Pour changer

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Pour changer

Après petit ce coup d'hiver furtif.

 

Une bonne balade à pieds pendant deux heures, jusqu'à "Le Laus" (Commune de Cervières dans les Hautes Alpes), ne pas confondre avec Notre Dame du Laus également dans les Hautes Alpes mais au-dessus de Gap ni confondre avec Cervières dans la Loire.

 

Ici la Cerveyrette à Cervières, torrent  de 22 km qui prend sa source au pied du Petit Rochebrune à 3078 mètres.

 

Pour changer

En suivant le Bletonnet.

 

Torrent de montagne qui se jette dans la Cerveyrette à Cervières, long d'environ 9 km il prend sa source au pied du Pic de Rochebrune.

 

Pour changer

Massif des Ecrins.

 

Vue vers le Pelvoux depuis les hauteurs de Cervières, vallée de la Cerveyrette.

 

Pour changer
Pour changerPour changer

Fleurs de nos montagnes.

 

 

Pour changer

Petite "grimpette".

 

Je n'ai plus l'habitude, il faut que je m'y remette, des dizaines d'années assis sur un siège, de train, de camion ou de car, ça rouille un bonhomme.

 

Pour changerPour changer
Pour changerPour changer

Le Bletonnet.

 

Sous divers angles.

 

J'ai mis la vidéo sur Facebook, cliquer sur mon mur.

 

Pour changer

Boutons d'Or.

 

Quand j'étais gamin on en cueillait, on le mettait sous le cou et si ça reflétait bien le jaune ça voulais dire qu'on aime le beure. (Effectivement, j'adore le beurre salé au petit déjeuner)

 

Souvenirs de ma petite enfance.

 

Pour changer

Village de Cervières.

 

Entre 1620 et 1680 mètres pour les maisons les plus élevées.

 

Pour changer

Le Pic de Rochebrune, 3320 mètres.

 

Vue d'ici ça ne parait pas puisque nous sommes déjà à 1700 mètres mais vu de la vallée de la Guisane il est imposant.

 

Pour changer

1707 mètres exactement.

 

C'est bien ces nouveau téléphones, l'altitude est exactement la bonne.

 

Pour changer
Pour changer

J'ai emmené un "biberon".

 

Mais comme je l'ai en main depuis près d'une heure je mets à rafraichir dans la neige, ça va très vite.

 

J'aurai préféré une bouteille en verre mais ce n'est pas très conseillé à trimballer en "rando", je vais essayer de trouver une gourde en métal, comme j'en avais quand j'était môme.

 

Pour changerPour changer
Pour changer

Les Crocs de l'Ours.

 

C'est du moins ce qui m'a été dit, je ne connais pas encore bien les montagnes environnantes.

 

Pour changer

Le petit Peygu 2662 mètres.

 

Vu de "Le Laus"

 

Pour changer

Montagne dite "Casse déserte".

 

Mais je ne suis pas sûr, je vais acheter la carte puisqu'Internet n'en révèle pas le nom ni l'altitude. (Mais je n'ai pas trop fouillé)

 

Pour changer
Pour changerPour changer
Pour changerPour changer

Le Pic de Rochebrune.

 

Et ses alentours.

 

Pour changer

Le Lasseron 2702 mètres.

 

Pour changer

J'ai grimpé 109 mètres....

 

....Sur trois kilomètres, avec ma prothèse totale du genou droit et mes quinze kilos de trop c'est un exploit.

 

Mais je continue.

 

Pour changer
Pour changer
Pour changer

Maisons typiques de haute montagne.

 

Le Laus 1760 mètres, commune de Cervières.

 

Pour changer

Pas encore très fraiche.

 

Le Blétonnet va m'arranger ça. (Franchement, aucun intérêt cette photo)

 

Pour changer
Pour changer

Pont spécial ski de fond.

 

De belles pistes dans cette vallée, beaucoup de monde l'hiver et un restaurant sympathique, l'Arpelin, ambiance haute montagne et cuisine soignée. 

 

Par contre pas de ski alpin, pas de remonté mécanique, ce qui préserve l'endroit.

 

Pour changer

L'été....

 

....De belles balades, à voir la nuit le ciel étoilé comme on ne le voit nulle part "en bas".

 

L'Hiver aussi on voit bien le ciel, mieux d'ailleurs l'air glacé fait "loupe" mais ça caille et il faut en vouloir pour admirer le ciel sans polution lumineuse par moins quinze moins vingt, mais ça vaut le coup, quand les yeux se sont habitués, on arrive à distinguer des galaxies à l'oeil nu. (Se munir d'une carte du cosmos pour éviter de chercher, il y a tellement d'étoiles qu'on a du mal à trier)

 

Pour changer

Sympa ! Non ?

 

Ça va faire rêver bien des internautes qui me visitent, de plus en plus nombreux et je les en remercie.

 

Mais attention, la vie en montagne ce n'est pas que du rêve, ne pas oublier le pain en plein hiver et avoir un bon véhicule bien équipé. J'ai des amis parisiens qui n'ont pas tenu deux ans. (Pas ici mais dans la Clarée)

 

Pour changer
Pour changer

En été et en hiver.

 

Et encore, ce n'est pas un hiver très enneigé, savoir que c'est partout comme çà dans les villages de hautes montagne, même si c'est déneigé par les services municipaux ça reste délicat pour ceux qui n'ont pas l'habitude. (Pour mes nombreux visiteurs des "plaines" et des villes)

 

Photo d'hiver pendant ma tournée scolaire.

 

Franchement, ces conteneurs et ces poubelles ce n'est pas très chouette.

 

Pour changer
Pour changer
Pour changer

Moi je suis là.

 

Troisième photo, la maison sous la chapelle (A droite du poteau), avec une parabole (Inutile, pas branchée, heureusement) sur la cheminé.

 

Mes volets sont ouverts et mes fenêtres aussi.

 

Je ne chauffe jamais ma chambre, 12/14°, pour dormir c'est l'idéal (Sous la couette bien sûr) et toujours la fenêtre ouverte ou entrouverte quand il fait vraiment froid.

 

Pour changer

Le Prorel.

 

A quinze kilomètres.

 

Pour changer

Le glacier du Pelvoux, 3946 mètres.

 

A environ 35 kilomètres.

 

Pour changer

Vallée de la Cerveyrette.

 

Pour changer

Vue d'un temps presque révolu.

 

En rentrant, une bonne douche, une bonne soupe et au lit, demain boulot.

 

J'espère que la promenade vous a plu, moi j'ai les mollets en compote.

 

A très bientôt.

 

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Barnoud Gilbert 20/05/2015 08:43

Très belles images de ce coin du Briançonnais qui dans les année 60 a fait l'objet de projet de société Belge il me semble d’aménagement touristique vivement combattu par une partie de la population de Cerviéres et a ce jour cela reste superbe .

IHUEL 20/05/2015 15:12

Et ils ont eut raison ces serverins de se battre. Le moindre endroit naturel est exploité pour le profit, c'est écoeurant