Et bien voilà !

Publié le par francois.ihuel15.over-blog.fr

Et bien voilà !

Report positif de voix à droite.

 

La politique de Mr Fardella n'a pas été suffisante et puis le report des voix a joué.

 

Le béton de la vallée de la Guisane lui pèse, normal pour du béton.

 

Mr Murgiat prend sa revanche contre Mr Gryzka avec lequel le raccommodement n'est qu'électoral.

Et bien voilà !

Donc sans surprise.

 

Juste savoir que ce sont les mentors de Mr Murgiat qui donneront les ordres, comme pour les municipales.

 

Mr Bruno Lemaire a donc gagné ce canton des Hautes Alpes par poulain interposé, espérons que ce sera positif.

Et bien voilà !

Pas de réserve de voix à droite.

 

Les gens de gauche restent à gauche pour ce genre d'élection.

 

Les gens de droite ne se sont pas plus déplacés qu'au premier tour, ceux du FN non plus puisqu'il n'y a rien à attendre de deux politiques sensiblement identiques. 

Et bien voilà !

Il s'en est fallut de peu, 11 voix pour faire la différence positive.

 

Je pense que Mr Gryzka ne s'est pas assez investi et je pense surtout que son programme est sensiblement identique à celui de Mr Fromm à quelques mots et virgules près. Ce vote c'est sa première sanction politique à n'avoir pas su écouter.

 

Je pense que ses attaques incessantes envers son adversaire n'ont, non plus, pas joué en sa faveur, je pense aussi que le petit encart dans le Dauphiné faisant état d'une allusion entre Fromm, Général allemand du III Reich et l'actuel maire de Briançon l'ont également défavorisé.

 

Je pensais Mr Breuil nettement plus intelligent.

 

On ne gagne pas une place en fustigeant l'adversaire, on gagne une place en ayant un programme cohérent, qui est susceptible d'allécher les administrés, ce qui n'est pas le cas.

 

Ses tracts ne discriminant que son adversaire ont été déterminants.

 

Mr Gryzka m'a ignoré pendant quelques mois, en dehors de mon "appartenance" à un parti qui d'ailleurs n'a présenté aucun candidat (Ce sera une page prochaine) j'aurai pu le mettre en garde sur ce qu'il ne faut pas faire dans ce genre d'élection.

 

Il m'a ignoré, c'est regrettable, pas pour moi puisque quel que soit le candidat élu ça ne changera rien à mon quotidien, mais pour lui si, si toutefois il eut pu tenir compte de certaines expériences.

 

Trop tard.

 

Reste les prochaines municipales dans cinq ans.

Et bien voilà !

Au niveau national.

 

Le PS prend la plus belle "branlée" de son histoire mais, contre vent et marées, malgré le suicide de ses trois dernières années, le gouvernement persiste et signe dans l'inconcevable pour une vraie démocratie.

 

Le PS ne représente presque plus rien mais il continue dans la voie de la finalité, son explosion finale aux prochaines élections régionales.

 

Le petit "immigré" espagnol n'a pas compris que les français ne veulent plus de lui, comme un morpion sur les couilles d'un clodo il s'accroche à une branche pourrie, même pas la pudeur de respecter le choix national, même pas la fierté (Ce qui est paradoxal pour un espagnol et ne fait pas honneur à ce peuple) de partir avec les honneurs dus à celui qui reconnait sa défaite.

 

Oui, la soupe est vraiment très bonne quand on a un poste à responsabilité, même si on est devenu incapable de les assumer.

 

Franchement, j'aurais été à sa place que je me serais déjà retiré pour reconstruire autre chose de plus fort sur d'autres critères, pas lui.

Et bien voilà !
Et bien voilà !

Le SCHTROUMPF.

 

Puisqu'il est bleu, du moins la couleur de son parti politique.

 

Il exulte et il a raison mais avec l'union de la droite (Puisqu'aucun parti ne peut, seul, remporter une victoire, ce qui remet en cause le principe même de "Parti"), sa revanche contre François Hollande. 

 

Il est vrai que si ce dernier avait eu un peu d'amour propre (On dit aussi avoir des couilles (Pas celles qui lui servent pour ses conquêtes physiques)) il aurait démissionné de ses fonctions dès les européennes, mais, comme son "vizir", il s'accroche aussi à la branche qu'il a pourri.

 

Au moins, avec Nicolas Sarkozy, on a le sourire en plus, il n'en est pas avare et il a raison, c'est aussi une des nombreuses faces d'une stratégie politique contrairement à Manuel Valls qui ne sait qu'éructer et fustiger.

 

Ce grand virage à droite était annoncé, pas une surprise comme n'est pas une surprise l'effondrement du parti socialiste, parce que ce n'est pas qu'une politique suicidaire qui s'effondre, c'est un parti en entier, François Hollande a réussi à laminer son propre parti politique, les vrais socialistes (Parce qu'il y en a) vont mettre vingt ans à s'en remettre.

 

Le problème c'est que l'UMP va se retrouver avec une nouvelle force politique, le FN conforte son score et monte toujours.

 

Ce dernier n'a pas de département ! Peu importe, une vraie victoire se construit, elle ne se gagne pas comme on gagne au loto.

 

Une récompense qui viendra à point nommé pour assoir une politique française sur des valeurs françaises, pas sur des valeurs européennes ou/et intercommunautaires impossibles à concilier vu les différences de cultures.

 

Ce que n'ont pas su prendre en compte les actuels dirigeants aveuglés par leur "politique" personnelle qu'ils croient universelle.

 

Je suis donc satisfait de ces élections, on va pouvoir continuer à travailler du bon côté sachant que quand on est élu on passe de l'autre côté, celui qu'on doit défendre après l'avoir obtenu et c'est là le plus difficile, gagner une place c'est bien, la conserver c'est mieux mais beaucoup plus difficile.

 

A très bientôt pour une autre page locale.

 

Bonne semaine.

 

Pour continuer à me suivre, inscrivez-vous à la newsletter, bandeau droit du blog. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article