Vous dites Mr le Maire ?

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Se passer la pommade c'est aussi

une façon de s'auto-rassurer.

 

Vous dites Mr le Maire ?

Gonflé Mr le Maire. Quelle magnifique mise en scène médiatique pour gogos, il aurait dû faire du théâtre.

Vous connaissez la petite légende des "carabiniers" ? (Pas ceux d'Italie, ceux des temps passés)

Ce sont ceux qui arrivent toujours après la bataille.

Si je m'en réfère à ce petit encart Mr le Maire se sent responsable d'avoir mis en oeuvre des moyens extérieurs à la commune pour accélérer un déneigement tardif.

Donc il est responsable, ce qui induit aussi qu'il endosse la responsabilité de n'avoir pas réagit en temps et en heure de façon prévisionnelle bien qu'il ait instauré préventivement la gratuité de certains parkings, c'est d'ailleurs dans ce même temps que Leclerc à mis le sien payant mais c'est privé. 

Je ne suis pas sûr que la gratuité des parkings soit en mesure de faire fondre la neige.

S'il avait aussi mobilisé les mêmes moyens pour déneiger efficacement le 10 décembre au soir et le 11 toute la journée, période de neige ininterrompue pendant 42 heures, la ville n'aurait pas ressemblé à un champ de bataille après bombardement.

La neige fraiche se traite facilement et s'évacue aussi facilement, elle est vite emportée par la Durance quand elle est toute aussi fraiche.

D'avoir attendu une quinzaine de jours, par des températures très basses, pour enfin réagir a transformé cette neige en banquises multiples, les tas accumulés le long de la Durance n'ont pas été emportés par cette dernière à cause de cet état de glace.

De la même façon les tas mis de côté le long des rues et routes se sont transformés en collines de glace qu'il va falloir dégager un jour ou l'autre sauf attendre le dégel, comme nous ne sommes que début janvier on risque d'attendre quelques semaines. 

En fait tout est question de réaction, un problème urgent se traite dans l'urgence, pas en palabrant devant les élus l'hors de la dernière réunion du dernier conseil municipal.

Il félicite les employés communaux ! Il peut, c'est un minimum.

Mr le Maire parle de coût pour la ville, il est un peu gonflé, ses dépenses arbitraires pour du superflu et autres conneries comme le garage à vélos de la gare ou l'ascenseur du Prorel, presque totalement inutile et déjà dégradé, c'est aussi un coût pour la ville, aux frais des contribuables bien entendu.

A lire cet article il en est presque à reprocher aux riverains de s'insurger de son incapacité à faire face à un évènement pourtant annoncé.

Il fait fort Mr le Maire.

 

Vous dites Mr le Maire ?
Vous dites Mr le Maire ?
Vous dites Mr le Maire ?

Pataugeoire glacée de la gare. (Photos Jean C)

Ces photos m'ont été envoyées par une tierce personne habitant Briançon, j'en ai reçu d'autres mais je ne peux tout mettre et de toutes les façons inutiles, pas besoin d'un roman pour apprécier les carences municipales.

Qui fait aussi office de gare routière pour les bus de ligne.

Qui fait aussi accessoirement parking de dépose sauvage pour les automobilistes.

Responsabilité SNCF.

La ville ne s'en mêle pas, pour quoi que ce soit d'ailleurs, la police n'est pas habilité à intervenir, la SNCF n'a aucune maitrise de cet endroit, les personnels n'existent pas en ce sens.

Donc c'est "démerdez-vous", chacun est libre de faire ce qu'il veut quand il veut, chacun pour soit.

La ville n'ayant absolument rien fait sur cette surface depuis la première chute de neige ce sont donc des privés qui s'en sont chargés en plus de leurs activités courantes, avec leurs matériels, leurs personnels et à leur charge les dépenses de carburant et de personnels pour ce faire.

Mr le Maire peut se frotter les mains, son incompétence provoquant des situations incongrues de ce genre mais c'est un peu partout dans Briançon, nombre d'artisans et commerçants se sont dévoués pour palier les carences municipales.

Ces premiers payent des impôts pour que la ville se charge d'entretenir cette dernière.

Moi je veux bien que rien n'est parfait, on ne demande pas à la municipalité de mettre au noir les rues et les trottoirs de Briançon dans de telles conditions.

Juste que les jours où le temps le permet on aimerait voir un peu plus de déploiement d'engins et de personnel pour préparer les prochaines chutes de neige.

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 10.

Route d'Italie à hauteur de l'hôtel "Le Cristol"

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 18.

Route d'Italie à hauteur de l'hôtel "Le Cristol"

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 18.

Le personnel des ST dégage, à la même heure, devant

les terrasses des cafés du Champ de Mars.

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 20.

Route d'Italie à hauteur de l'hôtel "Le Cristol"

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 21.

Route d'Italie à hauteur de l'hôtel "Le Cristol"

Chutes de neige sur ce qui est toujours en place.

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 22.

Route d'Italie à hauteur de l'hôtel "Le Cristol"

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 23.

Route d'Italie à hauteur de l'hôtel "Le Cristol"

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 24.

Route d'Italie à hauteur de l'hôtel "Le Cristol"

 

Vous dites Mr le Maire ?

J + 25.

Route d'Italie à hauteur de l'hôtel "Le Cristol"

Après 26 jours depuis les premières chutes de neige conséquentes, cet endroit n'a fait l'objet d'aucun dégagement des tas de glaces qui y sont depuis le 11 décembre 2017, soit presque un mois.

Mr le Maire semble être d'une grande satisfaction et se félicite d'avoir fait intervenir des entreprises extérieures pour déglacer, parce qu'à ce stade ce n'est plus du déneigement.

Alors c'est vrai que ça a un coût, mais si Mr le Maire avait réagit positivement dès le début le cout en aurait été moindre, il est donc le seul responsable du surcout de déglaçage de la ville, et ce n'est pas fini, nous ne sommes que le 5 janvier, c'est à dire au début de l'hiver.

Il y a de quoi être inquiet pour le reste de la saison.

Cette route internationale est le principal et seul axe qui relie l'Italie à Briançon et aux vallées de la Durance et de la Guisane, hautement touristiques en ce moment.

Le col du Lautaret ferme dès que les chutes de neige sont importantes, les deux tiers du transit touristique et poids lourds se fait donc par cet étranglement de glace, de stationnements anarchiques, de piétons sur la route - ils n'ont pas le choix - de mouvements de véhicules, très nombreux, pour accéder aux commerces adjacents, sorties de parkings, etc.

Et bien Mr le Maire est content de lui.

Les Briançonnais apprécieront.

Mais ce n'est pas le seul endroit, l'accès à la gare est absolument innommable, c'est un des plus beau scandale de la ville depuis bien longtemps.

La rue qui mène à la caserne des pompiers n'est qu'un bourbier de glace indescriptible bien que dépendant de la ville.

Mr le Maire va dire "nous sommes à la montagne en hiver", on est bien d'accord, sauf qu'il semble être le seul à ne s'en être pas réellement rendu compte.

Et ses "conseillers" ! Ils lui conseillent quoi au monarque qui n'en fait que selon son bon vouloir ?

Il y a quoi sur le Dauphiné ce matin ?

A bientôt pour une autre page.

Bonne fin de semaine à tous et attention, lundi d'autres chutes de neige conséquentes sont attendues.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre, me haïr ou m'approuver et partager ce blog,  inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article