Cinglé de la route

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

 

Le dénoncer ne sert à rien.

 

S'en plaindre ne sert à rien.

 

Faire un signalement ne sert à rien.

 

Tuer un gosse ça ne sert à rien.

 

Oui mais ça peut arriver.

 

Cinglé de la route
Cinglé de la route
Cinglé de la route

Zone 30, puis 50, route d'Italie.

 

Ce matin, après avoir déposé un jeune de La Vachette qui va au lycée, m'en retournant vers Montgenèvre.

 

Je roule tranquille, 30/35 km/h environ, je n'ai pas les yeux rivés au compteur, en trois secondes je parcours 30 mètres.

 

Cinglé de la route
Cinglé de la route
Cinglé de la route

En une seconde exactement.

 

Je suis dépassé, en ville, par un véhicule que je n'ai même pas vu arriver derrière moi.

 

C'est un secteur très emprunté par les enfants scolarisés des primaires, collèges et lycée.

 

Un secteur sans trottoir, ni tracé piéton bien défini, toujours encombré de véhicules divers obligeant les piétons à se déporter sur la chaussée.

 

Cinglé de la route
Cinglé de la route
Cinglé de la route

En deux secondes.

 

Il m'a mis 50 mètres d'écart, je roule à 40 km/h.

 

Cinglé de la route
Cinglé de la route

En quatre secondes.

 

Il a pris plus de cent mètres d'avance, je roule à 40/45, limité à 50 km/h à cet endroit délicat.

 

Sa vitesse ? Estimée entre 80 et 90 km/h, dépassement très dangereux en ville.

 

Ce genre de comportement criminel, totalement irresponsable, c'est tous les jours à cet endroit, par des dizaines de véhicules dont des poids-lourds semi-remorque de 42 tonnes.

 

Si Briançon est une ville sans réglementation, c'est aussi une ville où la chance sourit à pas mal de monde, peu de morts par accident de la route en ville.

 

JUSQU À QUAND ?

 

Moi, je ne peux rien faire, on ne peut pas mettre un flic derrière chaque automobiliste mais on peut créer des dispositifs sécuritaires avant qu'il y ait un accident grave, voire mortel.

 

Çà, c'est du ressort des autorités civiles.

 

Un jour peut-être ! Les aménagements sécuritaires routiers ne se faisant qu'après un quota de morts.

 

Lesquels ? Moi ! Vous ! Mes enfants ! Mes petits enfants ! Les vôtres ! Ceux de Mr le Maire ! Ceux d'un élu ! Un touriste ! Une mère de famille avec un landeau ! Une personne âgée, nombreuses par ici !

 

Surtout ne pas venir nous chanter qu'il faille responsabiliser les automobilistes cinglés se foutant royalement de toute réglementation, un boulon reste un boulon, celui-là est briançonnais bien que sa plaque n'ait, comme logo départemental, que les armes de Serre-Chevalier.

 

Il passe ici tous les jours à cette vitesse, et il est loin d'être le seul.

 

C'est par hasard que j'ai eu cette vidéo sur ma caméra tout le temps branchée, je ne l'ai pas piégé ce gros connard (Ou conarde), si j'avais voulu le faire c'eut été facile d'ailleurs, ce sont toujours les mêmes, aux mêmes endroits, aux mêmes heures.

 

Mais j'ai gardé la vidéo, je ne la mets pas puisque je suis en conversation avec quelqu'un, donc privée.

 

Il devient urgent de mettre en place un plot en béton au milieu de ce carrefour.

 

A demain, pour autre chose.

 

Bonne nuit à tous.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article