Inversions politisées autour des migrants

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

En très peu de temps c'est le deuxième organisme qui éprouve le besoin de se justifier.

 

Inversions politisées autour des migrants

Une page en attente.

Peu de lecteur en ont eu connaissance.

J'ai présenté cette page à diverses autorités afin de savoir dans quelles mesures elle pourrait être diffusée, j'attends des réponses, j'en ai déjà quelques-unes qui sont positives en mon sens. 

Il est vrai que le sujet est sensible mais il faut aussi reconnaitre que ceux qui s'insurgent qu'on en fasse état sont aussi ceux qui sont les responsables de cette situation qui empire et se dégrade.

La municipalité n'y échappe pas. 

 

 

Inversions politisées autour des migrants

Sans signature.

La municipalité ça veut tout et ne rien dire, on aurait aimé qu'un responsable prenne le soin de parapher ce poulet mais dans le domaine des faux-culs on a ce qu'il faut à Briançon. 

Déjà il n'est pas précisé si c'est unanimement ou juste ceux qui lèchent le cul du maire pour garder leur place, maintenant tout le monde a constaté que certains élus de l'opposition sont rentrés dans leur coquille. N'allant plus voir guignol une fois par mois je ne sais toutefois pas comment se déroulent les débats des réunions du conseil municipal, les joutes véhémentes y sont trop présentes.

1er paragraphe :

La municipalité condamne, c'est d'ailleurs tout ce qu'elle sait faire à l'instar des politiciens plus haut placés, juste qu'elle est responsable de cet état en imposant à la population ce que la majorité de cette dernière refuse, cependant, pour s'en rendre compte, il faut que la municipalité réalise aussi qu'elle est responsable de la totalité de la population et non uniquement des sympathisants socialistes ou assimilés clients de cette même municipalité. Les élus concernés se rendraient compte que tout n'est pas rose en ville, loin s'en faut. 

2ème paragraphe :

La municipalité invite les associations et assimilés à ne pas répondre, c'est en effet une prouesse municipale que de ne pas répondre sur quel que sujet que ce soit, donc rien de nouveau de ce côté là. 

3ème paragraphe :

Le drame humanitaire avancé par ces irresponsables n'est en fait qu'une image médiatique soigneusement entretenue pour maintenir la pression, parmi ces réfugiés en détresse il n'y a que des hommes en parfaite santé et très opérationnels, je n'ai vu ni femme, ni enfant, ni vieillard qui fuiraient une quelconque guerre qui d'ailleurs n'est qu'une façade, l'argent dilapidé par l'Europe à entretenir des monarques africains depuis des décennies, et qui soumettent leur peuple, est le premier responsable de la situation actuelle mais c'est un vaste sujet international.

Si l'humanitaire c'est entasser des migrants dans des centres en faisant la manche pour les entretenir c'est qu'il y a une forme d'empressement que les responsables se gardent d'expliquer, on ne fait pas rentrer des centaines de milliers de jeunes hommes, parce qu'il n'y a que ça, juste pour justifier un drame humanitaire peu probable et certainement plus simple à résoudre sur place en Afrique que de faire passer des milliers de gens à travers les passoires européennes. 

La municipalité de Briançon, à l'instar de pas mal d'institutions françaises, ferait mieux de d'abord remettre en état la ville qui comme le pays s'écroule faute de politique intelligente, juste une politique financière qui s'exonère du social que pourtant ces gens se targuent d'appliquer, sauf que c'est du social du mauvais côté de la frontière. Les victimes sont les migrants qu'on importe volontairement sans pouvoir les assumer autre que la charité publique auprès de ceux qui s'inquiètent de cette invasion puisque c'est une invasion, une invasion ce n'est pas uniquement des troupes armées qui occupent un pays, c'est une arrivée massive d'éléments que le pays ne peut supporter. On a une invasion d'africains comme il y a des invasions de sauterelles ou de chenilles processionnaires, etc. Une invasion c'est ce qui déclenche le réflexe de défense quel que soit ceux qui en sont envahis.

