Je ne suis pas étonné

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Pour bien cadrer ma réelle position.

 

Je ne suis pas étonné

Hier 1er Mai.

N'étant pas rompu au fonctionnement des bus de ville, j'ai attendu celui de 10h40 à l'arrêt rue Morand.

Je ne savais pas que le 1er Mai ils ne roulent pas mais j'ai survécu.

Donc, assis sur ce banc trop près du bord de route, ce qui génère des problèmes de passage piétons et alimente une animosité désuète, j'ai attendu un véhicule qui n'est pas passé et pour cause.

Par contre j'ai vu quelques piétons passer devant moi, certains me jetant un regard limite haineux parce que la place que j'occupais, assis sur ce banc, ne permet plus d'utiliser le trottoir en toute sécurité mais ça c'est du ressort de la ville qui n'aménage pas certains de ces endroit de façon rationnelle et intelligente. 

D'autres m'ont croisé sans même me regarder, ce dont je me fous éperdument, j'ai l'habitude.

Sont passés deux migrants fraichement arrivés à Briançon, il m'ont tous les deux regardé droit dans les yeux, salué et dit bonjour.

Pas étonné de cette situation j'en déduis que d'être un bon briançonnais bien de chez nous n'est pas forcément gage de politesse.

Il faut dire que dans une commune où le maire entretient l'animosité entre ses administrés en montrant l'exemple on réalise que la considération qu'ont certains n'est pas le reflet de ce qu'ils voudraient que ce soit.

C'est juste une anecdote mais c'est aussi pour cadrer les choses puisque d'avancer que les migrants c'est une invasion ce n'est pas leur reprocher leur présence c'est juste pour bien comprendre que même s'ils sont exploités à être trimballés d'un endroit à un autre n'est pas la solution à leurs problèmes.

Ils sont juste victimes et entrainé par ceux qui les manipulent pour s'en servir.

Comme quoi !

Bonne journée à tous.

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article