A ce point je ne le pensais pas

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Une bonne partie de la population de la ville de Briançon sait que la municipalité se désintéresse d'une partie de ses administrés.

A ce point c'est du délire.

Mais par où commencer !

 

 

A ce point je ne le pensais pas

Par la passerelle.

Cette passade d'un élu pour satisfaire à son petit confort personnel.

A presque 1 million d'euros pièce on pensait qu'au moins ce serait entretenu.

Et bien non, cette photo date du 12 janvier, juste savoir que les premières chutes de neige ont eut lieu le 10 décembre, c'est à dire que personne n'est venu dégager cet accès mais pour ce à quoi ça sert on peut comprendre que la négligence soit au rendez-vous.

L'argent public qui coule à flot c'est juste pour que certains élus "responsables" puissent parader devant un photographe de journal local, histoire de ne pas se faire oublier.

Maintenant, vu l'état de la ville on ne risque pas de les oublier mais pas comme ils voudraient bien que cela soit.

Par contre les touristes en font état de ces négligences, je les vois énormément à longueur de journée de par mes activités du moment, certains ne sont pas tendres envers le maire, mais comme ce dernier ne les entend pas il passe outre, d'ailleurs il n'entend personne, donc aucun risque pour lui d'écouter, et puis il n'a pas été élu pour ça.

 

A ce point je ne le pensais pas
A ce point je ne le pensais pas

Chiottes publiques.

Parce qu'à ce niveau on ne peut pas appeler ça des toilettes.

Il est tôt le matin, donc un nettoyage non effectué, ces chiottes sont ceux au pied de Central Parc sur la rue Maurice Petsche. 

Et puis sur les photos il n'y a pas les odeurs, et puis nous sommes en plein hiver, imaginez un peu l'été en plein soleil.

La "lavabo" qui ne lave rien du tout est à la même enseigne.

Pour les touristes qui viennent à utiliser ces équipements ce n'est que du bonheur.

 

 

A ce point je ne le pensais pas
A ce point je ne le pensais pas
A ce point je ne le pensais pas

Maintenant !

Quand on voit déjà l'environnement immédiat de ces chiottes on devine déjà ce qu'on va trouver à l'intérieur.

Ce ne sont pas des détritus récents, j'ai quelques photos de plusieurs années qui montrent exactement la même chose au même endroit.

Des détritus anciens (peut-être classés), déposés là par les SDF de la ville, ceux qui méprisent les riverains qui les entretiennent à ne rien branler d'autre que picoler et imposer leurs nuisances.

 

A ce point je ne le pensais pas

Ce sont des photos de janvier.

Toutefois je soulève la question suite à mon article du 5 janvier 2018 "Vous dites Mr le Maire ?", quand j'ai fait état de celui de la gare suite à un radoucissement.

Il aurait été plus logique d'envoyer une équipe dégager la boue de neige, molle, de façon à travailler rapidement et efficacement.

Et bien non, les économies de la ville ne passent pas par le fonctionnement, du moins en ce sens.

On préfère attendre qu'il fasse moins huit degrés pour casser la glace au tractopelle, avec les conséquence désastreuses pour le support, les revêtements routiers déjà très mal en point puisque cet exemple de la gare n’est pas exhaustif.

Et puis le gasoil gaspillé à ces déglaçages, le temps pris au désavantage du fonctionnement, les personnels mobilisés alors qu'ils seraient plus utiles ailleurs, ect..

Bref, une gestion municipale merdique pour une ville merdique.

 

A ce point je ne le pensais pas

Avenue Vauban.

Photo ancienne mais comme cet endroit est chroniquement délaissé du 1er janvier au 31 décembre de toutes les années on peut prendre n'importe quelles photos, c'est immuable.

Je pensais que c'était le lieu de Briançon le plus dégradé, je n'avais pas tout vu.

Il est vrai que je ne cherche pas spécialement des lieux pour critiquer tel ou tel fonctionnement, d'ailleurs à Briançon il n'y a pas besoin de chercher, la merde est au coin de presque toutes les rues et avenues.

 

A ce point je ne le pensais pas
A ce point je ne le pensais pas
A ce point je ne le pensais pas

Glace et trous.

Ou trous et glace, juste savoir ce qui est le plus fréquent.

Les trous en fait, la glace fond, les trous ne se rebouchent pas tout seul.

Lotissement de Serre-Paix.

Les riverains de ce lieu sont d'une grande patience ou alors ils ont élu celui qui se fout de leur gueule.

Un de mes enfants, en difficulté et SDF puisque la municipalité priorise les migrants, a trouvé à se loger, j'ai juste donné un coup de pouce pour ce faire.

Il a donc aménagé dans ce lotissement ce qui m’amène à le découvrir.

C'est navrant.

 

A ce point je ne le pensais pasA ce point je ne le pensais pas
A ce point je ne le pensais pasA ce point je ne le pensais pas

Antarctique à Briançon.

Pas besoin d'aller se la péter sur la piste de glace de Villeneuve, il y a tout ce qu'il faut en ce lieu.

Les riverains sont aguerris de la conduite sur glace, à la limite on peut faire concurrence au Trophée Andros à Briançon.

Ornières, dévers, virages à haut risque, maintenir un véhicule en ces conditions c'est vraiment de la haute voltige, je ne m'étonne pas de voir autant de véhicules présentant autant de dommages matériels, il faut dire que cet hiver le déneigement anarchique municipal a laissé, sur bon nombre de ces derniers, des marques très visibles, les assureurs vont faire la gueule et les garagistes tôliers le sourire.

Concernant ce lotissement il y a une polémique récurrente, la municipalité d'alors, quand il a été construit, se serait désengagée de son fonctionnement, juste laisser le beurre devenu rance pour ne garder que l'argent du beurre, les taxes foncières et d'habitation.

Un véhicule de la ville m'a croisé en éjectant des graviers sur cette glace, ma carrosserie et mes vitres de voiture en gardent quelques traces, disperser des gravillons comme on disperse du sel a, sur les objets environnant, un impact couteux pour celui qui subit ces aberrantes méthodes.

La gravillonnage ne se fait pas par projection mais le manque de personnel en est une des causes, et puis il fait froid, à deux dans un camion chauffé c'est mieux que la pelle debout dans une benne.

Les administrés briançonnais ne sont pas égaux en droit s'ils le sont en devoirs, du moins pour ceux qui ont des devoirs bien entendu.

 

A ce point je ne le pensais pas
A ce point je ne le pensais pas

Risques élevés.

D'accidents matériel et corporel.

Alors, qui est responsable de la voirie de Serre-Paix ?

 

A ce point je ne le pensais pas

La sortie.

Elle n'est pas mal non plus, cette route, avenue du Dauphiné, est très fréquentée, normal d'ailleurs puisque c'est le seul axe qui relie les vallées de la Durance et de la Guisane.

Il y a un feu tricolore, à usage pour MacDo puisque c'est à la demande de ce consortium qu'il a été installé.

Il y aurait un détecteur de véhicules comme à Mas de Blais que c'eut été une sécurité pour les riverains de Serre-Paix, mais voilà, quand on gère les finances à gaspiller d'une commune on s'exonère de savoir si ceux qui renflouent ces finances seraient aussi des administrés comme les autres, bien qu'à Briançon les seuls administrés qui sont considérés sont ceux qui sucent le maire, de façon péjorative bien entendu, la pire finalement.

Délaisser à ce point une bonne partie des administrés c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.

A très bientôt pour autre chose.

Bonne journée à tous.

Pour me rejoindre, continuer à me suivre, me haïr ou m'approuver et partager ce blog,  inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article