4ème paragraphe :

Les mêmes phrases, les mêmes prétextes, les mêmes laconiques explications vaseuses de ceux qui sont les réels responsables. Pas de campement à Briançon ? Juste l'occupation par la force et en toute illégalité de divers locaux officiels ou officieux, squatter illégalement des maisons privées pour entasser de la "chair humaine africaine" c'est ce que les élus appellent de l'humanitaire, j'aimerai savoir si parmi tous ces membres d'associations diverses il y en a au moins un qui accueille un migrant chez lui. 

Pour dégrader à Briançon il faudrait déjà chercher quoi dégrader, la ville est en ruine, pire qu'un bombardement, des rues défoncées, un bordel monstre à cause des incalculables travaux à la gloire du parti socialiste, de la merde un peu partout, du racket incessant dès qu'un sous peut-être tiré d'un porte-monnaie briançonnais, en effet, il n'y a plus grands chose à dégrader sauf les lieux occupés par les migrants puisque quand ils quittent un lieu pour en occuper un autre le nettoyage est d'importance, ce ne sont pas les associations ni les élus qui nettoient, ce sont les sociétés pressenties en ce sens aux frais des contribuables briançonnais. Mr le maire, encore une fois, se trompe de cible.

Parce que ces migrants exploités, par certaines autorités dans un but encore imprécis, ont aussi des besoins à assouvir, des nécessités à assumer, ce ne sont pas des objets inertes dont on se sert pour faire de la politique. Forcément il y a un impact, la municipalité semble ne pas le réaliser. "Attaques racistes" ? C'est le seul leitmotiv de la municipalité, quand on est dépourvu de vocabulaire ou d'argument on sort le mot magique très prisé des socialistes, "racisme", sauf que le motif de la race - alors que justement ces gens avancent que ça n'existe pas au niveau humain - n'a pas sa place dans le contexte, il ne s'agit pas de refuser l'invasion de ces gens à cause de leur race mais du fait qu'une population exsangue ne peut pas assumer le trop plein. 

On sait que pour les socialistes le problème d'argent ou de moyens n'est pas un obstacle, il n'y a qu'à lever des impôts nouveaux, ce qui se passe depuis trente cinq ans sans discontinuer, c'est aussi ce qui précipite les habitants dans les problèmes de plus en plus complexes, ce qui crée des tensions intercommunautaires et fait monter la pression. Ce ne sont pas les identitaires qui créent le trouble, ce sont ceux qui ont créé la situation venant à en arriver à un tel stade de défiance. N'inversez pas les rôles messieurs et mesdames les élus d'autant que question rejet d'une partie de la population ces mêmes élus, Maire en tête, nous montrent l'exemple depuis qu'ils sont à la tête de la ville, le rejet d'une partie de la population par ceux qui sont censés s'occuper de leur bien être et assurer leur sécurité, c'est à dire l'inverse d'une migration massive envahissante, par retour d'impôts bien entendu, il n'y a qu'à se renseigner sans passer par les médias aux ordres qui ne présentent de la ville qu'une image idyllique qu'elle est loin d'avoir.

5ème paragraphe :

Là c'est du pur délire obsessionnel, la crise migratoire est structurellement organisée, elle n'est subit que par la population. L'urgence a été créée par ceux qui organisent la migration, donc ceux qui disent qu'elle devient ingérable, donc les élus. Quand à devoir gérer une situation qui ne rentre pas dans les prérogative municipales c'est se foutre du monde, la première adjointe au maire serait elle-même allée, il y a quelques temps, au devant de ces migrants à la frontière pour leur indiquer la voie à suivre afin "d'occuper" la ville, accompagnée de quelques associatifs que tout le monde connait. Pour achever cette comédie on invite quelques journalistes complaisant à peindre une image négative des migrant pour construire une image positive de ceux qui les font rentrer. C'est du cynisme pur et l'exploitation des migrants à des fin politiques, ce que précise ma page en attente. Les seuls qui attaquent quelqu'un ce sont les organisateurs de cette invasion.

