Y'a plus de saison

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

On ne dirait pas comme ça, mais l'été est déjà là.

 

Y'a plus de saison

Conseillé en ce moment.

Sauf que ????

On n'en trouve plus que dans les magasins de sport, les grandes surfaces et la Halle aux Chaussures de Briançon ne les font plus depuis début février, ces magasins préparent la saison d'été.

D'ailleurs il n'y a qu'à regarder par la fenêtre pour s'en rendre compte.

Donc, le mois de février même pas terminé, on ne vend plus de boots qui garantissent un certain "confort" à marcher dans cette neige d'été que prévoient ces dit magasins.

Juste pour réaliser que le consommateur ne choisi plus ce qui lui est nécessaire mais ce que les multinationales lui imposent. 

Il en va de même pour les caddies de ménage, aller faire quelques courses à pieds ça fait du bien à condition de ne pas se démolir la colonne vertébrale à trimbaler des sacs trop lourds.

J'ai fait cinq magasins différents à Briançon, pas un ne peut m'en fournir un de mon choix (à deux fois trois roulettes pour monter les escaliers) sauf sur commande, donc Internet, ou alors, comme me l'a si judicieusement induit un commerçant, aller à Gap, il parait qu'il y en a.

Effectivement, pour un ustensile à 30 euros je vais passer une demi-journée de voiture, ou une journée de train, pour effectuer les 200 bornes aller et retour qui séparent Briançon de la vraie civilisation, donc Gap dans ce cas précis, ça revient cher la paire de boots.

Briançon, ville s'étant tournée vers le tourisme de masse à éponger au maximum dans le minimum de temps, a oublié que pour faire fonctionner cette pompe à fric touristique il faut aussi des autochtones, ces derniers sont oubliés et doivent aussi subir les prix touristiques.

Le trou du cul du monde de la France ne peut s'offrir que la prouesse de construire du clinquant pour retraités en mal de montagne et pour lesquels on construit à tout va en prenant le soin de réduire les infrastructures médicales qui leur sont nécessaires, paradoxalement incompatible, les vieux cons comme moi ayant besoin de plus de soins que ce que la ville peut offrir.

C'est beau l'évolution de la société de consommation.

Bonne journée à tous et à très bientôt.

 

Publié dans Société, Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article