Bien entendu il n'a pas employé ces mots, sa position et sa culture le placent largement au-dessus de moi, maintenant il est rare qu'un connard de mon genre utilise de tels propos pour les insignifiances briançonnaises, puisque cette ville en ruine collectionne les insignifiances qui foutent le bordel quotidien. 

Donc, en ville, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, on installe des tuyaux. 

J'en glisserais bien un dans des oreilles attentives de la municipalité mais l'étanchéité de ces gens fait qu'ils n'ont pas d'oreille, du moins pour entendre à défaut d'écouter. 

Ce serait de placer quelques agents municipaux aux endroits "difficiles" afin de dévier la circulation vers des axes libres pour dégager ce bordel. 

Maintenant on ne peut pas donner l'ordre aux policiers municipaux de se transformer en percepteurs d'impôts indirects à travers les PV et en même temps faire de la circulation en ville. 

 

T'as pas un tuyau ?
T'as pas un tuyau ?

Alors on attend.

Comme Charles - Charles attend ou charlatan. Bon d'accord, c'est très con - sauf que là ça dure, ça dure, mais ça dure au point qu'à la limite on pourrait couper les moteurs, histoire de réduire un peu la pollution.

Pas à la scie à métaux, juste en tournant la clef, des fois que des fêlés de mon genre ne sachent pas qu'il y a plusieurs façons de couper un moteur. - Bon d'accord, c'est très con aussi.

Parce que pour ceux qui ne sont pas d'ici croire qu'en montagne l'air est pur c'est une gageure, surtout en ville, nos amis de la Maurienne en savent quelque chose. 

Bref, l'ouvrier chargé de tenir le panneau de sens interdit amovible est complètement dépassé, la file descendante ne pouvant plus bouger à cause des files montantes qui bloquent les passages divers justement à cause de ce fameux panneau de sens interdit, peut-être le seul de la ville que le maire prend au sérieux puisqu'il semble aimer qu'on les emprunte. 

Alors il attend aussi que la file descendante se tarisse à condition qu'elle puisse bouger. Bref, c'est le bordel.

 

T'as pas un tuyau ?
T'as pas un tuyau ?

Jugeote.

C'est ce qui consiste à réfléchir de façon ponctuelle et instantanée à une situation imprévue.

Donc, quand on sait que ça bouchonne mais que pour participer à la bonne marche de la circulation on bloque une rue ça n'arrange pas les choses.

Il ne suffit que de s'arrêter un peu avant le passage permettant de dégager cette dite rue.

Seulement voilà, quand on est prioritaire on entend bien le rester, des fois qu'il y ait un petit malin qui se faufile et on perd une place donc du temps, il est vrai que dans le cas présent le temps ça compte beaucoup. 

 

T'as pas un tuyau ?
T'as pas un tuyau ?

Bien sûr ça s'étend.

Même si on est dans les temps - je m'en fous je sais nager. Oui je sais c'est encore plus con - on réalise tout de même que l'étendue de ces conséquences risque de faire louper quelque chose, un rendez-vous entre autres, juste qu'en ce moment il est préférable de prévoir trente minutes de battement histoire d'arriver dans l'étang. Pardon, dans les temps.

 

T'as pas un tuyau ?
T'as pas un tuyau ?

Là aussi on attend.

En bloquant aussi ce rond-point pour surtout ne pas perdre sa place ni sa priorité, ce qui allonge le temps d'attente et génère des files d'attente inattendues dont on ne s'était pas attendu alors que le temps d'attente est facteur du temps de descente de la file qui bloque tout et qui fait attendre et perdre du temps, non pas de temps en temps mais tout le temps, tant qu'à faire, on risque de n'être plus dans l'étang. Euhh non, dans les temps, je nage complètement, je m'y perd. 

 

T'as pas un tuyau ?
T'as pas un tuyau ?

Ça s'étang toujours.

Euhhh non, ça s'étend, ça nage dans le bonheur ce matin la circulation. 

Ça na pas l'air comme ça pour une si petite ville aussi merdique mais on peut commencer à faire concurrence à Gap aux heures dites fatidiques. 

Quand on sera bien rôdé question bouchons on prendra du plus sérieux, Montpellier, Avignon, ces villes moyennes de plusieurs dizaines de milliers d'habitants.

Et quand on aura le CAP du bordel des bouchons on se mesurera aux champions, Paris, Marseille, Lyon, surtout les jours de grèves des transports en commun.

 

T'as pas un tuyau ?

Non tu ne passeras pas.

Quand un camion jaune impose sa puissance en empêchant un plus petit, blanc, d'aller en face parce que le précédent veut absolument conserver sa priorité, ça génère également de drôles de situations. 

Un état d'esprit ? Peut-être !

Les tuyaux de chauffage du Maire semblent provoquer quelques situations hasardeuses, il est vrai qu'il faut les passer ces tuyaux, quel que soit le mode de chaufferie imposée.

D'ailleurs à ce sujet les "opposants" ont omis un point d'importance dans leur recours, la municipalité n'a pas exploité la totalité des solutions possibles, d'exclure l'option géothermie aurait peut-être eu du poids dans ce conflit juridique qui a couté de l'argent aux contribuables briançonnais. 

Putain qu'est-ce qu'on se marre chez nous. 

Remarquez il y a le même genre de conneries dans mes livres avec des sujets différents. 

Le 8ème sort dans quelques jours.

D'ailleurs j'ai du retour, beaucoup s'étonnent, me connaissant tel que je suis actuellement, que j'ai pu avoir autant de vie aussi disparates et aussi opposées en peu de temps.

J'ai une grande faculté d'adaptation donc je......

Pour la suite, lisez-les.

A bientôt pour autre chose dans le calme et la sérénité, en ce moment c'est utile. 

Bonne journée à tous. 

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre, me haïr ou m'approuver et partager ce blog,  inscrivez-vous à la newsletter ci-dessous.

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PASCAL 03/05/2018 12:20

C'est vrai que la circulation est aléatoire ici mais ce qui me déprime le plus c'est le coût de tous ces travaux (je n'en ai jamais vu autant à la fois). A quand la note pour nous autres ?

francois.ihuel15.over-blog.fr 03/05/2018 13:32

Je ne sais pas si elle est aléatoire mais elle est certainement ailleurs. Le coût ? Quand le maire laissera la place, comme avec De Caumont, ce sera la post-surprise