Ma petite revue de presse 12/07/2015

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Pas mal cette série.

 

Toutefois je vais rectifier la rectification, sauf erreur de ma part Charles Trenet chantait RN 7 à juste titre, cette dernière n'est devenue RN 6 que dans les années 1970, c'est bien la RN 7 qui traversait la Bourgogne, je l'ai assez utilisé.

 

Au départ de Paris à la porte d'Italie, en 1966 elle traversait les départements de la Seine devenue Val de Marne et la Seine et Oise devenue Essonne sur cette partie jusqu'à Ponthierry, limite avec la Seine et Marne.

 

L'ancienne RN 6 est devenue RN 5 au départ de Paris porte de Charenton, la création de l'autoroute A4 dans l'ancien canal de la Marne en est une des causes mais elle part de la porte de Bercy.

 

La RN 6 devenue RN 5 dessert Melun en passant par Brunoy et ce jusqu'à Fontainebleau à l'Obélisque, puis continue en direction d'Orléans. 

 

Ces routes ont été dernièrement déclassée en départementales en région parisienne comme beaucoup d'autres nationales d'ailleurs, l'Etat s'est déchargé de ses responsabilités, en matière d'entretien, sur les départements auxquels il a également diminué les subventions, une des raisons des augmentations brutales des impôts locaux.

 

Juste un petit détail qui n'enlève rien à la qualité de l'article.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015
Ma petite revue de presse 12/07/2015

Ce n'est pas vraiment nouveau mais ça prend de l'ampleur.

 

Le plus courant ce sont les véhicules qui circulent avec un gyrophare bleu, ce qui est inquiétant ce sont les grimages et imitation des méthodes, ce n'est pas donné à n'importe qui même si ça reste furtif.

 

L'été et l'affluence touristique étrangère est un gain non négligeable pour les voleurs de tout poil.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Est-ce une cause ?

 

Oui si on considère que la France est championne en matière de répression routière, non si on prend en compte la dégradation des comportements.

 

La répression c'est d'abord la réponse aux abus, on voit çà tous les jours dans le journal, considérer aussi que la majorité des gens déconsidèrent la réglementation, les limitations de vitesses sont, dans  la majorité des cas, justifiées, l'indiscipline chronique fait qu'un secteur à 30 sera utilisé à 50, un secteur à 70 sera utilisé à 90, etc. 

 

Rien de nouveau donc, j'en ai quelques pages représentatives.

 

Concernant les enfants "enfumés" dans les voitures c'est d'abord une question de bon sens, toutefois je vois souvent des mères de familles fumer dans leurs voiture en ramenant les enfants de l'école, les leurs et ceux des autres.

 

Je connais quelques enfants (6/12 ans) qui sont imbibés d'odeurs de fumée de cigarettes, effectuant du transport d'enfants je suis bien placé, il y a des gosses qui "morflent dur", chez eux, au niveau hygiène et tabagisme, ceux qui toussent sans raison apparente à longueur de journée c'est un signe qui ne trompe pas, ce ne sont pas les instituteurs(trices) qui diront le contraire.

 

Si on en arrive à devoir imposer des lois pour pallier l'inconscience de certains c'est qu'il y a matière à le faire, si cette loi est sortie c'est qu'elle se justifie par ces comportements.

 

Maintenant venir dire que c'est une entrave à la liberté individuelle (Ce n'est pas dans l'article mais on l'entend souvent) c'est n'importe quoi, je ne vois pas où est la liberté d'intoxiquer des enfants en bas âge.

 

L'oreillette c'est discutable mais il est vrai que l'attention attirée par autre que la conduite peut perturber cette dernière, ça dépend beaucoup des individus mais comme on ne peut personnaliser les lois elles s'appliquent de la même façon pour tout le monde.

 

Et puis avant la téléphonie en toutes circonstances on ne s'arrêtait pas tous les deux cent mètres pour téléphoner dans une cabine, on se téléphone tellement que quand on se voit on n'a plus rien à se dire, alors on déconne sur l'un et sur l'autre, ça défoule, le téléphone intensif détruit le tissus familial et sociétaire .

 

Et puis je me dis que si on commence à s'insurger de ces dispositions sécuritaires c'est peut-être partce qu'on se sent concerné, dont acte, un commentaire inutile mais qui a le mérite de dévoiler ce que pensent certains des plus basiques dispositions dans une société en dérive et de plus en plus nombreuse.  

