Assistés professionnels

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Les devoirs des uns au service des droits des autres.

 

Assistés professionnels

Tout le monde connait.

En fait non, pas tout le monde, l'égalité entre les hommes n'est réelle qu'avant l'inscription du nouveau né sur les registres de l'état civil, ça va de quelques heures à plusieurs jours, cinq au maximum.

Après, selon qu'on soit nantis ou misérable, de bonne naissance ou d'origine indigente, de parents connus ou de famille du bas peuple, les droits changent et sont adaptés aux circonstances, ces dernières ayant une valeur proportionnelle à l'épaisseur du portefeuille des géniteurs et/ou de leur notoriété.

Sauf peut-être ?

En passant par certaines filières, officielles ou officieuses, on peut disposer de droit nouveaux, voire de passe-droits. 

Se sont créées, depuis une trentaine d'années, d'innombrables associations de toutes sortent visant essentiellement à tirer profit personnel - sur les deniers de l'Etat, donc des contribuables - sous couverts d'une action quelconque, humanitaire la plupart du temps, c'est ce qui marche le mieux.

Pour répondre à ces sollicitations incessantes, l'Etat, pour valoriser la France de son crédit en baisse à être le pays le plus accueillant au monde - Oh combien - se doit de continuer à aller dans le mur pour tenter de sauver une image désuète qui coute une fortune au pays, ce qui grève les citoyens imposables, donc ceux qui ont des devoirs et auxquels on a réduit drastiquement les droits, question d'équilibre. 

Les droits des contribuables ce sont ceux de pouvoir payer sans faille, d'obéir à des injonctions d'Etat, qui imposent arbitrairement des directives pour lesquels son président n'a pas été élu.

Ces droits sont donc des devoirs, ces fameux devoirs dont on exonère ceux qui ne sont pas disposés à s'y plier.

  

Assistés professionnels

C'est incomplet.

Mais c'est quand-même révélateur.

Un citoyen c'est un élément de la cité, cette dernière est constitué d'individus se répondant d'une structure sociale basée sur l'appartenance à un pays, l'individualité multiple qui fait un tout.

Plus on avance dans le temps, plus la vie sociétaire devient compliqué et plus certains différents individus se démarquent de cette société dont ils tirent avantage sans contrepartie.

Je passerais sur les migrants que l'Etat nous impose en totale contradiction avec la vie en société mais c'est une autre histoire.

Je pointe, là, du doigt, ceux qui sont en capacité de produire des actions en faveur de la société mais qui refusent de le faire par volonté personnelle, j'en vois tous les jours, je discute avec eux et j'en tire la conclusion que l'Etat s'est enfermé dans un cercle infernal dont il ne peut sortir, il n'a de choix que d'aller dans le mur jusqu'à l'effondrement du système.

Ces assistés professionnels sont entretenus dans leurs volontés de refuser la société dont pourtant ils profitent, non content d'en profiter ils s'affichent comme associables en détruisant ce qui les nourrit, en crachant sur ceux qui les entretiennent par des insultes, des menaces, leur état sanitaire risquant de provoquer des problèmes pour l'entourage.

Ceux que j'ai "interrogé" sont presque unanimes, cette vie d'assisté leur convient très bien, ils ne sont pas disposés à en changer, pas de loyer à payer, pas de charge, pas d'impôts, pas de compte à rendre, pouvant s'exonérer des réglementations du fait que leur insolvabilité les met hors de porté de quelle que sanction que ce soit.

Cette complaisance dans l'assistanat a pour conséquence l'effondrement du système, l'Etat doit en permanence solliciter ceux qui ont des devoirs pour entretenir ceux qui n'en n'ont pas, ces derniers n'ont que des droits.  

 

Assistés professionnels

Devoirs européens.

Anachronique déclaration sachant que près de 30 % de la population européenne, migrants compris, dépend entièrement des 70% restant. 

Ce texte laisse rêveur, il est inappliqué et applicable, on ne peut en même temps caresser les communautés en leur passant la pommade - tout en leur facilitant des droits interdits aux citoyens européens - et en même temps leur demander de respecter cet article.

On réalise aussi que les lois européennes ont tendance à remplacer les lois françaises, il est vrai qu'en France respecter la loi semblerait presque suspect, nos hommes politiques, dans leur majorité, ayant une fâcheuse tendance à nous le démontrer en quasi permanence.

L'assistanat professionnel consiste à entretenir des oisifs parfois nuisibles afin de conserver les motifs qui les finances, sachant que ces motifs entretiennent aussi d'autres assistés professionnels, c'est à dire la presque totalité des élus qui se gobergent sur les finances des contribuables pour assoir leur place afin de pouvoir s'autoriser à soumettre ceux dont ils dépendent.

Les plus assistés de la république sont les nantis de la républiques, ceux qui sont réellement nuisibles au peuple. 

Les assistés du peuple, que l'Etat entretient, ne coutent que le centième des assistés d'Etat, la majorité des élus qui n'y vont que pour ça.

On peut comprendre qu'un banquier dit professionnel, élu à la tête d'un Etat, puisse préserver et faire préserver des avantages financiers qui ne servent que les assistés professionnels de la république. 

Raison pour laquelle il va enfoncer le peuple dans la ruine sociétaire afin de préserver ses avantages monarchiques. 

Louis XVI à été injustement guillotiné pour moins que ça.

Alors s'il faut entretenir des nuisibles politiques officiels, autant rétablir la monarchie, au moins le Sénat servira enfin à quelque chose. 

Quand vous vous sentirez l'âme charitable, regardez bien l'assisté auquel vous donnez l'aumône, pour les autres ils se servent.

Bonne soirée à tous

 

Pour me rejoindre, continuer à me suivre, me haïr ou m'approuver et partager ce blog,  inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

      

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article