Comptes clients

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Assimilé à une arnaque.

Acheter sur Internet a aussi ses revers.

 

Comptes clients

Çà, tout le monde connait.

Mais sait-on pourquoi ?

Pour enregistrer des données confidentielles visant à intégrer vos coordonnées en informatique.

Une fois récoltées, vos coordonnées sont vendues à votre insu, les sociétés s'échangent commercialement ces données afin de vous cibler publicitairement, c'est une forme d'arnaque "légale" puisqu'aucun texte officiel semble traiter du sujet.

Créer un compte client semble être une obligation pour la plupart des sociétés de vente par Internet, on ne peut obliger quelqu'un à s'inscrire pour acheter.

Pour cette raison je privilégie les sociétés qui proposent la vente directe sans inscription.

 

 

Comptes clients

Là au moins on annonce la couleur.

En petit mais c'est déjà ça.

Donc en créant un compte on est informé qu'on va recevoir des publicités et des propositions de partenaires d'AMAZON, sauf qu'il n'est pas précisé que nos données ne sont pas gratuites, les sociétés en tirent profit à notre insu, ce qui est une forme d'abus de confiance et une fraude à la vie privé.

 

Comptes clients

En découlent ces situations.

Une redirection vers une société qu'on ne connait pas, un alléchant produit qui n'est pas disponible mais dont on fait pourtant la publicité.

Juste pour vous inciter à visiter le site et vous proposer d'autres produits similaires dont vous ne voulez pas mais qui seront pourtant proposés en remplacement.

Et puis enfin, les éléments à fournir pour s'inscrire en qualité - ou plutôt inconvénient - de client privilégié relève d'un véritable interrogatoire de police, âge, avec ou sans enfant, adresse autre que de livraison (Très utile pour cibler vos éventuelles résidences secondaires) préférences, etc.. 

La panoplie est variable et très riche en information suivant la société.

D'ailleurs il ne suffit que d'acheter une paire de chaussettes pour être déjà catalogué client fidèle et recevoir d'alléchantes promotions qui dépassent le prix de l'achat, et ça marche, les gogos qui se font niquer sont foison.

Alors une solution, pour que notre économie française perdure, pour que nos artisans et nos commerces survivent, préférez les achats en boutique, on sauvera des emplois et on continuera à développer la convivialité humaine que le contact crée.

A bientôt, pour autre chose.

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article