 

Comme on me l'a récemment dit au marché à Briançon, "heureusement pour certains que je ne suis pas maire", c'est vrai qu'il y aurait du changement dans cette catégorie. (Entre autres)

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

On n'en connait pas la raison.

 

A ces heures ce pourrait être la fatigue, beaucoup de vacanciers font le trajet d'une seule traite.

 

La perte de vigilance, sur la route, ça fait aussi partie du système répressif, ce système prend la mesure de l'irresponsabilité, ça sert aussi à çà les contrôles de gendarmerie.

 

Ce pourrait être autre chose, rouler dans les plaines belges et en montagne c'est différent, c'est l'heure entre "chien et loup", où on ne distingue plus les reliefs de la même façon qu'en pleine lumière. Bref un accident de plus.

 

Ces gens s'en tirent bien, une sortie de route en montagne c'est sans retour.

 

Ce jour je n'ai pas relevé d'excès de vitesse dans le journal, c'est rare. 

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Une bonne idée.

 

Toutefois, la note de maintenance est élevée, 4200 Euros pour donner un petit coup de balais par semaine je veux bien me porter volontaire trois heures par semaine.

 

Ce nettoyage sera effectué par un prestataire de service ? Vu les résultats très décevant de certains c'est encore des excès de dépenses sauf si ce sont les ST qui entretiennent, dans ce cas, plus de frais de nettoyage.

 

La maintenance se résume à quoi ? J'irai voir.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Là, j'applaudis des deux mains.

 

Et encore, ce n'est rien, venant de journalistes professionnels, donc censés garants et transmetteurs de la langue française, on en entend bien d'autres.

 

J'ai relevé :

 

Les r'portages, le communizme, le tourizme, le cyclizme, les s'crétaires, les r'traités, r'trouvé au lieu de retrouvé, jusqu'au normes de saisons spécialité de la 3. Etc. Etc.

 

Bref on bouffe les mots, on fait des liaisons inexistantes et on shuntent celles qui sont indispensables.

 

Les publicités ne sont pas en reste, la déformation des mots et des expressions pour vendre, difficile d'expliquer à des gamins, à l'école, le sens des mots quand ces derniers sont déformés sur des produits.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

C'est bon, j'ai un responsable.

 

En dehors de la ville de briançon bien sûr, je vais pouvoir poser des questions et demander des réponses concernant l'environnement briançonnais, les tranchées affaissées, hors briançon sont légion également, les bas-côtés des routes jamais nettoyés pour le plus grand déplaisir des cyclistes qui n'osent même plus rouler à droite, déjà qu'il n'y a pas grand chose en leur faveur !

 

Mr Murgiat, conseiller départemental et Président de la CAUE 05, on va pouvoir être enfin entendu.

 

Du moins je l'espère, je n'ai toujours pas le retour de mon Message sur son site mais ça ne fait qu'à peine plus de deux mois, attendons encore la fin des vacances.

     

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Ça chauffe à la mairie.

 

C'est souvent, en fait c'est à chaque réunion, avec un tel dégagement d'énergie négative on va pouvoir se passer de chaufferie, si les calories dépensées en invectives se stockent on est tranquille pour l'hiver prochain.

 

"L'opposition reste sur ses positions pour des raisons géographiques et urbanistiques". Tient, on ne parle plus d'écologie ni de fumées nocives pour les riverains ! Aux oubliettes, le cheval de bataille a changé d'objectif.

 

Transition énergétique, développement durable, etc. etc. Du banal et des mots usuels qu'on sort à toutes les occasions, la géothermie c'est aussi la transition énergétique.

 

Voilà maintenant qu'on fait du chantage à Rhône-Azur, son maintient ne dépend donc plus que de la chaufferie bois ? De toutes les façons la municipalité a déjà passé toutes les tuyauteries en même temps que d'autres travaux EDF, une sorte de mise au pied du mur comme pour le téléphérique du Prorel (De Caumont) ou le Casino (Bayrou).

 

En fait on se demande comment cet établissement à pu fonctionner durant des décennies sans le secours d'une chaufferie bois, je me demande aussi à quoi vont servir les deux gigantesques cuves à fuel enfouies au début de la construction près de l'hôpital, deux cuves de 30 000 litres chacune, de quoi pallier au manque de bois d'une éventuelle chaufferie qui viendrait à être déficiente.

 

Pour réduire la circulation des camions de fuel (Pas celle des autres camions) on va concentrer celle des livreurs de bois en un seul parcours, je doute que les riverains apprécient.

