Pour ou contre ?

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Comme chaque hiver la polémique ressurgit.

Comme chaque hiver chacun a sa position.

Pourtant !

 

Pour ou contre ?Pour ou contre ?
Pour ou contre ?Pour ou contre ?

Jours difficiles.

Ma foi, nous sommes à la montagne en plein hiver, donc il faut considérer aussi les inconvénients qui sont de courte durée.

Considérant que ces chutes de neige conséquentes correspondent aux jours de grande affluence sur les routes je constate qu'il y a moindre mal, ce pourrait être pire mais je constate aussi que les vacanciers ont presque tous joué la prudence et la prévention, la presque totalité ont chainé.

Certes, on perd du temps, certains s'énervent aussi, après une longue route et la fatigue ça s'explique.

 

Pour ou contre ?
Pour ou contre ?Pour ou contre ?

Travaux de déneigement.

Les services techniques de la ville sont au boulot de très bonne heure, ces heures où il est le plus facile de travailler sans être gêné par la circulation et celles qui sont propices à faciliter cette circulation.

Comme je l'avais déjà précisé, les années précédentes, il y a des priorités, ces dernières sont d'autant plus prioritaires que les chutes de neiges sont rapprochées, c'est aussi ce qui entrave les interventions moins urgentes. 

Toutefois les piétons ne sont pas à la noce, descendre l'avenue Baldenberger relève de l'exploit, maintenant cette route est déresponsabilisée, c'est à dire que c'est à la DIR de la déneiger et à la ville de s'occuper des trottoirs.

La neige n'étant pas évacuée la DIR met celle de la route sur les trottoirs et la ville remet sur la route celle des trottoirs, un petit jeu qui ne fait rire personne.

Toujours ces transferts de responsabilités, ou plutôt d'irresponsabilités.

Et puis les ST manquent de personnels et de moyens, non pas ponctuels, puisqu'il a fallut offrir une pelle à Mr le Maire pour qu'il sacrifie quelques finances au déneigement et daigne faire appel à des entreprises extérieures.

C'eut été entrepris dès le début, c'est à dire le 10 décembre 2017, on n'en serait pas aujourd'hui à être autant envahit par des collines de glace.

 

Pour ou contre ?Pour ou contre ?Pour ou contre ?

Toutefois.

Il y a quand-même quelques situations qui m'échappent.

J'ai appelé pour savoir s'il était possible de dégager un peu ces emplacements, ne serait ce que pour la sécurité des piétons et la fluidité du trafic de cette rue chroniquement merdique.

Il m'a été répondu que les véhicules qui stationnent un peu n'importe où entravaient le déneigement, quand j'ai pris ces trois photos rien n'entrave de pousser un peu la neige devenue glace pour permettre de stationner les bus, très nombreux ces temps-ci, pour les raisons évoquées plus avant, c'est quinze minutes avec un engin, pas plus.

Maintenant, considérant que la municipalité rechigne à payer des heures supplémentaires (C'est du moins comme comme çà qu'on me l'a servi, je n'y travaille pas), on peu comprendre que le jour de l'an peu de personnel soit enclin à bosser à l'oeil. 

Il faut aussi considérer que dans toute la vallée j'ai remarqué un bordel de stationnement que je n'avais encore jamais vu depuis des années que je roule dans ce secteur.

Il faut aussi considérer que les parkings des résidences et autres lieux de villégiature n'ont pas été déneigés, des vacanciers qui ont galérés dix heures ou plus, confinés dans leur voiture, se sont mis là où c'était possible, c'est à dire là où c'est dégagé, donc les routes.

On peu comprendre l'état de fatigue de ces gens et l'énervement des gosses, ce qui perturbe aussi les parents qui n'ont qu'une hâte, se poser et récupérer.

Les conséquences on les connait.

Qui est responsable ?

Les diverses municipalités qui n'ont pas mis les moyens nécessaire, à l'approche de cette période de forte affluence, pour accueillir ces touristes d'hiver alors que les prévisions météo étaient alarmantes.

Causes ? Manque d'argent, mais c'est chronique, puis déresponsabilisation de l'Etat qui a supprimé les subventions aux communes, le manque de cohésion et d'entente et enfin les critères politiques.

 

Pour ou contre ?
Pour ou contre ?

Basses température.

La conjonction de l'épaisseur du manteau neigeux et des températures basses contribue à générer des problèmes.

Nous serions à Montpelier ou Paris que je comprendrais qu'une municipalité ne puisse faire face à des événements météorologiques rapprochés.

Sous nos latitudes ce n'est qu'une histoire de fonctionnement, les moyens on peut les avoir, on doit les avoir, les dernières années de douceur et sans neige ont un peu dilué les esprits, c'est dommage, la nature nous ramène à des réalités.

 

Pour ou contre ?Pour ou contre ?
Pour ou contre ?Pour ou contre ?

Quel gâchis.

Il est si beau notre environnement qu'on ne sait pas valoriser par un fonctionnement adapté.

Il y a ceux qui sont pour, il y a ceux qui sont contre.

Chacun fonctionne pour lui et c'est bien ce qui est dommage.

Bonne journée à tous et bonnes vacances à nos visiteurs.

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre, me haïr ou m'approuver et partager ce blog,  inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

 

Publié dans Briançon, Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Le directeur des services techniques passait son temps à surfer sur les pistes de serre chevalier pendant les vacances de fin d'année.
Ce type est un incompétent : mauvaise gestion de son personnel et des moyens techniques. Aucune anticipation.
Répondre
F
Des incompétents, à la tête de Briançon, il y en a à la pelle, c'est aussi pour ça qu'a été offerte une magnifique pelle à neige à Mr le Maire. Il faudrait aussi lui offrir un balais pour qu'il fasse le ménage dans son entourage d'incapables, en commençant par lui