6ème paragraphe :

J'ignore ce que l'opposition, à travers des élus départementaux, a passé comme accord, juste que la politique rend versatile et provoque parfois des conflits d'intérêt. Ce qui est sûr c'est que la CCB qui prend en charge les frais de fonctionnement c'est aussi avec l'argent du contribuable, il faut cesser de noyer le poisson à travers des déclarations de déresponsabilisation, tout ce qui est affaire de financements, de quelqu'institution que ce soit, c'est l'argent du contribuable qui finance l'immigration non voulu par ces mesures passées en force contre l'avis de la majorité de la population. Là encore des phrases toutes faites, des mots pour ne rien dire.

7ème paragraphe :

Le mythe est mité mais pas par ceux qui s'en répondent, l'appel d'air est bien réel, il suffit de savoir que les téléphones mobiles donnés à quelques migrants servent à passer des messages dans leur pays d'origine incitant à venir profiter des largesses européennes, Mr le Maire et Mesdames Messieurs les élus arrêtez de vous mettre la tête dans le sable et jouer les ignorants, vous êtes les principaux responsables de la situations explosive que vous avez créée depuis le début de l'invasion. Dans ce paragraphe il y a la question et la réponse, le briançonnais est devenu une route migratoire parce que justement les élus locaux de diverses communes et villes ont organisé ces flux migratoires, cessons de jouer et se complaire dans cette guignolade. Pour réaliser que la migration invasive est inquiétante et dangereuse il n'y a pas besoin de propager des idées, vraies ou fausses, il n'y a qu'à constater de visu sauf pour ceux qui sont aveugles de ne vouloir rien voir, une spécialité de la municipalité qui ne voit même plus l'inquiétude des briançonnais et pas seulement sur le sujet des migrants.

8ème paragraphe :

Le contrôle des frontières est une question d'organisation, passer à travers les contrôles aussi, n'est-ce pas les sympathisants de la migration qui demandaient, à l'entrée de l'hiver, le déneigement du col de l'Echelle ? Ce qui ne s'était jamais fait.

Malgré des hauteurs de neige conséquentes, des températures bien inférieures à 10° sous zéro, voire moins 20° à ces altitudes, les migrants pas du tout habitués à ces températures passent quand-même, aidés de gens compétents et connaissant bien la montagne. La montagne est très dangereuse dès lors qu'on sort des sentiers banalisés et sécurisés, les avalanches et les chutes de pierres rendent restreints ces passages, les seuls accessibles sont ceux que connaissent bien les guides de hautes montagne, de là à faire un rapprochement il n'y a que la connaissance des lieux. CQFD. Alors arrêtez de nous raconter des conneries mêmes si les gens des plaines ignorent qu'en montagne on ne passe pas où on veut quand on veut, ce ne sont pas les guides de haute montagne qui iront dire le contraire.

Encore du vent, encore des mots creux, encore des phrases pour ne rien dire. Un régime démocratique c'est un fonctionnement qui donne l'égalité des droits à tous les citoyens d'un pays, hors quand on restreint les droits des citoyens d'un pays pour en donner illégalement à des étrangers envahisseur c'est tout sauf de la démocratie. 

Les donneurs de leçons ont besoin d'en prendre, la seule réalité étanche à Briançon c'est le fonctionnement municipal.

Le communiqué de presse de la municipalité c'est de la propagande anti-française visant à faire accepter l'inacceptable aux populations de plus en plus soumises à des textes passés en force et refusés par la majorité des intéressés.

L'inversion des rôles et des débats c'est aussi de la propagande malsaine, certainement plus malsaine que de rejeter les fautes sur les identitaires qui ont eu pour effet une réelle prise de conscience et sur la vision de l'incapacité des forces de l'ordre d'intervenir à cause des ordres qui leur sont donnés. La police aussi en a marre d'être prise pour cible et de servir d'excuse à une politique suicidaire.

Quand un organisme ou une institution éprouve le besoin de se justifier c'est qu'il y a matière à le faire, donc un dysfonctionnement qu'il faut tenter de faire avaliser, ce sera dans une prochaine page quand j'aurai le retour de mon "enquête" personnelle concernant ma page en attente.

A suivre.

Bonne journée à tous.

 

Pour s'inscrire sur mon blog c'est ci-dessous avec l'aide la newsletter, petit rectangle bleu. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article