 

En fait cette enquête c'est de l'enfumage et si Mr Gryzka ne peut officiellement mettre en doute l'intégrité du commissaire enquêteur moi je me le permets à travers mes lignes, le simple fait d'avancer cet argument peut laisser entendre qu'il peut y avoir quelques pressions effectuées sur un enquêteur, qui reste avant tout un homme, et savoir comment les obédiences politiques sont intervenues.

 

De toutes les façons, Mr Fromm, maire de Briançon, est étanche à toutes formes d'oppositions, ce qu'il a décidé il le fera contre vents et marrées parce que c'est son "joujou" qu'il veut défendre et appliquer, je me suis laissé dire que ses conseillers n'avaient pas trop la possibilité de "la ramener" comme on dit, leur place au conseil en dépend, Mr Peythieu en a fait les frais.  

 

A suivre.

 

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Inadmissible en effet.

 

Mais les éleveurs, s'ils ont des dettes pour le matériel agricole très haute performance à des prix excessifs, mangent tous les jours à leur faim, je doute qu'ils soient instruit des maux de ventre de ceux qui eux ne le peuvent pas.

 

Seulement voilà, le monde de la finance s'exonère de ces particularités, ceux qui crèvent la dalle on leur envoi les CRS s'ils gueulent trop fort, les financiers ont de grands intérêts à maintenir une industrie agricole à travers des machines de plus en plus sophistiquées, les éleveurs ont des problèmes mais moins graves que ceux qui n'ont rien.

 

Et puis endetter les agriculteurs, les éleveurs et les PME c'est avoir maitrise sur eux, l'Etat sait très bien que des gens endettés et au bord du gouffre ne se rebellent pas, ou seulement sporadiquement, on les maintient donc au bord du gouffre en prenant bien garde qu'ils n'y tombent pas, de temps en temps on lâche du lest.

 

Tout le reste ce n'est que de la politique financière, en fait de la politique tout court puisque la politique c'est d'abord la finance.

   

Ma petite revue de presse 12/07/2015

La finance c'est la pauvreté.

 

La pauvreté c'est la déchéance, ce sont aussi les exactions, ce sont également les dérives.

 

Ce commentaire est bien, il reflète bien la situation du moment.

 

Nous sommes dans la situation identique des années 1930/1940, les riches de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux à un détail près, l'explosion démographique.

 

J'attends donc la suite de cette explosion sociétaire internationale, parce que si on se plaint et médiatisons à tout va, d'autres pays sont dans la même situation en silence, ça pètera d'un coup, je pense à la Chine, à l'Inde et tout les secteur de l'océanie, ce n'est pas chouette non plus mais eux, ils sont encore muselés.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Et puis nous sommes si bons.

 

Cette mascarade européenne c'est bien nous prendre pour des guignols que nous sommes d'ailleurs, ce chiffre c'est le même que tous ceux qui rentrent en France clandestinement tous les mois, on se fout vraiment de notre gueule.

 

On va les mettre où ceux-là !

 

Dans des logements sociaux qui n'existent pas encore, on leur promettra un travail introuvable mais on leur donnera les moyens de survivre gratuitement aux frais de ceux qui sont étranglés de payer, payer et payer encore pour les autres.

 

La charité c'est bien qu'en on peut la faire, sinon on laisse les immigrés retourner d'où ils viennent en leur apprenant que ce qu'ils veulent ils doivent d'abord le construire chez eux, pas aller le chercher gratuitement chez les autres, on ne fuit pas l'adversité, on la combat.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Une photo pour digérer tout ça.

 

Dans deux jours le feu d'artifice pour célébrer la prise de la Bastille (Début officiel de la révolution) en se demandant bien à quoi elle a servi cette révolution pour en arriver à lécher les pieds de républicains qui se comportent pire que les monarques déchus.

 

Le train de vie de l'Etat français est plus couteux aujourd'hui que celui de Louis XVI, comprenne qui pourra.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Je salue ces dispositions.

 

Comme pour la fête médiévale la municipalité a prévu un service de bus gratuits, merci de ce beau geste.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Et un petit bonjour.

 

A Tanguy que j'ai trinballé des années en scolaire, content que ses efforts et ceux de ses copains de classe aboutissent à cette sortie, je leur souhaite une vie enrichissante et pleine de réussites.

 

Ma petite revue de presse 12/07/2015

Une image de chez nous.

 

Pour essayer de croire que rien n'est perdu.

 

Bonne semaine à tous, je doute revenir avant samedi prochain, boulot.

 

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Commenter cet article