Les tueurs professionnels de la route

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

En France, la réglementation routière draconienne impose des vérifications et obligations très strictes.

Nos "visiteurs", eux, en sont exonérés.

Ça passe aux frontières çà ?

 

Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route

Car en provenance "supposée" de Roumanie.

Déjà, rien que l'apparence attire l'attention.

 

Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route

Tôles flottantes et rouille.

Des éléments de carrosserie qui sont désolidarisés de l'ensemble et qui dépassent le gabarit.

Rouille sous une peinture de camouflage, elle attaque les éléments de carrosserie, on est en droit de penser que le châssis et autres éléments de sécurité, direction, freinage, etc., sont dans le même état. 

 

Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route

Pare-brise "éclaté".

De nombreux impacts réparés au ruban adhésif "Scoth".

La partie inférieure recouverte d'une pellicule adhésive occultante, certainement pour camoufler un défaut ou des impacts et qui réduit considérablement le champ visuel inférieur, impossible de distinguer si un passant est devant.

 

Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route

Casse.

De nombreux endroits qui accusent des chocs, pas de vignette de Contrôle technique mais je ne connais pas la réglementation roumaine, par contre elle est soumise à la réglementation européenne.

Des éléments désolidarisés du châssis, des tôles" flottantes.

 

Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route

Des pneus étonnant.

Qui risquent de devenir détonnant.

Pneus été, à l'avant ce ne sont plus que des ballons, limite sécurité, usées, retaillés deux fois.

Pneus été, à l'arrière, rechapés et retaillés, ce qui est formellement interdit, usure très prononcée, en montagne en plein hiver ça fait peur.

 

Les tueurs professionnels de la route
Les tueurs professionnels de la route

Porte skis.

Pourri, rafistolé, des goupilles sans épingle de sécurité, elles peuvent sauter à tout moment, surtout sur nos routes briançonnaises à trous innombrables.

Une voiture qui prend un porte ski de plusieurs centaines de kilos, ça laisse des séquelles.

Et bien çà, mesdames et messieurs, ça roule sur nos routes, ça roule souvent trop vite, les systèmes de contrôle souvent trafiqués, ça passe les frontières, et, le pire, ça transporte des gens dont des enfants.

J'ai jeté un coup d'oeil à l'intérieur par les vitres sales, ce n'est pas plus réjouissant, une porcherie, les organes de sécurité électriques doivent également être au diapason.

Elle n'est pas belle la vie du mauvais côté de la frontière ?

J'ai appelé la gendarmerie, après en avoir fait le tour avec d'autres collègues chauffeurs, épouvantés de voir l'état de cette poubelle roulante.

La gendarmerie m'a passé le commissariat de Briançon, ce dernier à précisé envoyer une patrouille.

J'espère, ce serait dommage de voir un accident de car incluant ce dernier dans les faits divers d'accidents routiers, avec peut-être des morts, les leurs, et les nôtres.

Il est visible à la gare routière SNCF de Briançon, il y est depuis trois jours, à moins qu'il ne soit reparti dans la nuit pour une destination inconnue ou un cimetière.

S'il est reparti c'est que la patrouille n'est pas passée, je doute qu'un fonctionnaire de police laisse repartir sans plus de vérification un pareil tombeau roulant.

A très bientôt, pour autre chose de plus réjouissant.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article