Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Du petit branleur qui se la pète à l'innocent contrevenant.

 

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

Il y a quelques années.

A l'époque où une baffe sur le nez ou un coup de pompe dans le cul n'envoyait pas directement en correctionnelle mais remettait les pendules à l'heure.

Les petites terreurs des bacs à sables on connait, la dérive sociétaire entraine des aberrations qui favorisent la délinquance et sanctionnent l'honnête citoyen qui n'a plus que deux droits, payer et fermer sa gueule.

On dit aussi Loi de protection, qui ne protègent en fait que ceux qui s'en exonèrent.

Il n'y a qu'à me le prêter quinze jours le merdeux, on va voir s'il va toujours faire trembler les Dignois.

Bien entendu il risque d'avoir quelques séquelles passagères, une bonne branlée ça vaut tous les jugements "laxistes" du monde sachant que les magistrats se doivent d'appliquer ce qu'on leur dit de faire.

Et puis quand il cogne sur les autres, il en laisse des séquelles, ce serait bien de lui faire un peu gouter ses spécialités.

 

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

Ce n'est pas moi M'sieur.

La générosité est une grande qualité, elle s'exploite même.

Si on analyse cet article on réalise qu'un homme a prêté 156 fois sa moto à quelqu'un pas très regardant sur la réglementation.

En fait c'est connu, les radars dépassés en grand excès de vitesse par des motards, il n'en est pas l'instigateur, on a aussi les nôtres. 

156 coups de malchance ou un culot phénoménal ?

Ces gens au-dessus des lois, méprisants des autres en leur faisant un pied de nez, même envers la magistrature.

Une contravention de 96,16 Euros par infraction ce n'est pas cher.

Plus de permis ? Est-ce vraiment une sanction sachant le nombre de "conducteurs" qui ne l'ont plus. 

Ce qui lui faudrait, à cet homme, c'est qu'il percute un animal, traversant la route, en pleine vitesse, c'est hélas malheureux pour l'animal, le bonhomme, lui, l'aurait cherché. Je ne plains pas les provocateurs.

 

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

Encore une victime des flics.

C'est vrai quoi, il ne sait même pas que la vitesse tue.

Et puis c'est la première fois, d'ailleurs je vois ça tous les jours, ceux qui inaugurent leur première fois.

D'autant qu'il ne réalise même pas la différence qu'il y a entre 90 et 150 km/h, c'est la catégorie "boulon" des conducteurs irresponsables.

Tellement irresponsable qu'il dit ne pas regarder le compteur quand il roule, c'est une évidence, le problème c'est sa faculté de discernement, s'il ne fait pas la différence du simple au presque double il a un problème mental certain.

A tel point d'ailleurs qu'il songe, mais ce n'est qu'un songe pour journaleux local, à acheter un véhicule munis d'un limiteur de vitesse, comme quoi, quand on est un boulon on le reste, la technologie venant pallier ces graves lacunes sociétaires. 

N'étant pas en capacité de maitriser sa propre personne je doute en effet qu'il puisse maitriser son véhicule, avec ou sans limiteur de vitesse. 

A ce niveau il est en effet souhaitable que des tests psychotechniques déterminent s'il est en capacité de se réintégrer dans la circulations automobile sans danger pour les autres, et puis s'il se casse la gueule tout seul ce sera peut-être une solution.

 

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

De cet article....

....je ne retiens qu'une ligne à débattre, "il y a moins de contrôle".

C'est surtout qu'il y a de plus en plus de contrevenants.

Pour certains automobilistes, de plus en plus nombreux, bien conduire c'est de ne pas se faire prendre en infraction, la notion de sécurité leur échappe en totalité, il ne savent même pas pourquoi on impose des limitations de vitesse, c'est devenu abstrait.

Certains ne se comportent normalement que pour faire plaisir aux gendarmes.

Certainement de ceux qui, à l'approche d'un radar, descendent leur vitesse à 70 km/h pour une vitesse autorisée jusqu'à 90 km/h et freinent encore au passage de ce radar. Pour repartir plein pot 200 mètres après. Ça aussi, je le vois tous les jours.

L'hermétisme de certains conducteurs aux campagnes de préventions ça rejoint l'article précédent, d'un boulon on en fera pas un ingénieur, là des tests avant de passer le permis seraient nécessaires. 

Je fais le pari que si un jour on interroge des automobilistes, après avoir parcouru une portion de route bien définie, il n'y en aura pas beaucoup à pouvoir répondre à la question "combien et quels panneaux avez-vous vu".

 

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

Une friandise d'Avocat.

Pas le fruit, le professionnel.

Je ne doute pas que le nombre de PV contestés n'explose, surtout dans ce cadre des excès de vitesse.

Toutefois il y a un point positif, un gendarme fera preuve de pédagogie et saura apprécier la hauteur de l'infraction, ce que ne fait pas le radar automatique.

 

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

Le Conseil d'Etat à la botte de l'islam.

Dans ce cas de figure je pensais avoir vu la totalité de la connerie, il y en a encore en réserve.

Evidement, c'eut été une mosquée à démolir le Conseil d'Etat se serait vu incompétent, mais là, la représentation de la religion catholique, qui perturbe le fonctionnement de la religion politique d'invasion, c'est une cible de choix.

C'est çà la liberté de culte et d'expression ?

Alors qu'on interdise tout ce qui viendrait à faire la moindre allusion à toutes les religions.

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent dans les hautes sphères de l'Etat.

 

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

Article provocateur ?

Cote à cote deux opposés, d'un côté ceux qui sombrent dans le marasme de l'écrasante fiscalité française, et un qui peut se permettre d'investir environ 15 millions d'Euros dans une montre.

Il est vrai que ça ne représente que 14 000 SMIC net.

Que des guignols friqués puissent se permettre ce genre de dépense, après tout ! 

Ce qui me perturbe c'est cette espèce de provocation médiatique. 

Sauf si c'est soit voulu soit un manque de réalisme du rédacteur.

 

Il y a des coups de pompes dans le cul qui se perdent

Pour finir cette page.

Le pourboire c'est un petit geste de reconnaissance d'un service rendu.

La presque totalité des prestations qui seraient assujetties à ce geste inclut le pourboire dans la note, souvent salée, ce qui est déjà une forme d'arnaque, si en plus on doit laisser un pourboire c'est que quelque chose ne fonctionne plus.

D'autant que les prestations sont souvent médiocres et exécutés par des "salariés" loin de le mériter.

Je laisse la pièce quand je suis satisfait d'un service, mais uniquement au restaurant.

Parce que j'ai eut l'occasion d'être parfois servis par des gens dont la simple expression donne l'envie de ne plus revenir.

Là aussi, il y a des coups pompes dans le cul qui se perdent.

Mes lignes n'engagent que moi, je n'ai pas la prétention de vouloir changer les choses, d'ailleurs c'est trop tard.

A bientôt, pour autre chose.

Bonne soirée à tous.

Pour me rejoindre, continuer à me suivre et partager ce blog,  inscrivez-vous rubrique "s'abonner", bandeau droit du blog. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article