Matraquage médiatique

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

La détresse des gens ont connait, suivant qui on est et ce qu'on a vécu on le voit pas les choses sous le même angle.

 

Matraquage médiatique

Migrants. (Encore)

Ces derniers jours il est difficile d'éviter le sujet, le journal local nous en met une couche à chaque parution.

Sur les réseaux sociaux c'est pareil, on nous en met couche sur couche, dans les grands médias idem, on nous matraque l'esprit qu'il faut accueillir toujours plus de monde réfugié en France.

Ce n'est pas exactement de cette façon qu'il faut voir les choses et je doute fort que de nous marteler qu'il faut ouvrir grand notre porte-monnaie le rende plus disponible.

C'est aussi la raison pour laquelle, l'Etat, ne pouvant obtenir par la persuasion ce dont il a besoin pour entretenir ces "parasites" sociétaires, nous ponctionne officiellement par des décrets divers et autres viciosités grevant le budget des ménages déjà exsangues. 

Je constate, chaque jour, à travers diverses sources d'informations, et fort des diverses associations de soutien aux migrants - associations subventionnées par nos impôts, ce qui est très lucratif pour ceux qui les créent - que nous sommes tous migrants.

On nous écrit, on nous abreuve de scoops, on nous induit que les migrants, de quel que pays qu'il viennent et dans quel que pays qu'ils aillent, cherchent refuge là ou ça va le mieux pour eux, ce qui signifie souvent que ça va aller plus mal pour ceux qui les accueillent, de gré ou de force, presque toujours de force d'ailleurs.

On nous met en avant les migrants mexicains qui tentent de passer aux USA, depuis l'avènement de Mr TRUMP c'est un déferlement de haine à son égard, surtout parce qu'il veut enrayer un flux qui ne cesse de croitre.

Juste que pour faire le rapprochement entre les mexicains cherchant du travail aux USA et les migrants africains qui ne cherche que la vie facile ça fait deux.

Depuis des siècles la France accueille des migrants, d'où qu'ils viennent, c'est la première fois dans l'Histoire du pays que des migrants ne viennent profiter que de la protection sociale et la gratuité totale de ce que l'Etat, généreux avec de l'argent confisqué au peuple, leur offre sans aucune contrepartie, même pas ramasser les feuilles mortes dans les rues, c'est trop dégradant pour ces gens qui ne savent même pas ce que le mot travailler veut dire.

Alors il faudrait peut-être un peu nous lâcher les baskets avec ces "pauvres" réfugiés qui ne sont que de jeunes hommes fainéants ne venant que pour profiter de la couardise des nations qui les font venir, parce que là aussi c'est une question, les migrants ne viennent pas chercher protection mais facilités.

Il suffit juste de fermer les robinets financiers qui entretiennent ce phénomène.

Quand on aura compris ça, on aura déjà fait un grand pas.

Sauf qu'à force ça sature et que plus ils arrivent et plus les tensions s'exacerbent, jusqu'au jour où ça va craquer, c'est aussi pourquoi l'Etat promulgue en urgence des tas de décrets protégeant les migrants, pour rendre illégale la légitime défense.

L'immigration c'est une agression imposée, toutes les agressions appellent une réaction d'autodéfense.

En France aussi il y a des gens qui souffrent, qui ont faim, qui vivent dans des conditions épouvantables, on les délaisse.

Il est vrai que ceux qui compatissent à la "détresse" des migrants n'ont jamais manqué de rien.

Il y a certainement une raison que nos dirigeants se gardent bien de dire.

A bientôt pour autre chose.

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article