Faux culs

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Cette prouesse à éviter la population active, celle qui est la plus concernée.

 

Faux culs

Article déjà ancien.

Mais qui révèle la subtilité municipale à ne pas s'attirer les remarques éventuelles de ceux qui sont le plus concernés par les travaux prévus.

On peut donc prendre connaissance du projet aux heures et jours où les actifs - il en reste - ne sont pas disponibles.

C'est très faux cul mais ça évite des interrogations.

Un peu comme les agences immobilières qui font visiter les appartements quand les voisins sont au boulot et les mômes à l'écoles, pas de nuisances sonores détectables.

Je suis en conflit avec IDHA pour cette cause, parmi tant d'autres qui feront peut-être l'objet d'une page, juste savoir comment ça va se finir.

Donc, ceux qui veulent des infos mais qui bossent les jours et heures où les dossiers sont consultables, aller sur le site de la DIRMED, il n'y a strictement rien à voir, pas de plan, pas d'explication.

On dit aussi "être mis au pied du mur", comme l'a fait Roberts De-Caumont pour le téléphérique, comme l'a fait Alain Bayrou pour le casino et comme le fait Gérard Fromm avec la chaufferie bois, entre autres.

Demain, autre chose.

Bonne journée à tous. 

 

Publié dans Briançon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article